FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Guérie, un vrai miracle!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sannalilal
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2009
Messages: 1

MessagePosté le: 26/04/2011 18:31:50    Sujet du message: Guérie, un vrai miracle! Répondre en citant

Coucou à toutes !

C’est la première fois que je poste sur ce forum, même si j’y suis souvent allée pour me remonter le moral dans les moments un peu difficiles, mais comme Garance, j’ai envie de montrer que malgré tout, on peut y arriver !

Dslée pour le pavé, mais pour une fois, j’ai envie de parler (et puis, si mon expérience peut servie à qqn!) :

J’ai 25 ans, j’étais vaginique depuis au moins 5 ans, et sans doute même avant. J’ai un peu l’impression de l’avoir toujours été, puisque je ne me visualisais pas du tout avec un vagin et que j’étais complètement dégoûtée à la simple idée d’introduire qqch en moi. Pour donner un exemple, je me suis évanouie la seule (et unique) fois où j’ai essayé de mettre un tampon !
Comme beaucoup de filles sur ce forum, il m’a fallu du temps pour comprendre le problème, et même pour admettre que j’en avais un. Avec mes premiers copains, j’ai tout fait pour éviter le moment fatidique. La première fois où j’ai vraiment essayé, à 20 ans, cela ne m’a pas fait mal, le garçon en question était très patient, mais rien à faire, cela ne rentrait pas. Au début, je ne me suis pas tellement inquiétée, je me suis dit que ça devait être dû au stress ou alors que c’était parce que je ne savais pas comment faire. Mais on a réessayé plusieurs fois sans jamais y arriver, je me suis alors mise à m’interroger de plus en plus, jusqu’à me dire qu’en fait, je n’étais pas faite pour ça et qu’il valait mieux pour moi que j’évite les garçons et l’amour en général (j’étais redevenue célibataire entre temps, mon ex n’ayant pas supporté longtemps la situation). Je suis quand même sortie avec qq personnes mais sans réelle conviction, et à chaque fois avec une estime de moi-même frisant le néant. Aucune de ces histoires n’a bcp duré et j’ai fini par uniquement flirter en soirée sans plus pour éviter d’avoir à expliquer le problème.

En même temps, je suis allée voir une gynéco qui m’a conseillée une sexologue vraiment formidable (je pense que c en partie grâce à elle si j’en suis là aujourd’hui). Les séances étaient assez difficiles mais elle m’a forcée à regarder le problème en face plutôt qu’à faire l'autruche. Malheureusement, j’ai dû déménager et donc arrêter de la voir. J’ai voulu recommencer une thérapie dans ma nouvelle ville et j’ai alors subi l’épreuve du vieux psy qui ne pensait qu’à travers Freud. Pour lui j’étais une dangereuse malade mentale doublée d’une hystérique et il fallait absolument que j’aille à l’hôpital le plus vite possible. Une heure de séance a suffi pour me vacciner à vie contre tous les psys du monde !

Et j'ai décidé de tout laisser tomber. Même après tout ça, au niveau physique, je ne sentais aucun changement. Je m’étais plus ou moins convaincue que tant pis, j’allais réussir à vivre avec, et que si j’étais interdite d’amour, j’allais vivre à fond dans les autres domaines (théorie un peu fumeuse, mais ça me permettait de ne pas trop déprimer !).

Mais il y a qq temps, j’ai fini par rencontrer qqn. J'avais assez peu d’intérêt pour lui au début, mais il ne me paraissait pas dangereux (oui, je raisonnais vraiment comme cela, je ne voyais les hommes que comme des menaces potentielles !) et il avait l'air de s'intéresser vraiment à moi. Je l'ai laissé s'approcher, et au fur et à mesure des rencontres, il m'a complètement séduite si bien que je suis sortie avec lui!
Je pensais qu’il partirait dès qu’il saurait, comme tous les autres, mais il est resté avec moi. Il est même devenu encore plus tendre qu’avant ! Et au bout d’un peu plus de quatre mois de relation, on y est enfin parvenu ! Avec à chaque fois un peu de douleur au début mais qui s’estompe très vite et j’espère qu’un jour je n’aurais absolument plus mal !

Donc voilà, pour moi, je crois que la recette a été une prise de conscience d’un mal-être et bcp de cogitations, mais surtout un homme que j’aime vraiment et en qui j’ai confiance.

Ce témoignage fait un peu cucul, mais je n’ai pas envie de développer tous les côtés trash, et des fois, c juste simple. Je me voyais comme un cas désespéré, mais en fait il aura suffi d’un rien.
Je voudrais aussi vous dire merci à toutes. C’est en lisant ce forum que j’ai compris ce que j’avais, que c’était une maladie et que je n’étais pas anormale. Et surtout que je n’étais pas seule avec ça.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 26/04/2011 18:31:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le-bout-du-tunnel
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 760

MessagePosté le: 26/04/2011 20:28:10    Sujet du message: Guérie, un vrai miracle! Répondre en citant



felicitation quelle que soit la solution pour guerir tout le monde peut y arriver
_________________
2010:1mot:vaginisme
depuis très peu de pénétration et câlins et aucune envie.
la vie est une histoire de rencontre
les rêves d'enfant sont loin
Revenir en haut
den-s
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 3 839
Localisation: Région parisienne

MessagePosté le: 27/04/2011 21:55:43    Sujet du message: Guérie, un vrai miracle! Répondre en citant

Félicitations pour cette guérison!!!
ton témoignage est très bien Confused
Revenir en haut
Wagakara
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 10

MessagePosté le: 09/05/2011 10:12:34    Sujet du message: Guérie, un vrai miracle! Répondre en citant

C'est un buea témoignage qui donne du courage à toutes celles qui veulent guérir merci!

Je me suis entièrement reconnue quand tu disais que tu ne finissais plus que par flirter en soirée et à voir les hommes comme des menaces. Je pensais être la seule à faire ça et bien non ^^

Aujourd'hui je suis en cours de guérison (J'arrive un doigt mais 2 doigts ca reste serré) et lire ces témoignages me donnent beaucoup de courage pour avancer.

Merci à toutes et merci pour ton témoignage
Revenir en haut
tetine
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mai 2014
Messages: 46

MessagePosté le: 09/09/2014 22:12:16    Sujet du message: Guérie, un vrai miracle! Répondre en citant

GENIAL !! c'est troop trop rassurant de lire ce beau poste !! gros love a toutes les vaginiques et vestibuleuses.

la guerison est plus proche que vous ne le pensez...
_________________
Vaginique primaire mais on y arrivera !!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 18:53:55    Sujet du message: Guérie, un vrai miracle!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com