FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Vaginisme et troubles de l'anxiété
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les causes de votre vaginisme.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ciaociao



Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196

MessagePosté le: 06/08/2010 19:26:28    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Revue du message précédent :

A propos des phobies, j'avais ouvert un topic il y a pas mal de temps : http://forum-vaginisme.xooit.com/t177-Les-phobies.htm
Si vous voulez lire...
On peut aussi continuer à parler des diverses phobies à proprement parler là-bas.
Confused
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/08/2010 19:26:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 07/08/2010 13:25:01    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Ah oui, effectivement, j'ai commencé à le lire...
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 08/08/2010 00:17:49    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Suite de ma petite liste...

8. Prenez soin de vous

Quelques conseils de base qui ne vont pas résoudre le problème mais font partie d'un tout...
L'exercice physique est recommandé... Perso je suis pas une grande sportive (et c'est rien de le dire) mais, je cite:

Citation:
La dose d'exercice souhaitable semble être l'équivalent de trois fois une demi-heure de marche par semaine , sur un rythme aussi rapide que possible.


La marche, moi, ça me va nickel.... :W

Ensuite vient l'alimentation... pour sa contribution sur notre état et notre forme en général. A bannir: café, alcool, tabac et cannabis qui n'aident personne et encore moins les anxieux.

Et puis la gestion du stress... J'en conclus que faire les exos ou autres tentatives à 2 le jour où on a en plus d'autres soucis en tête, bah il vaut peut-être mieux reporter à un moment où on est un peu plus serein...

9. Apprenez à vous relaxer et méditer

Citation:
La relaxation active le système parasympathique, celui qui facilite le ralentissement du rythme cardiaque, le relâchement des muscles, et autres manifestations opposées à celles que déclenche la peur.


Il s'agit d'exercices de respiration bien entendu, mais aussi des exercices de "prise de conscience des sensations corporelles" et de détente simple (respiration ample et calme, position confortable).

Il y a aussi des exercices de méditation:

Citation:
La méditation, notamment sous sa forme de "pleine conscience", consiste à entraîner peu à peu sa conscience à rester dans un état d'acceptation tranquille de ce qui nous entoure (par exemple les bruits autour de nous) et de ce que nous ressentons (par exemple, nos pensées, émotions et sensations).


Visiblement cela aide les personnes anxieuses à faire le vide tout en se recentrant au lieu de laisser les éléments autour les distraire. L'un des bénéfices c'est d'apprendre à "accepter" comme ça ses émotions négatives:

Citation:
Pour les personnes phobiques, les exercices consistent à laisser arriver, puis à accepter les sensations, pensées, émotions, images désagréables qui peuvent survenir, sans chercher sur le moment à les repousser ou à les discuter. Juste se dire: "Ce qui me fait peur peut arriver. Ce n'est pas arrivé, cela peut ne jamais arriver, mais cela peut aussi arriver. Je dois apprendre peu à peu à supporter ces images ou ces idées. Et à agir si nécessaire pour empêcher la survenue des catastrophes que je redoute. Mais mon inquiétude, elle, ne servira à rien. Elle ne modifiera pas le cours des choses. Ce sont mes actes qui modifieront le cours des choses..." Avec mes patients, nous utilisons souvent dans ces moments l'image du bouchon de liège qui flotte sur l'océan: les vagues de la peur le font monter, descendre, mais il continuera de flotter. Même si les vagues sont énormes. Il suffit de les laisser passer...


10. Maintenez vos efforts sur la durée

Citation:
Le plus important, c'est que si l'on a su surmonter sa phobie une fois, c'est comme faire du vélo, cela ne s'oublie pas. Mais cela s'oublie d'autant moins que l'on continuera à faire du vélo régulièrement...


Bref, les filles, une fois qu'on est guérie, on est guérie. Même s'il y a une "rechute" un jour. Car en fait, la guérison c'est pas juste de réussir une pénétration en soi, c'est tout ce que ça implique de prise de contrôle sur sa peur. En gros, guérir, c'est apprendre à vaincre sa peur. Et si notre cerveau le fait une fois, il le refera encore. Mais il faut absolument se confronter régulièrement à son angoisse, pour "reprogrammer" son cerveau
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 08/08/2010 08:38:21    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

sil81 a écrit:


Et puis la gestion du stress... J'en conclus que faire les exos ou autres tentatives à 2 le jour où on a en plus d'autres soucis en tête, bah il vaut peut-être mieux reporter à un moment où on est un peu plus serein...


Oui !!! Bien Je confirme en tant que guérie : meme après, il y a des moments où on n'est pas vraiment dispo pour l'amour, donc il vaut mieux reporter sans se prendre la tete. Pareil donc pour les exos, à plus forte raison. En faisant attention tout de meme que cela ne devienne pas l'excuse de tous les moments pour reporter... mais si on se fait confiance et si on est déterminée, cela n'arrivera pas : on aura des moments plus sereins pour faire les exos et les calins.

sil81 a écrit:


Bref, les filles, une fois qu'on est guérie, on est guérie. Même s'il y a une "rechute" un jour. Car en fait, la guérison c'est pas juste de réussir une pénétration en soi, c'est tout ce que ça implique de prise de contrôle sur sa peur. En gros, guérir, c'est apprendre à vaincre sa peur. Et si notre cerveau le fait une fois, il le refera encore. Mais il faut absolument se confronter régulièrement à son angoisse, pour "reprogrammer" son cerveau


Tout à fait !

Franchement, merci pour toutes ces citations et tes commentaires. Tu as du perdre un temps fou à faire ces posts Beuh ! Mais c'est très utile.

_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
TitePuce
En route...

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2006
Messages: 6 809
Localisation: IDF

MessagePosté le: 08/08/2010 12:15:32    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Oui merci pour ce topic très intéressant !

Je suis complètement dans cette catégorie Razz J'ai été guérie pendant quelques temps, je ne sais même plus combien de temps tellement ça a été court DDR Et là, ça fait déjà bien 4 ans que je n'ai eu aucun rapport en partie à cause de l'anxiété qui gère pas mal ma vie.
_________________
2012 : Le changement, c'est maintenant, me voilà guérie !
2013 : Je profite de la vie !
2014 : L'année des mes 30 ans, on l'oublie !
2015 : J'essaye de croire à l'amour...

http://www.lesclesdevenus.org/
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 08/08/2010 22:47:19    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Quelques citations sur la guérison...

Citation:
Guérir, c'est retrouver sa liberté de mouvements, et non pas s'adapter à ses peurs excessives, ou s'habituer à leur tyrannie. C'est aussi avoir appris à leur faire face pour l'avenir. Car les très grandes peurs ont la mémoire longue et cherchent souvent à revenir (...) nos efforts peuvent modifier l'architecture de notre cerveau. Cela s'appelle la neuroplasticité.




Citation:
Guérir quelqu'un, ce n'est pas seulement avoir fait reculer ses symptômes, ou même les avoir supprimés. C'est aussi lui avoir appris à leur faire face s'ils surviennent à nouveau.
En raison de ses racines biologiques, la phobie est une forme de vulnérabilité chronique, dont le traitement suppose tout un apprentissage destiné à juguler les peurs qu'elle engendre.


Par rapport à ce qu'on disait sur les anxiolytiques, l'auteur ne les conseille pas non plus:

Citation:
Les tranquillisants, calmants et autres anxiolytiques ne font qu'endormir la peur.


= ils masquent la peur, mais ne permettent pas au cerveau d'apprendre à contrôler la peur, ce qui est en fait l'un des critères importants de la guérison. La peur est "endormie" en surface, mais le cerveau n'apprend pas comment la gérer en situation normale. De plus, il y a un rebond de l'anxiété lors de l'arrêt de la prise des médicaments, car il y a un syndrome de sevrage.

Citation:
Guérir c'est d'abord voir diminuer ou disparaître ses symptômes
Guérir c'est aussi avoir appris à faire face à ses peurs: (...) Ce retour de la peur est souvent un facteur de découragement des patients: après avoir fait des progrès, ils se trouvent secoués par une nouvelle attaque de la peur, qui peut les pousser à nouveau à la fuite. Est-ce une rechute? Ou la preuve que leurs efforts n'ont servi rien? Non, c'est simplement le processus normal de la guérison: la peur ne disparaît pas en une seule fois, il y aura de nouvelles éruptions, mais qui peu à peu vont être plus rares, moins intenses, moins déstabilisantes.


Il y a aussi une citation qui me fait bien rigoler, parce que c'est trop vrai:

Citation:
Si tu continues de faire ce que tu as toujours fait, ne t'étonnes pas d'avoir ce que tu as toujours eu


Pour moi qui ne suis pas aventurière du tout, cela me parle beaucoup
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
Le-bout-du-tunnel
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 760

MessagePosté le: 09/08/2010 20:47:59    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

genial cette citation..je me reconnais bien...
_________________
2010:1mot:vaginisme
depuis très peu de pénétration et câlins et aucune envie.
la vie est une histoire de rencontre
les rêves d'enfant sont loin
Revenir en haut
Lili-18
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2010
Messages: 17

MessagePosté le: 09/08/2010 21:38:48    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

merci les filles pr ce topic, je m'y reconnais totalement aussi! anxieuse, à tjs avoir voulu placer la pénétration comme LE but en soi, et cette PEUR...
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 15/08/2010 14:48:25    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Quelques notes sur les bienfaits de la relaxation....

Citation:
La relaxation vous aidera à limiter peu à peu cet état de tension chronique, lié à l'anticipation ou à la rumination, souvent inconscientes, de vos peurs.


Bon outil pour guérir de ses peurs, mais elle doit être accompagnée d'autres efforts, notamment les exercices de confrontation et de recul psychologique. Elle permet de les accomplir plus efficacement.

La relaxation n'a pas le pouvoir d'empêcher la peur d'arriver ni même de la faire disparaître. Il s'agit non d'un instrument de soin mais plutôt d'un instrument de prévention.

Citation:
La relaxation a pour but d'induire un état de détente physique. Au début, à partir d'exercices volontaires, représentant un entraînement délibéré. Puis de manière quasi réflexe: une fois préparés, votre corps et votre esprit seront capables de se mettre en pilotage automatique. Chaque fois que vous commencerez à vous tendre ou à vous crisper plus que nécessaire, vos automatismes vous rappelleront la nécessité de baisser d'un cran votre état d'activation, physique et émotionnelle.


Il faut la pratiquer régulièrement (quelques minutes tous les jours plutôt que plus longtemps mais plus rarement). Il ne faut pas s'attendre à en ressentir immédiatement des effets considérables, ils se feront sentir au fil du temps, avec une pratique régulière.

Citation:
La relaxation peut se pratiquer en position assise ou allongée. Elle est facilité par une ambiance calme, par la fermeture des yeux. Mais peu à peu, il est souhaitable de pouvoir la pratiquer partout, même dans un autobus ou un bureau, et les yeux ouverts.


Elle peut-être pratiquée dans trois contextes différent:

- relaxation-prévention: pratiquée régulièrement comme entraînement, petits exercices brefs pour se détendre au cours de la journée.
- relaxation-préparation: pratiquée en vue d'affronter une situation qui nous angoisse (exemple: avant un exercice de pénétration )
- relaxation-récupération: pratiquée après une confrontation particulièrement angoissante ou une journée simplement stressante, pour se détendre et récupérer.

La prochaine fois je posterai le petit exercice de relaxation qu'il propose...
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
ptite
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 615
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 17/08/2010 13:32:27    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

sil81 a écrit:


La prochaine fois je posterai le petit exercice de relaxation qu'il propose...


Oui merci ce serait sympa j'ai beaucoup de mal à me détendre je suis une grande stressée!!! comme beaucoup ici à ce que j'ai pu lire Laughing
_________________
guérie!
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 17/08/2010 17:11:43    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Alors voilà le petit exercice proposé, l'idéal serait de l'enregistrer et de l'écouter pendant qu'on le fait, mais en le lisant plusieurs fois on finit aussi par le retenir en gros et à pouvoir se le repasser dans la tête... Je l'ai essayé déjà trois ou quatre fois, pendant quelques minutes, j'ai trouvé que ça fonctionnait pas mal, au point d'avoir l'impression de ne plus "sentir" le poids de mon corps.

Le mieux c'est de le faire les yeux fermés, en position allongée:

Je suis confortablement installé(e), les yeux fermés...
J'essaie d'être aussi calme et détendu(e) que possible...
J'essaie de ne plus prêter attention aux bruits venus de l'extérieur, ou aux pensées qui m'arrivent régulièrement à l'esprit.
Je laisse ces bruits extérieurs, ces pensées, aller et venir à ma conscience. Je ne cherche pas à les chasser, à les contrôler, ou à les empêcher. Je n'accepte pas non plus de les suivre. J'abandonne ces bruits et ces pensées à eux-mêmes.
C'est comme si je tenais une table d'hôtes: chacun est libre d'entrer et de sortir, de s'installer où bon lui semble.
Je m'occupe juste de garder mon attention sur ce que je suis en train de faire: laisser s'installer tout doucement un état de détente en moi...

Je prends plusieurs inspirations bien profondes.
Je laisse ma respiration prendre son rythme, calmement, tranquillement, lentement.
Je ressens bien, au niveau de mon nez et de ma gorge, la sensation d'air frais que j'inspire, et d'air tiède que je rejette...
Je ressens également, à chaque expiration, que tout mon corps se détend un petit peu plus...
Comme si je rejetais mes tensions à l'extérieur de moi-même...
Ma respiration est calme et tranquille...

Je vais passer maintenant tout mon corps en revue pour vérifier qu'il soit aussi détendu que possible...
Je ressens bien mes pieds: mes orteils, mes plantes de pied, le dessus de mes pieds. Je ressens mes chevilles, et mes mollets, mes genoux, les muscles de mes cuisses. Je ressens mes hanches et mes fesses, mon bas-ventre et mon ventre. Je ressens mes reins et mon dos, ma poitrine...
Je ressens bien ma respiration, tranquille. Je sens qu'à chaque expiration tout mon corps se détend un petit peu plus...
Je laisse bien se détendre mes épaules et ma nuque....
Je laisse bien se détendre ma mâchoire, mes joues, mon front, mes paupières...
Je suis bien calme et détendu(e)...

Je vais maintenant ressentir, au niveau de mes bras, l'apparition progressive d'une sensation de lourdeur et de pesanteur* agréable qui va s'installer petit à petit dans mes deux bras...
Puis dans mes deux jambes...
Puis dans tout mon corps...
Tout mon corps est agréablement lourd et pesant...

(*Chez certaines personnes, c'est au contraire une sensation de légèreté agréable qui va apparaître).

Je suis bien calme et détendu(e)...
Je vais maintenant ressentir, au creux de mon ventre, au niveau de mon plexus solaire, l'apparition progressive d'une sensation de chaleur agréable...
Sensation de chaleur agréable, qui augmente à chaque expiration...
Mon plexus solaire est agréablement chaud...
Je suis bien calme et détendu(e)...


Pour terminer l'exercice:

Je prends une ou deux respirations profondes, je m'étire bien lentement, des bras, des jambes. Puis j'ouvre mes yeux...

Donc voilà, il faut évidemment bien prendre le temps de faire chaque étape, et on s'arrête quand on veut.


_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
Line
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2006
Messages: 3 999

MessagePosté le: 17/08/2010 17:35:29    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant



Des phrases qui m'aident beaucoup moi (qui pourraient être insérées) c'est :
"Je prends conscience de ma respiration sans essayer de la changer"
"J'imagine mon corps étendu sur du sable fin, j'imagine la trace laissée par mon corps au niveau de ma tête, de mes fesses, de mes talons,..."


_________________
Adhérer à l'association Les Clés de Vénus...

... un bon moyen de SORTIR DE L'ISOLEMENT, d'être INFORMEE et d'AIDER !

Soyons SOLIDAIRES pour faire bouger les choses !!
Une seule adresse : www.lesclesdevenus.org


Toutes les news sur la page Facebook
Revenir en haut
ptite
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 615
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 18/08/2010 13:40:35    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Line a écrit:


"J'imagine mon corps étendu sur du sable fin, j'imagine la trace laissée par mon corps au niveau de ma tête, de mes fesses, de mes talons,..."


tout a fait d'accord pour celle là!
Moi j'ai trouvé une super musique sur laquelle le faire :
http://www.deezer.com/fr/#music/relaxation-big-band/nature-sauvage-sounds-o…

tu entends les oiseaux Lover moi ça me convient parfaitement, c'est super comme exo sil! merci!
_________________
guérie!
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 18/08/2010 14:10:14    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

ptite a écrit:

Moi j'ai trouvé une super musique sur laquelle le faire :
http://www.deezer.com/fr/#music/relaxation-big-band/nature-sauvage-sounds-o…

tu entends les oiseaux Lover moi ça me convient parfaitement, c'est super comme exo sil! merci!


Ooooh ça c'est chouette, car je me demandais justement quoi écouter pour me détendre pendant les exercices! Merci pour le lien, je pense que ça pourrait convenir!

Confused
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 19/08/2010 11:01:11    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

C'est plus ou moins ce que je faisais avec ma sexologue-sophrologue, sauf que ça durait bien longtemps (environ 30 minutes). Au bout d'un moment elle me faisait aussi focaliser sur la vulve, la vagin. Au début, je sentais une réticence dès qu'elle prononçait le mot "vulve" ou "vagin" Shocked , mais après, je me suis habituée et cela m'a bien aidée. Dans le meme cadre, elle me faisait souvent:
- visualiser mon vagin comme un couloir plutot large, lumineux et accueillant. Elle disait des trucs comme : "visualisez votre vagin, son entrée, son couloir... c'est un couloir large, il y a beaucoup de place, et c'est très lumineux, regardez comme il est accueillant", etc... Il faut de l'entrainement, mais ça marche!
- faire les exos de contraction-décontraction du vagin 2-3 fois, après avoir bien détendu tout le corps
- imaginer de prendre du sable chaud et fin dans mes doigts et le sentir couler entre mes doigts (j'adorais ça!)
- imaginer un paysage paradisiaque, relaxant...
Je fais souvent ce genre de relaxation meme des années après ma guérison...
Confused
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 21/08/2010 18:12:40    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

J'ai emprunté un nouveau livre... :W

"Soigner le stress et l'anxiété par soi-même"...

Tout un programme... :W :W :W

Si je trouve des choses intéressantes, je vous les poste Razz
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 25/08/2010 16:15:43    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Bon alors évidemment le livre ne traite pas du vaginisme mais plutôt des gens anxieux en général... Mais certaines considérations générales s'appliquent plutôt bien à la situation... Comme par exemple le fait de considérer l'inconnu et les nouvelles sensations comme étant inquiétantes, alors que d'autres personnes seront au contraire très curieuses et stimulées par les nouvelles découvertes, etc... Nous on a tendance à fuir, et à les voir comme des dangers potentiels.

Par ailleurs il y a 2 petites listes qui correspondent assez bien aussi... La première c'est "Les raisonnements de l'anxieux". Je vous la cite et je vous mets entre parenthèse mon interprétation par rapport au vaginisme...

- Penser que c'est toujours sur vous que ça tombe (ça on se le dit toujours plus ou moins, ou on se dit en tout cas que ça n'arrive qu'à nous et qu'on est pas normale)
- Tirer des conclusions sans preuve (nos théories sur le vagin, son existence, ou son absence, sa taille, l'hymen, la douleur, etc...)
- Se centrer sur un détail et en oublier le contexte général (Ou comment on finit par focaliser à fond sur la pénétration et la douleur... et sur notre peur)
- Généraliser à partir d'un événement (alors là on a le choix... entre les essais qui n'ont pas marché une fois et qu'on croit impossible à jamais et les expériences des autres "si un tel a eu mal, c'est sûr, moi aussi j'aurai mal", etc...)
- Minimiser certains arguments (à l'inverse, on a aussi du mal à croire quand on cherche à nous rassurer... on voit aussi que toutes les nouvelles guéries ont besoin de le "refaire" pour se convaincre...)
- Faire des associations erronées entre les choses (on en revient aux fausses images que l'on a de notre corps et des idées fausses qui en découlent...)

La seconde, c'est "Les façons négatives de faire face au stress". Vous allez voir, je crois que les vaginiques font justement tout ce qu'il ne faut pas faire! Laughing

- Se retenir, tout garder pour soi
- Se culpabiliser
- Refuser l'aide des autres
- Refuser la réalité, voire parfois la nier
- Se décourager, baisser les bras
- Ne pas savoir attendre
- Partir dans tous les sens

à suivre...
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
fifi.brindacier
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 24
Localisation: TOULOUSE

MessagePosté le: 28/08/2010 13:35:02    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Citation:
La lutte contre les peurs phobiques obéit assez bien aux principes de la philosophie stoïcienne et de sa célèbre prière: " Donne-moi le courage de changer ce que je peux changer, la force de supporter ce que je ne peux pas changer, et l'intelligence de faire la différence entre les deux. "

très belle citation, je vais en faire mon mantra Bien


Il leur faudra enfin du discernement, afin que leurs efforts pour se confronter ne soient pas des violences faites à elles-mêmes: nous verrons qu'il faut se stimuler et s'encourager, et non se harceler et se réprimander. C'est un mélange subtil d'exigence envers soi-même et de tolérance qui va s'avérer le plus efficace.


j'ai commencé cette méthode d'encouragement, pour l'instant, ca me parait bien partie. Ne jamais relâcher sa vigilance !!!
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 15/09/2010 21:23:52    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Je prends enfin le temps de continuer un peu ma lecture... très axée sur le stress et l'anxiété en général dans ce livre.

Je reviens sur l'idée d'exposition, qui est considérée comme fondamentale. Bref, ne pas faire l'autruche, et ça vaut aussi pour le vaginisme

D'une certaine manière, on a vraiment l'impression que c'est LA thérapie pour guérir. La première étape, c'est de trouver la force de s'exposer, la deuxième, c'est la phase d'exposition à proprement parler. En fait, l'idée c'est de faire de la situation tant redoutée quelque chose d'habituel. Et ce n'est qu'en s'y exposant qu'on arrive à ce résultat.

En amont, l'auteur du livre propose

1) de repérer ses pensées anxieuses et de les noter
2) d'identifier la cascade des pensées
3) de s'interroger sur sa façon de penser.

Je trouve que ça peut être un bon travail préparatoire. Je cite un paragraphe:

Citation:
Faites la liste des principaux soucis que vous identifiez.
Classez-les selon un ordre croissant (de celui qui vous rend le plus anxieux à celui que vous redoutez le moins).
Exposez-vous-y de façon graduée pendant un temps suffisamment long. Vous pouvez vous exposer en y pensant (en imagination) puis dans la vie de tous les jours (en réalité).
Imaginez que vous êtes confronté à chaque situation comme si vous viviez la scène d'un film ou que vous lisiez un roman. Vous allez donc tenter de faire défiler dans votre tête les images d'un scénario que vous redoutez. Même si cela vous semble terrifiant, allez jusqu'au bout. Vous pouvez également écrire toutes ces pensées et le déroulement de la scène en lisant à voix haute ce que vous avez écrit. N'essayez pas de chasser ces idées, affrontez-les de face.
Refaites le même exercice plusieurs fois jusqu'à ce que vous puissiez affronter votre souci. À ce stade, vous pourrez le chasser de votre esprit comme tout le monde. Il réapparaîtra si vous faites l'effort d'y penser ou si un danger extérieur vous y fait penser.
Exposez-vous en réalité à ce que vous redoutez en essayant de ne plus éviter.
Choisissez dans la liste un nouveau souci un peu plus anxiogène que celui que vous venez de vaincre.
Recommencez.


J'ai même scanné deux petits schémas, le premier reprend le cercle vicieux qui est propre à toutes les sources d'anxiété, y compris le vaginisme:



Celui-ci montre l'intérêt de s'exposer régulièrement à ce que nous redoutons:



Et pour finir, je cite un petit exercice...:

Citation:
Faites ce petit exercice : pendant quelques secondes, vous allez essayer de ne pas penser à un ours blanc.
On voit que le fait d'essayer de ne pas penser à quelque chose conduit en fait au contraire à y penser et même à avoir à l'esprit l'image d'un ours blanc comme peut-être vous avez en tête ce que vous venez de vivre. C'est un phénomène paradoxal que l'on observe chez tout le monde, mais il est particulièrement fort en cas d'objet d'inquiétude chez les personnes anxieuses.


Il y a quelques exercices de relaxation, je vais les lire et je les posterai s'ils apportent du nouveau à ce sujet...
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 16/09/2010 14:23:25    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

Pas mal tout ça ! En effet je crois qu'affronter les choses qui nous font peur est la seule solution pour se sentir mieux. Cela marche pour le vaginisme aussi je pense... Et pour toutes les choses de la vie. J'ai guéri du vaginisme mais par exemple j'ai une peur bleue de téléphoner et quand je dois le faire je tremble, j'ai les mains moites, meme si c'est juste pour appeler pour prendre un rdv chez le docteur ou pour demander des renseignements sur mon tarif de téléphonie... Rolling Eyes Mais en affrontant ma réaction, je pourrai peut-etre y remédier.
Le coup de l'ours blanc, c'est pas mal, tiens... Beuh
Confused
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
sil81
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2010
Messages: 597

MessagePosté le: 17/09/2010 20:24:50    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété Répondre en citant

ciaociao a écrit:
J'ai guéri du vaginisme mais par exemple j'ai une peur bleue de téléphoner et quand je dois le faire je tremble, j'ai les mains moites, meme si c'est juste pour appeler pour prendre un rdv chez le docteur ou pour demander des renseignements sur mon tarif de téléphonie... Rolling Eyes


Moi c'est pareil, j'aime pas du tout le téléphone... Twisted Evil Personne ne comprend pourquoi, je vois que je suis pas la seule dans ce cas... :W
_________________
29 juillet 2011 : je suis guérie !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 17:19:25    Sujet du message: Vaginisme et troubles de l'anxiété

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les causes de votre vaginisme. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com