FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Témoignage-guérison

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Limalours
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2011
Messages: 2
Localisation: Canada

MessagePosté le: 16/05/2011 04:03:44    Sujet du message: Témoignage-guérison Répondre en citant

Bonjour à toutes (et peut-être aussi à tous). J'écris en ce moment, car je pense être maintenant guérie du vaginisme, et je veux en parler pour aider d'autres personnes. J'ai longtemps eu cette passe où je croyais que ça ne serait jamais possible, je pleurais presque tous les soirs, j'étais vraiment malheureuse.

Je pense que j'ai commencé à guérir lorsque j'ai pu accepter le problème et être certaine de ce que c'était. Ma première tentative de relation sexuelle avait été un échec, le gars avec qui j'avais essayé, un ami, m'avait alors dit que j'avais probablement un problème physique, que c'était normal les premières fois et que je devais aller consulter un médecin.

C'était stupide de sa part. Je n'avais aucun problème physique, je l'ai découvert quelque mois après. Je sortais avec mon partenaire actuel, qui est très doux, qui a une bonne écoute et qui m'aime à la folie, et je me suis décidée à consulter après plusieurs échecs. Au début, je ne voulais pas m'y résoudre, je me convainquais que je n'avais pas de problèmes, je ne voulais rien savoir des médecins et de leurs spéculum. Ça m'avait toujours fait peur. Mais à force d'être plus à l'aise avec mon corps (nous faisions beaucoup de préliminaires avec mon copain), j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis décidée à y aller.

La docteure n'a pas pu faire un examen très complet : j'étais complètement crispée, je ne croyais jamais que son spéculum rentrerais là... Mais elle a vu que tout était normal "là-dessous". J'ai fondu en larmes en sortant du cabinet, j'ai pleuré toute la journée, je ne voulais pas croire que le problème était dans ma tête. Je me sentais folle, je me sentais complètement débile.

Et j'ai fini par accepter le problème. J'étais vaginique et je devais faire quelque chose pour y remédier. J'ai lu beaucoup sur ce forum, bien des choses m'ont aidées. J'ai commencé à essayer d'entrer plusieurs objets de formes phalliques dans mon vagin. D'abord plus petits, puis plus gros, je me servais de mon imagination. Puis j'ai demandé à mon copain de m'aider, avec un doigt, puis deux, et même trois.

J'essayais de m'habituer à son pénis proche de ma vulve. On essayait de le faire entrer un peu, puis je décidais quand ça me faisait trop mal, il se retirait. Ça a été tout un exercice de style.

Le plus important, c'est de savoir que j'ai le contrôle. Comme ça, je peux me retirer quand je veux. Je me positionnais souvent sur lui, je prenais son pénis un peu comme un objet, et j'essayais de le faire entrer.

C'est dommage, car je crois que pour moi, ça s'est un peu fait "comme par magie", la première fois. Je ne pensais à rien, j'étais heureuse, j'avais du vin dans le sang, et c'est entré comme un charme. Pas de sang, pas de douleur d'hymen, pas vraiment de plaisir non plus, mais je pense que c'est un genre de plaisir qu'il faut "apprivoiser". Après, ça a pris du temps avant de remarcher. Un mois environs après, j'étais très décidée, je me suis dit "Je veux faire l'amour avec pénétration, et je vais le faire." Comme le lubrifiant me faisait toujours mal (irritant pour la peau), nous ne nous en avons pas servis. Le condom aussi me faisait peur, donc, profitant d'une autre méthode de contraception, nous l'avons aussi laissé de côté. Des préliminaires, et ça y était. Il faut y aller doucement au départ, ça fait un peu mal, mais... Presque pas. Et puis après ça va.

J'apprivoise lentement le plaisir, je ne sais pas si je pourrai en jouir vraiment un jour. J'espère que mon texte a un peu aidé. Je souhaite à chacune ici de guérir, je vous le redis, c'est possible, il faut y croire. Je ne suis pas une grande malade, j'ai pris moins d'un an à guérir, mais je pense que c'est possible opur chacune. Aujourd'hui j'ai 18 ans, et je peux dire que je suis dans la bonne voie vers une vie sexuelle heureuse.

Bonne chance à toutes, je sais que c'est très difficile, je vous souffle un peu de courage<3

Modération: sujet déplacé en section Témoignages de guérison
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 16/05/2011 04:03:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
arc-en-ciel
Confirmé(e)

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 439
Localisation: Tours

MessagePosté le: 03/06/2011 20:47:42    Sujet du message: Témoignage-guérison Répondre en citant

Merci beaucoup pour ton temoignage qui donne de l'espoir !
_________________
20/11 : un demi doigt de moi meme + 1 doigt de mon homme
07/12 : miroir + deux doigts de mon amoureux
mi-janvier : pénétration du sexe de mon amoureux, peu profonde, qq va-et-vients.
15/03 : mini sextoy par moi + par mon homme ac pas mal de bons va et vients
13/06 : paris : pénétration du sexe de mon homme !! (mais pas guérie)
6 dilatateurs : 1 : OK, 2 : OK, 3 : OK, 4 : OK, 5 : en cours
A Girl From a Fantasy
Revenir en haut
etoile27
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2010
Messages: 56
Localisation: belgique

MessagePosté le: 04/06/2011 11:38:32    Sujet du message: bjr Répondre en citant

Et bien et bien moi je dit félicitation pour commencer ...

Sa me rempli tellement d'espoirs en lisant des témoignage de guérison comme le tient wahhh
Je sais que mon combat se terminera bientot et j'espère bien profité par après hi hi


En tout cas c'est clair qu'il faut etre super a l'aise avec soi et son partenaire c'est hyper important

Bravo et éclate toi ...

Et encore merci de nous avoir fait partagé ca !!

Bisoussss
_________________
11 novembre 2010 mon inscription ici
2 juillet 2011 C'est moi qui ai gagné le combat !!

La seule chose que l'on rate est celle que l'on ne tente pas !
Revenir en haut
jenbel
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2012
Messages: 14

MessagePosté le: 19/04/2012 14:59:04    Sujet du message: Témoignage-guérison Répondre en citant

bonjour a toutes! mon histoire est tres semblalbe a la votre et j'aimerai discuter avec vous et ainsi trouver des solutions. j'ai 28ans et je suis avec mon copain depuis presque 10longue années... 10ans d'amour et de bonheur, mais a mon grand regret aucunes penetrations possible. imaginez la frustration que cela peut m'apporter. je vous lit toutes depuis qlq jours car OUI je viens de m'appercevoir que mon probleme est en realité une maladie et que OUF je ne suis pas unique ds ce cas! je viens egalement de comprendre grace a vous que la premiere chose a faire est de m'exercer seule avant l'instant fatidique. le plus etrange c'est que maintenant un doigt rentre sans probleme, 2 passe mais avec un peu plus de difficulter, je n'eprouve pas vraiement de douleur quand j'essaye (generalement ds le bain) mais des que mon copain et moi passons "aux choses serieuses" rien y fait, aucuns changement, tj aucunes penetrations possible et une douleur tres intense je trouve (sensation de brulures aussi) peut etre suis je trop pressée d'y arriver? peut etre suis je trop obstinée a vouloir enfin reussir a lui faire l'amour reelement? je ne sais plus quoi faire reelement, je assez desesperee. j'espere que ce message trouvera entendeur et que je trouverai ainsi qlq reponses a mes questions.a bientot
_________________
19/04/2012 mon inscription
Revenir en haut
Nanel
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 9

MessagePosté le: 10/06/2012 14:26:42    Sujet du message: Témoignage-guérison Répondre en citant

Jenbel, je pense que l'exercice physique n'est pas seul à prendre en compte, il faut aussi exercer le mental, essayer de varier ce que vous avez l'habitude de faire, pourquoi pas changer de cadre. J'ai guéri pour de bon en Allemagne, dans un hôtel avec mon compagnon. D'ailleurs, quand on rentrait à la maison, je bloquais à nouveau, tellement j'associais le lit avec douleurs, tout ça. Mais au fil du temps, ça a fini par tout à fait se débloquer.
Revenir en haut
mane
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 18

MessagePosté le: 30/03/2015 18:37:55    Sujet du message: Témoignage-guérison Répondre en citant

Merci de ton témoignage,je pensais presque être l'une des seules dans cette tranche d'age (ayant 19 ans) à avoir ce problème même si je me doutais bien que ce problème touche les femmes de tout ages,en tout cas ca me rassure,je me dis que peut être que pour le moment a ce niveau c'est plutot chaotique mais qu'avec du travail ça pourra aller mieux et que je pourrai un jour avoir une vie sexuelle épanouie.
Revenir en haut
Chance
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2015
Messages: 12

MessagePosté le: 02/07/2015 18:54:56    Sujet du message: Témoignage-guérison Répondre en citant

Merci de ton témoignage ça nous encourage toutes a nous soigner..
Revenir en haut
aurora92
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2015
Messages: 8
Localisation: france

MessagePosté le: 06/07/2015 23:13:19    Sujet du message: Témoignage-guérison Répondre en citant

Merci d'avoir témoigné.
C'est rassurant de se dire que c'est possible.
Les échecs me font peurs malgré tout...
Je me suis vu dans ton témoignage. Le mois dernier, je suis sortie de ma toute première consultation de gynéco (à 23 ans)
J'en suis ressortie dévaster, déboussolée, déprimée, malheureuse, très mal dans ma peau. Avec cette phrase en tête : "c'est psychologique, c'est psychologique, c'est psychologique" en gros "c'est de ma faute ?!!"
J'ai mis 5 jours à m'en remettre... Je ne faisais plus rien, ne mangeais plus, ne pouvais plus m'encadrer moi même ! Terrible étape.

Mais certainement la plus importante pour mener vers la guérison ?
_________________
aurora
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 09:27:10    Sujet du message: Témoignage-guérison

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com