FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Inaya
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 216
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: 27/06/2012 21:36:38    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant

Bonjour à toutes

Ca y est, aujourd’hui c’est à mon tour d'écrire dans cette partie du forum et je peux enfin dire ces quelques mots dont je rêve depuis si longtemps : j’ai vaincu le vaginisme, voilà maintenant presque 2 mois .

Pour celles qui ne me connaissent pas : je m’appelle Inaya et j’ai 21 ans. Et mon histoire est assez longue mais j’espère que vous aurez le courage de la lire. J’espère surtout que celles qui se battent encore pourront y trouver la force de continuer.

En m’inscrivant sur ce forum, en octobre 2010, j’étais en couple depuis presque 2 ans avec N.. Lors de notre première fois, ça ne s’est pas bien passé, j’ai eu très mal mais je n’étais pas inquiète. Je pensais que c’était dû au fait que c’était ma première fois, et même notre première fois à tous les deux en plus, qu’on était inexpérimenté et que ça irait après. Mais le temps est passé et ça ne s’est pas arrangé, il n'arrivait toujours pas à aller au bout, je bloquais. Je me décide à aller voir une gynécologue, pour voir si je n’avais pas un problème physique mais rien du tout, et surtout, mon hymen était perforé ! Donc ce blocage venait bel et bien de mon esprit. Donc on a continué nos essais avec N., et finalement, on y est arrivé… sauf que c’était toujours douloureux, donc le problème persistait… Puis en cherchant sur internet, je réussis un nom sur mon mal : vaginisme. Et puis je découvre ce forum sur lesquelles je trouve des tas de filles qui souffrent du même mal que moi. Là déjà, c’est le soulagement : je ne suis pas seule, je ne suis pas "bizarre" !!

Après ça, j’ai commencé à consulter une sexologue. Je ne suivais pas vraiment de thérapie, j’y allais un peu quand je voulais. Ma sexologue est une femme géniale avec qui je me suis tout de suite sentie à l’aise. Je lui ai raconté toute ma vie et progressivement, elle arrive à cibler les raisons de mon vaginisme. Je lui parle de tout, même de quelque chose que je n’avais jamais réussi à raconter à qui que ce soit avant, même pas à N. : étant plus petite, j’ai subi des attouchements de la part d’un membre de ma famille. Je n’ai pas été violée mais quand on se retrouvait seuls, il faisait comme si on le faisait réellement… du coup, je voyais le sexe comme quelque chose de dégoûtant, de sale. Et cette vision était accentuée par mon éducation plutôt stricte et surtout, ma relation avec ma mère. C'est pas qu'on ne s'entend pas mais on n’est pas spécialement proche non plus, et elle n’a jamais voulu parler de sexe avec moi, limite elle me disait presque c’était mal ! Et ça m’empêchait de grandir, de me voir comme une femme avec des désirs et tout ça, et c’est vers cette période que je me suis aussi décidée à partir de chez moi. Je me disais qu'en étant "loin" de mes parents, j'aurais enfin l'impression de grandir et que ça m'aiderait à vaincre le vaginisme. Enfin, mon tout premier petit ami était aussi en cause : j’avais 15 ans quand on a commencé à sortir ensemble, et lui 16. Et en gros, pour faire court, il me mettait la pression pour qu’on le fasse. "Si on baise pas, j’te largue" était une de ses phrases favorites...

Au début de l’année 2011, je suis en progrès. Avec N., on avait été à Paris pour fêter la Saint Valentin et c’est aussi là-bas qu’on a fait notre premier gros progrès : il réussit à me pénétrer, à moitié seulement c’est vrai mais c’était quasiment indolore et il a pu faire quelques va-et-vient. Mais bon, j'avais encore du chemin. Déjà, je voulais me débarrasser de l'influence que mon ex avait encore sur moi et pour ça, je lui ai écrit une lettre. Une très longue lettre dans laquelle je lui ai dit tout ce que je lui reprochais, la mal qu'il m'avait fait et qu'il me faisait encore aujourd'hui, bref tout ce que j'avais sur le coeur. Je ne la lui ai pas envoyée [il aurait été capable de me rabaisser ou de se moquer] mais au moins, j'ai pu extérioriser tout ce que je ressentais vis-à-vis de lui. Ensuite, notre progrès de la Saint Valentin m'a aussi motivée à mettre des tampons, histoire de m’habituer à avoir quelque chose en moi. J'ai pris les plus petits qui soient, pour me mettre en confiance, et étonnement j'y suis arrivée facilement. Puis, peu de temps après, j'ai commandé le kit amielle et là encore, je fais de gros progrès : je parviens très rapidement à maîtriser les 2 premiers, et donc j'ai directement pu commencer avec le #3 qui ne m'a pas posé trop de problème non plus.

A partir de là, j'y croyais, je me disais que la guérison était toute proche, puis c'est la rechute !! Pendant les vacances, on refait l'amour avec N. et la pénétration était juste impossible, un vrai mur, j’avais l’impression d’être revenue au point de départ. J’en ai été tellement déçue que je l’ai quitté en lui disant qu’il méritait mieux, une fille normale et que je ne voulais plus lui infliger ça. Et égoïstement, je me disais que célibataire, je n’aurais plus à me soucier de mon vaginisme. On est resté séparés pendant une bonne 10zaine de jours je dirais. Après ça, nous nous sommes retrouvés et quand on l’a refait, grand bonheur : il parvient à nouveau à me pénétrer et complètement cette fois-ci . Ca m’a fait mal mais au moins, l’homme que j’aimais était en moi, c’était tout ce qui comptait. D’autant plus qu’après, je partais de chez moi et lui aussi, je me disais qu’on était reparti sur de bonnes bases solides et qu’au bout, il ne pourrait y avoir que la guérison… du moins, c’était ce que je pensais…

L’attente d’une guérison se faisait longue, trop longue. Je m’impatiente, je suis à fleur de peau, tantôt sur le point de pleurer, tantôt sur le point de piquer une crise de nerfs. Malgré mes progrès, ce vaginisme me ruinait, j’en étais déprimée. A cause de ça, on se prenait souvent la tête avec N. à tel point qu’au bout d’un moment, je lui ai proposé qu’on prenne un peu nos distances, histoire de respirer. Après quelques jours, on s’est revu. Pour se retrouver j’ai cru, mais il m’a annoncé qu’il voulait qu’on fasse un break. Et pratiquement 1 an jours pour jours après mon inscription ici, il m’a quittée… après quasi 3 ans… ça a été un des pires jours de ma vie, mon petit monde s’est littéralement écroulé. Je me disais que ma vie était finie, que plus personne ne voudrait de moi, surtout avec ce fichu vagi.

Puis après, je me suis reprise. En aucun cas, je voulais lui montrer ma souffrance. Je me disais : " Tu me quittes ?! OK. Je vais te montrer que j’arrive à surmonter notre rupture, le vaginisme et à être heureuse sans toi ! ". A chaque fois qu’on se revoyait, je me montrais sure de moi, en confiance et surtout, de bonne humeur et pas triste… contrairement à lui qui pourtant m’avait quittée ! Au début, c’était juste une façade pour ne pas montrer ma tristesse mais au fur et à mesure, j’ai vraiment fini par me sentir bien et surtout, me sentir femme .

Alors au lieu de me lamenter, j'ai continué mes exercices, avec les dilatateurs surtout. Avant que N. ne me quitte, j’étais déjà arrivée au #4 mais ça restait assez… laborieux =/. Alors, après la rupture, j’ai +/- tout repris depuis le début et je suis arrivée jusqu’au #5 . Ca m'a donné beaucoup d'espoir, jamais je ne m'étais sentie aussi près du but... mais comment vraiment savoir si j'étais guérie, puisque j'étais seule Déçu ?!

Au mois de mars, j’ai rencontré G., celui avec lequel j’allais guérir. Avec les autres athlètes de l’université, on est parti à Nice pour un voyage "sportivo-culturel" et lui faisait partie de l’équipe de handball. Il y avait une bonne ambiance et on a très vite sympathisé. Quelques jours après notre retour en Belgique, nous nous sommes tous revus chez G. puis on a été à une fête estudiantine et c’est là qu’on s’est embrassé la première fois… et mon ex nous a vus, mais je vous passe les détails de son petit accès de jalousie.

Bref, G. et moi, on continue de se voir mais que tous les 2. Dès le départ, il m’annonce la couleur : il m’aime beaucoup mais il ne veut pas s’engager, juste s’amuser. Sur le coup, ça m’a fait peur mais bizarrement, ça ne m’a pas freiné sans doute parce que j'avais de l'affection pour lui, et j'ai continué à le voir. Jusqu’à ce fameux soir du 2 mai 2012 . G. décide de réinviter chez lui tous ceux qui étaient partis à Nice pour une dernière petite soirée avant de vraiment entrer dans la période de blocus-examens.

Chaque fois que je voulais partir, il insistait pour que je reste "encore un peu"... jusqu’à je sois finalement la dernière. Il se faisait tard et même si j’habitais pas loin, je n’avais pas envie de rentrer seule et lui était trop fatigué pour me raccompagner [enfin, c’est ce qu’il prétendait Razz]. Alors j’ai dû rester dormir chez lui.
Même si j’étais un peu loin à cause de l’alcool, je n’étais quand même pas trop à mon aise au fond : j’étais pas chez moi, sans mes affaires et tout ça. Mais j’en avais envie, et lui aussi. Evidemment, j’appréhendais quand même le blocage mais malgré ça, intérieurement, je ne sais pas comment expliqué ce sentiment, je savais que c’était le moment, que j’étais prête. Et de toute façon, il ne voulait pas s’engager donc si ça se passait mal, c’était pas grave !! Alors je me suis laissée aller… et ça s'est passé comme un charme . Mais un peu douloureux au début et je n’ai pas spécialement ressenti de plaisir. Enfin parfois j’en ressentais, puis je sentais rien et ainsi de suite, ça allait et ça venait. J’en ai parlé à une amie et elle m’a dit que ça viendrait avec le temps, que je devais apprendre à connaître mon corps. Ce qui m’a aidé avec G., c’est qu’il a été super doux. ‘Fin comme c’est quelqu’un qui est plutôt adepte des "plans culs" [scusez l’expression Embarassé], je pensais qu’il le ferait à la "vite fait bien fait" mais non. Il prenait tout son temps, il prenait du temps pour moi, pour m’écouter, pour me détendre. Il m’a agréablement surprise et ça m’a beaucoup aidé je pense. Après ça, je pensais qu'il allait prendre un peu des distances [dans le genre "Je t'ai mise dans mon lit maintenant c'est bon, merci, au revoir"] mais ça a été, on est resté en très bons termes. Mais on reste chacun sur nos positions : on s’aime beaucoup mais on est amis, rien d’autre... mais ça ne nous a pas empêché de le refaire une 2ème fois, pas plus tard qu’hier soir Razz... mais là j'avoue que c'est moi qui l'ai lancé Embarassé et j’ai ressenti plus de plaisir cette fois-ci Cubitus.
J'avoue que ce n'est pas la manière la plus romantique qui soit d’en sortir, mais au moins maintenant, je sais que le vagi et moi, c'est terminé .

J’espère sincèrement que mon histoire pourra aider celles qui se battent encore [pensée toute particulière à ma petite Arc-en-ciel ] et remercier toutes celles qui m’ont aidé grâce à leurs conseils, pour avoir su me rassurer et m’encourager quand ça n’allait pas.

Arc-en-ciel, Frisette, Agathe, Moeavai, Rustine, Lilalou, Line, Bunny, Sil81, Lamalysse, Le-bout-du-tunnel, Tikokeliko, Fleurdelys31. Que vos soyez intervenues sur mon topic fréquemment ou non, à vous toutes, je vous dis merci infiniment et je remercie aussi toutes celles qui ont écrit avant moi dans cette partie du forum car leurs histoires, parfois plus lourdes que la mienne, me donnaient de l’espoir et me faisaient rendre compte qu’une guérison était possible. A vous aussi, je vous dis merci .

_________________
22/10/10 : Inscription sur ce site
11/11/10 : 1 doigt de mon chéri SANS DOULEUR
13/02/11 : Pénis de mon chéri entré à moitié et sans douleur
22/03/11 : Tampon, OK
16/07/11 : Pénétration réussie mais douloureuse
20/10/11 : Célibataire mais le combat continue !!!
10/12/11 : Dilatateurs 1, 2, 3, 4 et 5 OK
02/05/12 : Guérie
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/06/2012 21:36:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Line
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2006
Messages: 3 999

MessagePosté le: 28/06/2012 08:44:06    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant

Mais en voilà une bonne nouvelle !!!

Félicitations !

Maintenant, le vaginisme est derrière toi et tu vas pouvoir aller squatter le topic "sexualité, le grand apprentissage", veinarde Razz

Les vacances commencent bien donc !
_________________
Adhérer à l'association Les Clés de Vénus...

... un bon moyen de SORTIR DE L'ISOLEMENT, d'être INFORMEE et d'AIDER !

Soyons SOLIDAIRES pour faire bouger les choses !!
Une seule adresse : www.lesclesdevenus.org


Toutes les news sur la page Facebook
Revenir en haut
Le-bout-du-tunnel
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 760

MessagePosté le: 28/06/2012 17:25:40    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant

waouh!!!!!!c'est trop trop génial!!!! félicitation!!! tu peux être fière de toi d'avoir vaincu le vaginisme!!!féliciation!!!!

on s'en fou de la maniere de le faire encore feliciation!!!

profites en maintenant une nouvelle vie s'ouvre à toi fonce!!
_________________
2010:1mot:vaginisme
depuis très peu de pénétration et câlins et aucune envie.
la vie est une histoire de rencontre
les rêves d'enfant sont loin
Revenir en haut
tourterelle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2010
Messages: 1 263

MessagePosté le: 29/06/2012 12:29:58    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant

C'est vraiment chouette tout ça

Moi j'idéalise le couple classique mais je remets un peu en question car je vois que les plans q enlèvent quand même pas mal de pression !

Ton parcours est encourageant !
Revenir en haut
Aghate
ZeWallace&GromitBlues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 7 059
Localisation: en direct des studios Aardman

MessagePosté le: 01/07/2012 15:53:49    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant



Bah, ta guérison ne m'étonne pas du tout en même temps Fier Razz

_________________
Agat Ze Blues
23/12/2009 j'ai cassé le schéma!
Revenir en haut
arc-en-ciel
Confirmé(e)

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 439
Localisation: Tours

MessagePosté le: 13/07/2012 13:04:58    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant

FELICITATIONS MA P'TITE INAYA !!

Tu méritais vraiment cette guérison après tous les efforts que tu as fait !


Par contre, comme je t'ai déjà dis et je répondis sur cette remarque :
tourterelle a écrit:
Moi j'idéalise le couple classique mais je remets un peu en question car je vois que les plans q enlèvent quand même pas mal de pression !

Mais ça j'en parlerai sur mon topic (http://forum-vaginisme.xooit.com/t2978-Nouvelle-arrivee-deboussolee.htm?start=260), je ne vais pas gacher ce si beau topic


Allez, encore une fois ... :

FELICITATIONS MA P'TITE INAYA !!
_________________
20/11 : un demi doigt de moi meme + 1 doigt de mon homme
07/12 : miroir + deux doigts de mon amoureux
mi-janvier : pénétration du sexe de mon amoureux, peu profonde, qq va-et-vients.
15/03 : mini sextoy par moi + par mon homme ac pas mal de bons va et vients
13/06 : paris : pénétration du sexe de mon homme !! (mais pas guérie)
6 dilatateurs : 1 : OK, 2 : OK, 3 : OK, 4 : OK, 5 : en cours
A Girl From a Fantasy
Revenir en haut
moevai
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2011
Messages: 180

MessagePosté le: 21/08/2012 23:21:52    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant

Roh dis donc, j'essayais de venir sur le forum régulièrement voir si tu postais un petit message car ça faisait longtemps: quand j'ai lu les mots "bonne nouvelle" et "guérison" tu n'imagine pas ma joie
Je suis tellement heureuse pour toi, en lisant ton histoire, j'ai beaucoup repensé à mon parcours.. !
Et qui plus est, j'ai aussi été guérie en mai !! Quel beau mois
Je te souhaite tout plein de bonheur et de réussite !
Tout ça est largement mérité, tu peux être fière de toi, même si je reste convaincue que tout le monde guéri du vaginisme, ça exige une grande force morale et une sacrée volonté.
Plein de bisous la miss, très contente d'avoir pu te suivre et encore plus si j'ai pu t'aider.
Revenir en haut
Aghate
ZeWallace&GromitBlues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 7 059
Localisation: en direct des studios Aardman

MessagePosté le: 17/11/2013 17:31:28    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant



J'espère que tout va pour le mieux pour toi aujourd'hui

_________________
Agat Ze Blues
23/12/2009 j'ai cassé le schéma!
Revenir en haut
den-s
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 3 839
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: 17/11/2013 19:18:52    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant

Inaya:
Revenir en haut
Inaya
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 216
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: 06/12/2013 12:58:07    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie Répondre en citant

Un tout grand merciiiiiiii

J'espère que vous allez toutes bien, depuis le temps...

Désolée de ne plus passer par ici mais promis, je ferai des efforts maintenant .

Gros bisous et prenez soin de vous

_________________
22/10/10 : Inscription sur ce site
11/11/10 : 1 doigt de mon chéri SANS DOULEUR
13/02/11 : Pénis de mon chéri entré à moitié et sans douleur
22/03/11 : Tampon, OK
16/07/11 : Pénétration réussie mais douloureuse
20/10/11 : Célibataire mais le combat continue !!!
10/12/11 : Dilatateurs 1, 2, 3, 4 et 5 OK
02/05/12 : Guérie
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2016 10:55:44    Sujet du message: 2 mai 2012 : le 1er jour d'une nouvelle vie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com