FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
douleurs vaginales : mon parcours depuis 1 an

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
aieaie
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2013
Messages: 48

MessagePosté le: 14/11/2015 22:38:48    Sujet du message: douleurs vaginales : mon parcours depuis 1 an Répondre en citant

Bonjour à toutes

Je me suis inscrite sur ce forum il y a bien un an maintenant, à une époque où, toujours vierge et entamant une vie de couple, l'impossibilité d'avoir des rapports avec pénétration s'est abattue sur moi comme une malédiction dont je ne comprenais ni les causes ni les mécanismes. D'abord dans le déni, je tentais de me persuader que le problème était strictement du à ma virginité, et que surement mon hymen était un peu plus dur que la moyenne. Je trouvai donc un gyneco complaisant qui accepta de me le retirer par voie chirurgicale. Je cru à une libération, mais évidemment il n'en fut rien et les douleurs persistaient à chaque tentative. Il y eu une période de stagnation car je me séparai alors de mon partenaire de l’époque et commençais à fréquenter mon partenaire actuel.
Rapidement, je pris la décision de ne pas reproduire l'erreur que j'avais faite avec mon ancien copain et de lui dire clairement que j'avais un problème au niveau sexuel, que je ne pouvais pour le moment pas pratiquer de pénétration, pour des raisons qui m"échappaient encore mais que je comptais bien trouver la solution au problème. J'insiste bien sur l'importance de cet aveu car même si je me doute que pour certaines d'entre vous il semble être une chose évidente, qui va de soi, pour moi, c'était tout simplement la première fois que je m'ouvrais de la sorte, que j'acceptais de débarrasser du fardeau de la honte que j'avais intériorisé depuis si longtemps (j'avais en fait conscience de ce problème depuis l'adolescence mais ne m'en étais jamais ouvert à personne).
Mon copain me rassura et dédramatisa complétement la situation, pensant que ce que j'avais à lui annoncer était "beaucoup plus grave" vu la "tête que je tirais avant de lui dire "
Revigorée et pleine d'espoir, je commençais donc à utiliser des "bougies" achetées sur internet et ayant pour vocation de guérir progressivement du vaginisme. Je pris conscience grâce à celles ci que mon vagin était en réalité en état de crispation quasi permanente, puisque même quand je me pensais relativement détendue, celui ci était en fait complétement fermé, impossible à pénétrer. J'en déduis donc que j'avais un souci d'ordre psychosomatique, en quelque sorte, et je pris rdv avec un hypnothérapeute afin de travailler la dessus. Un seule séance suffit à provoquer un gros déblocage qui me permit par la suite d'avoir mon premier rapport sans douleur peu de temps après. Au jour d'aujourd'hui, tout ce que je vous ai raconté là est derrière moi , et pourtant il me faut encore parfois lutter contre des dyspareunies de temps à autres, que je gère très bien grâce à des massages à l'entrée du vagin et à des séances de relaxation. Au final, je ne saurai vraiment dire si je suis plutôt de type vaginique ou vestibuleuse, je pense que dans mon cas (qui n'est pas une généralité) les deux sont liés et sont à combattre par les même moyens : la relaxation et la sérénité.

Voilà, J'espère que ce témoignage entrera en résonance avec le vécu de certaines d'entre vous et donnera de l'espoir à d'autres
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 14/11/2015 22:38:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com