FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
Une étudiante en psychologie recherche une personne sur Paris pour un entretien, dans le cadre de son mémoire.
Voir ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t5032-participer-une-recherche-universitaire-sur-les-vaginismes.htm#p251831
Vaginisme et fausse couche

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Détente -> Avoir un bébé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
liemea
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2016
Messages: 7

MessagePosté le: 04/10/2017 17:22:35    Sujet du message: Vaginisme et fausse couche Répondre en citant

Bonjour à toutes,

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas écris sur ce forum. Peut-être par égoïsme car mes problèmes de vaginisme sont enfin réglés. Une grand part de moi n'oublieras jamais ces années de combat pour en venir à bout mais une grand part veut "oublier " pour avoir une vie "normale".
J'ai souffert de vaginisme primaire pendant 8 ans, malgre le kit de dilatateur, et les séances chez une sexologue des progrès mais toujours pas de pénétration possible.
Le sentiment qu'il me reste sur ces 8 ans, c'est ce sentiment d'anormalité, de ne pas pouvoir satisfaire son conjoint qui est pourtant patient et aimant, mais surtout cette envie de grossesse qui ne peut pas vraiment être assouvie. Je me souviens très bien de ce sentiment d'infertilité incessant, on voit son âge qui avance et ce vaginisme qui ne s'améliore pas comme je le voudrai.
Et puis le 13 novembre 2015, je décide de me séparer de mon conjoint avec qui je suis restée pendant ces 8 années, et la je mets mes dilatateurs et ils rentrent tous sans aucun soucis même le plus gros. J'en parle à ma sexologue qui me dit et bien que je ne devais pas avoir envie de le faire avec mon ex conjoint et que maintenant que j'en suis libérée mon corps s'est libérée aussi. Je me souviens encore de ce sentiment de victoire, ce combat a enfin pris fin. Et la question je me posais à l'époque : Et maintenant que je le sais?
J'ai rencontré ensuite, un homme avec qui je me suis vite sentie en confiance sans sentiment amoureux et avec lui aussi un passé compliqué au niveau des relations sexuelles. Nous nous sommes rapidement confiés l'un à l'autre. et nous avons sauté le pas, pas de plaisir mais la pénétration était complète; Nous avons remis ça plusieurs fois sans pour autant être en couple, et au fur et à mesure je prenais de plus en plus de plaisir.
Le vaginisme était techniquement terminé même s'il restait quelques séquelles. Je me suis beaucoup cherché.
Et quand j'ai rencontré mon conjoint actuel avev qui je suis depuis un an maintenant, et la depuis le bonheur, le vaginisme semblait enfin derrière moi, de vrais orgasmes, aucun soucis de pénétration. Je n'ai même pas eu besoin de lui dire que j'avais souffert de ce trouble tout se passait bien et ça ne se voyait pas. je lui ai dis deux mois après le début de notre histoire quand j'ai vu que ça devenait sérieux et que je pouvais lui faire confiance et que le vaginisme fait partie de ma vie.

Et quand je pensais tous ces problèmes loin dernière moi, toutes mes craintes sont revenues. J'ai appris en aout que j'attendais un petit bébé. Ce n'était pas prévu mais quelle surprise, nous étions ravies. Nous avons vite déchanté, depuis vendredi je saigne, nous avons été consulté en urgences et on nous a annoncé que la grossesse n'était pas évolutive. A confirmer selon l'évolution dans les prochains jours.
Et aujourd'hui la nouvelle est tombée, ce rêve de petit bébé est terminé. il est toujours à l'intérieur de moi, mais il va sortir; J'appréhende encore plus qu'une autre femme, le moment ou cela va être expulsé. Est-ce que tous le processus de fausse couche ne pas anéantir ces années contre le vaginisme. J'ai peur que les images soient trop choquantes avec mon passé. Je me pose beaucoup de question par rapport à cette fausse couche à venir et le vaginisme et aucun professionnel que j'ai rencontré semble vraiment être au courant. Est-ce que mon vaginisme n' a pas influencé cette fausse couche? Après tout est-ce que mon utérus n' a pas un problème pour accueillir un bébé. Aurais-je un bébé un jour? Je repense à toutes ces années ou j'ai pensé que je n'en aurai jamais et finalement c'est peut être vrai.
Ne vais-je pas redevenir vaginique après cette épreuve?

Beaucoup de questions sans réponses auxquelles s'ajoutent bien entendu la perte de ce bébé. Les médecins affirment que cela arrive à une femme sur quatre. Ce n'est pas vraiment ce genre de statistique qui console. Surtout que comme le vaginisme, on parle très peu des fausses couches en France. Ce qui renforce encore plus ce sentiment de honte et de culpabilité : "pourquoi encore moi?"

Je ne sais pas si vous aussi, vous avez déjà vécu une fausse couche, en tout cas je ne le souhaite à personne. J'essaye d'être positive en me disant que j'ai réussi à tomber enceinte de façon naturelle alors que j'ai souffert tant d'année de vaginisme. J'ai réussi à avoir deux échographies endormi vaginales sans soucis. Mais cela ne diminue pas le sentiment de perte de mon enfant qu'elle je dois faire face.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04/10/2017 17:22:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
darmie
Confirmé(e)

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2015
Messages: 349

MessagePosté le: 06/10/2017 21:27:10    Sujet du message: Vaginisme et fausse couche Répondre en citant

Bonjour ...

Les fausses couches sont très communes, les médecins ont raison. En discutant avec d'autres femmes on se rend compte très vite que beaucoup ont malheureusement vécu cette épreuve...

Par contre tu devrais vraiment essayer de comprendre, pourquoi le fait d'être enceinte, puis le fait de perdre cette joie, te fait remonter tes angoisses vis à vis du vaginisme... peut être qu'une séance chez un psy pourrait t'aider à y voir plus clair et à faire disparaître tes vieux démons...
Ton témoignage m'a beaucoup touché, et j'espère de tout cœur que ton conjoint et toi même arriveraient à guérir cette blessure et pourquoi pas recommencer avec l'idée bébé...
Le vaginisme n'a rien à voir avec une soi disante malformation du vagin ou de l'utérus, ton corps peut tout à fait recevoir un petit être, le forum est pleins de mamans.

Bon courage à toi et si ton moral n'est pas bon passe par ici.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/10/2017 23:54:08    Sujet du message: Vaginisme et fausse couche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Détente -> Avoir un bébé Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com