FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Information sur la Névralgie Pudendale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vulvodynies et autres maladies féminines -> Symptômes et traitements
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
desperategirl75
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 6

MessagePosté le: 21/08/2007 23:20:35    Sujet du message: Information sur la Névralgie Pudendale Répondre en citant

Bonsoir

On m’a parlé récemment de névralgie pudendale .
Certaines personnes sur ce site ne savent pas ce dont elles souffrent .
Ce post est simplement destiné a vous informer sur cette maladie apparemment méconnue y compris des professionnels .
Je ne sais pas si ce post a sa place sur votre site , peut-etre pourra t il vous aider ?

Je n’ai pas copié toute la présentation , pour plus de détails cliquez sur le lien :
http://www.pudendalsite.com/


Présentation de la névralgie pudendale
La névralgie pudendale est une affection d'origine nerveuse qui touche un nerf situé dans une région profonde de la fesse, le nerf « honteux interne », appelé aussi nerf « pudendal », du latin pudendus qui signifie honteux.
Il dessert toute la région pelvienne et donc, les zones les plus intimes du corps.
Cette pathologie, malgré sa fréquence (1 voir 2 % de la population), est méconnue de nombreux professionnels de santé, ce qui conduit la plupart des malades dans un périple médical sans fin, avec les conséquences morales et physiques que cela implique.
De plus, de par les différents symptômes de cette maladie, des erreurs de diagnostics peuvent être commises car confondus avec des cystalgies à urine claire, mycose vaginale, prostatite chronique abactérienne, pathologies hémorroïdaires, maladies psychosomatiques...

Les symptomes les plus fréquents
Le type de douleur qui prédomine dans cette affection est la sensation de brûlure.
Elle est uni ou bilatérale et se manifeste principalement dans la zone rectale, périnéale, urétrale et/ou organes génitaux (clitoris, vagin, verge, testicule...), elle peut également lors de forte crise se propager en avant dans les cuisses.
C'est véritablement une sensation de cuisson très puissante qui est décrite par les malades.
D'autres symptômes sont également très présents comme la sensation de corps étranger au niveau du rectum (balle de tennis), des décharges électriques (coups d'aiguilles) de forte intensité*, des pincements très profonds dans le rectum ainsi que des torsions voir tiraillements dans toute la sphère périnéale.
Les douleurs sont permanentes, quotidiennes et aggravées en position assise*.
Elle démarre en général le matin dès les premiers actes de la vie quotidienne (prise du petit déjeuner), évoluant toute la journée par poussée pour atteindre des sommets en soirée.
La douleur s'apaise en général en position debout ou allongé.
Les douleurs sont souvent intolérables pouvant atteindre 10 sur l'échelle de EVA.

Les problèmes associés
En tête de liste, les troubles urinaires et fécaux : Ils sont très fréquents et peuvent souvent aggraver les symptômes évoqués ci-dessus.
Des troubles sexuels sont aussi très souvent observés et peuvent revêtir différentes formes. Pour les hommes, l'éjaculation est source de douleur et d'aggravation. Les érections sont moins fermes voire absentes. Le contrôle de l'éjaculation est difficile et l'expulsion du sperme se fait mal. Pour les femmes les problèmes sont du même ordre. Douleurs durant les rapports, absence de plaisir, clitoris et vulve hyper sensibles, gène à la pénétration...
En clair, la libido est très affectée par tous ces symptômes et il n'est pas rare que les malades abandonnent leur sexualité (source de douleur).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/08/2007 23:20:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Liona5
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2006
Messages: 1 180
Localisation: quelque part dans ce bas monde

MessagePosté le: 22/08/2007 03:00:43    Sujet du message: Information sur la Névralgie Pudendale Répondre en citant

Un gros merci a toi pour les info tres gentil a toi d'avoir pensé a nous
_________________
Let me dream!
Rêver sa vie ne suffit pas...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 09:26:37    Sujet du message: Information sur la Névralgie Pudendale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vulvodynies et autres maladies féminines -> Symptômes et traitements Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com