FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère?
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Détente -> Avoir un bébé -> Conception et grossesse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 05/11/2009 15:42:32    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Salut les filles !

Je ne passe pas très souvent dans cette section du forum consacrée aux bébés... Peut-etre simplement parce que je n'ai pas encore le désir de faire un enfant, peut-etre aussi parce que j'ai l'impression que c'est quelque chose "pour les autres", pas pour moi... (impression de n'avoir aucun sens maternel...) Parfois cette impression me fait mal, quand je suis en compagnie d'un enfant par exemple, parce que je me dis toujours fatalement "non décidément je supporterais pas d'etre mère...". Rolling Eyes
Mais j'ai aussi une telle peur de l'accouchement, que cela me ferait plaisir d'échanger ici avec vous, surtout avec des femmes ayant eu l'expérience d'un accouchement. Je pense que cela m'aiderait à voir la chose de façon un peu différente. J'avais envie d'en parler sur le post créé par Lilia sur la césarienne, mais ça allait partir sur du HS constant, donc j'ai préféré ouvrir un nouvau sujet. On en a certainement déjà parlé ailleurs, mais j'ai pas trouvé de sujet sur ça à proprement parler.
Est-ce que vous, qui avez déjà accouché, vous avez ressenti cette terreur de l'accouchement? Qu'est-ce qui donne la force de dépasser ça au moment voulu?? Pensez-vous que cette peur, quand elle ressemble à une vraie phobie, doit etre traitée de façon plus approfondie? Bref j'attends vos commentaires et conseils, meme si j'attendrai encore un peu avant de me lancer ...
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/11/2009 15:42:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Line
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2006
Messages: 3 999

MessagePosté le: 05/11/2009 15:52:34    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Super le topic ciaociao Bien

Moi aussi je me pose beaucoup de questions sur la maternité. Quand mon gynéco a vu le nombre de questions que je posais sur la pilule, il m'a dit que la peur de tomber enceinte (et donc d'être mère) pourrait être une cause de mon vaginisme. Possible oui
Enfin, quoi qu'il en soit, j'ai toujours entretenu un rapport difficile avec la maternité Je n'ai jamais aimé les enfants ni les bébés et aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours dit "moi je veux pas d'enfants". Ce à quoi on me répondait "c'est parce que tu n'as pas encore trouvé le bon papa".
Voilà, maintenant je l'ai Et comme toi, quand je me retrouve avec des enfants dans la famille, ils m'exaspèrent, ils m'horripilent même Beuh J'arrive pas à les trouver attendrissant, mignon ou quoi que ce soit d'autre. Pour moi c'est juste pénible, bruyant et collant Laughing
Là, on me répond "quand c'est le tien c'est pas pareil". Mouais, permettez moi de douter :W

On avait un peu évoquer le sujet dans le topic sur le rapport mère-fille (dans les causes du vagi). J'avais dit qu'une chose qui m'effrayait (la principale), c'est l'aspect irréversible quand on fait un enfant. A partir de la seconde où on sait qu'on est enceinte (ou plus exactement quand on accouche), plus JAMAIS on aura la paix, on ne pourra jamais dire à son enfant "mais fous moi la paix, débrouille toi pour te faire ton biberon" On ne sera plus jamais seuls, tous les deux avec mon chéris. Ma mère m'a dit que elle, c'est justement ce qui l'avait poussé à faire un enfant (le côté irréversible etc), qu'elle trouvait ça formidable d'être lié à vie.
Moi pas Laughing

J'ai plus peur d'être mère que peur d'accoucher en fait (sauf quand j'ai vu des vidéos d'accouchement Cyp ).
Ce topic va grandement m'intéresser et je me réjouis de voir ce qui va s'y dire Laughing
_________________
Adhérer à l'association Les Clés de Vénus...

... un bon moyen de SORTIR DE L'ISOLEMENT, d'être INFORMEE et d'AIDER !

Soyons SOLIDAIRES pour faire bouger les choses !!
Une seule adresse : www.lesclesdevenus.org


Toutes les news sur la page Facebook
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 05/11/2009 16:36:15    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

C'est vrai que le coté "irréversible" est assez terrible, meme si j'avoue que je n'y avais pas vraiment pensé... Je sens tout simplement, comme toi, que les enfants, ben...ça me saoule. Et souvent je me sens tellement nulle de penser ça Embarassé !! Mais j'ai comme l'impression que c'est pas pour moi... Pourtant quand je pense à ma vie en général, dans quelques années, je sais pas si je serai heureuse sans avoir fondé une famille... Bizarre tout ça, embrouillé, je dirais

Regarder des vidéos d'accouchement, rien que l'idée me terrorise et me ... Je crois que ça me traumatiserait encore plus.

Je sens d'un coup que.....

Cyp
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
eryne
Traqueuse de cigogne

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 3 548
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: 05/11/2009 17:40:15    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Les filles, vous êtes en plein dans mes questionnements du moment : la peur de devenir mère, et en effet ce côté irréversible qui est carrément effrayant...
De mon côté, suis mal à l'aise avec les mômes, en revanche depuis que je suis guérie du vagi, une vraie envie d'avoir un enfant m'a prise... Envie de donner la vie au fruit de l'amour de mon homme et moi, d'essayer de lui transmettre ce qu'on sait, et de lui donner les clés pour réussir sa vie... Le voir grandir, évoluer, etc...
Clairement je n'imagine pas mon futur sans enfants.... Et pourtant...
J'ai carrément peur, je ne me sens pas prête, impression que je ne serai jamais prête de toute façon... Comment bien s'occuper d'un enfant quand on n'a pas soit même le sentiment d'être adulte?

Du coup, la peur de l'accouchement passe en second lieu... Je me dis qu'une fois qu'on y sera, ce sera juste un moment à passer difficile, mais qu'il sera vite mis de côté face à tout le reste, la découverte de ce petit être...
Je crois que la peur de l'accouchement, je l'aurai quand je serai enceinte en fait, mais pour le moment non (alors que c'était ce qui me paralysait quand je n'étais pas guérie).

Bref, confus pour moi aussi!
_________________
En essayant continuellement, on finit par réussir.
Donc : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche! (les shadocks)
http://groupedefemmes.weebly.com/les-copainscopines.html
Revenir en haut
langelotte
Miss Kaléidoscope

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 2 321

MessagePosté le: 05/11/2009 18:56:30    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

oh, un sujet pour moi Laughing
alors moi, clairement et catégoriquement, mon vaginisme était très lié à ma peur de la maternité (plus que de l'accouchement). je ne me sentais pas capable d'être mère, j'étais persuadée que je ne saurais pas aimer un enfant comme il en a besoin, je ne voulais pas être mère parce que je ne voulais pas être "que" mère et que j'avais l'impression que l'être, c'était forcément m'amputer du reste, je ne voulais pas être mère parce que je voulais être sûre que mon homme m'aimait moi et ne me voyait pas comme la "mère de ses enfants" au sens négatif, poule pondeuse quoi Razz
J'avais donc deux sentiments : la peur de ce qu'implique le fait d'être mère, comme responsabilité certes, mais surtout dans une vie de couple et dans une vie de femme (j'ai toujours détesté le discours consistant à dire qu'on n'est pleinement femme que quand on est mère... Je le déteste toujours autant, je le précise), comme une vision réductrice de la femme ; et d'autre part la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de mon propre égoïsme qui ferait que je m'énerverais après mes enfants qui me prendraient forcément trop de temps. les deux sont liées, évidemment : c'est bien parce que je refuse de consacrer ma vie à mes enfants (cf première peur) que du coup j'ai peur de ne pas être à la hauteur, ce qui révèle bien le poids social qui existe encore sur l'image de la maternité.

j'ajoute aussi que je crois qu'il est tout à fait possible et légitime de ne pas vouloir d'enfants, scrogneugneu ! faut juste vérifier que c'est une vraie volonté et pas une fuite face à une peur irrationnelle, justement.

qu'est-ce qui a apaisé ces peurs chez moi ?
d'abord mon homme Lover croire qu'il m'aimait moi "pour moi" !
ensuite la psychothérapie, qui m'a permis de mettre des mots sur tout ça, de démêler l'image que j'avais de la maternité ... et d'envisager de ne pas être une mère "idéale". je suis "la moins mauvaise mère que je puisse être" et c'est déjà beaucoup.

je n'aime toujours pas pouponner : je ne m'occupais pas de mes neveux et nièces, je m'occupe de mon fils, évidemment, mais je ne suis pas du tout fascinée par le côté changement de couche, biberon etc. J'aime jouer avec lui quand j'en ai vraiment le temps. je fais un certain nombre de choses comme un devoir. mais je l'aime de tout mon coeur et ça, je le lui offre. pas nécessaire de sourire aux anges quand on a le nez dans le caca ! et même, quand je joue avec lui parce que vraiment il n'y a pas moyen de faire autrement (c'est à dire pas au moment où je l'ai choisi moi), eh bien j'assume, ça m'enquiquine, tout en me faisant plaisir mais moins que ça ne m'enquiquine. aujourd'hui, la nounou d'Yves était malade, je l'ai gardé à la maison. ça m'a fait suer - j'ai passé de bons moments avec, hein, mais j'aurais préféré bosser tranquillement. mais je prends ça avec plus de philosophie que je ne le craignais. parce qu'effectivement, la responsabilité, je l'assume.
je crois qu'il faut réussir à en même temps dédramatiser et désidéaliser la maternité. c'est formidable quand c'est choisi, d'abord (ou accepté : une grossesse non désirée peut devenir une maternité choisie !) ; et oui, c'est parfois pesant. d'où l'importance de la relation de couple, d'ailleurs : je n'ai pu assumer la maternité que parce que je savais que le papa serait super présent, et avec son enfant, et avec moi Lover Tout ce que mon père ne m'avait pas montré, quoi (j'aime beaucoup mon papa, hein, mais on est vraiment dans un fonctionnement "à l'ancienne").

la peur de l'accouchement, elle est venue pendant la grossesse. j'avais peur d'une vraie catastrophe, en fait. j'ai une copine qui a fait une hémorragie, c'était carrément ça que j'imaginais. et j'avais peur d'une épisio. mais en fait tout s'est bien passé, même si j'ai eu une épisio elle a super bien cicatrisé. je ne garde pas un bon souvenir de mon accouchement, hein, ce n'est pas moi qui vous dirai que c'était le plus beau jour de ma vie ! mais j'étais zen, sereine, j'ai fait confiance au corps médical, à mon bébé et à moi-même. Yves est bien là et j'en suis très heureuse.

je pense qu'il peut y avoir des choses à creuser en psychothérapie sur la question de l'enfantement dans tous les sens du terme. que représente la grossesse, que représente l'accouchement, que représente la maternité ? ne pas être mère relève-t-il du vrai choix de vie, ou d'une peur qui cache d'autres choses ? perso, ça me renvoyait clairement au modèle parental que je refuse (+ la peur, également familiale, de l'enfant handicapé). il m'a fallu combattre ça, admettre que je n'étais pas condamnée à reproduire ce schéma, que la parentalité peut être autre chose. il m'a fallu aussi énormément faire confiance à mon homme - et réaliser que s'il me faisait confiance en pensant que je pouvais être maman, il avait des raisons, qu'il me connaît bien : son regard confiant sur moi a été une vraie reconstruction - mais il m'a fallu la psychothérapie pour démêler tout ça ! comme on dit parfois "l'amour ne suffit pas".
Revenir en haut
Line
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2006
Messages: 3 999

MessagePosté le: 05/11/2009 20:14:58    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Alors là Langelotte, tu as tout bien dit parfaitement Beuh Exactement ce que je voulais dire! Et voir ton évolution, tes questionnements, c'est génial! J'adore le passage où tu dis que même si tu adores ton enfant, c'est pas pour ça que tu aimes lui donner le biberon ou que tu jubiles en lui changeant son lange. Parce que j'ai un peu l'impression que c'est ce qu'on demande à une mère...

langelotte a écrit:
J'avais donc deux sentiments : la peur de ce qu'implique le fait d'être mère, comme responsabilité certes, mais surtout dans une vie de couple et dans une vie de femme (j'ai toujours détesté le discours consistant à dire qu'on n'est pleinement femme que quand on est mère... Je le déteste toujours autant, je le précise), comme une vision réductrice de la femme ; et d'autre part la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de mon propre égoïsme qui ferait que je m'énerverais après mes enfants qui me prendraient forcément trop de temps. les deux sont liées, évidemment : c'est bien parce que je refuse de consacrer ma vie à mes enfants (cf première peur) que du coup j'ai peur de ne pas être à la hauteur, ce qui révèle bien le poids social qui existe encore sur l'image de la maternité.


Tout à fait!!! Je m'y retrouve totalement, surtout dans la deuxième crainte. C'est à ça que je pensais quand je parlais d'irréversible: la peur de mon propre égoïsme qui ferait que je m'énerverais après mes enfants qui me prendraient forcément trop de temps. Ca me terrifie parce que dans mon esprit, je n'ai pas le droit de penser ça Embarassé

Va falloir que je travaille là dessus je pense

Merci beaucoup, je reviendrai Laughing
_________________
Adhérer à l'association Les Clés de Vénus...

... un bon moyen de SORTIR DE L'ISOLEMENT, d'être INFORMEE et d'AIDER !

Soyons SOLIDAIRES pour faire bouger les choses !!
Une seule adresse : www.lesclesdevenus.org


Toutes les news sur la page Facebook
Revenir en haut
carlinelamarmotte
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 1 395
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: 05/11/2009 20:28:34    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Très bonne l'idée de ce topic !!!

Avant de mettre un mot sur mon vaginisme, je voulais DES enfants !!! Tourne Mais je m'interdisais de penser à ce fameux accouchement !!!

Aujourd'hui, je n'en veux pas. Pas pour le moment, j'espère en vouloir et pouvoir en avoir quand je l'aurais décidé. Je me dis que je ne serait pas complètement épanouie si je ne suis pas maman un jour. Mais, au fond de moi, là, je n'en veut pas.
Voilà quelques temps, je pensais qu'on vivait pour ses enfants, qu'on faisait sa vie autour d'eux : comme ma mère l'a fait ! Aujourd'hui, je veux vivre pour moi, pour nous. Je ne veux pas qu'un enfant se mette entre nous.
Cette responsabilité je n'en avais aucune conscience voilà quelques mois, pour moi c'était comme ça ! Aujourd'hui je suis capable de lister tout les trucs qu'on ne pourrait pas faire avec un gamin ... et la liste est longue !

Rien que de penser à l'accouchement, je me sens mal. Voir un accouchement à la tv, je serais presque capable de m'évanouir : j'ai des sueurs, des crampes partout, je respire mal ..
Entendre une femme parler de son accouchement, c'est terrible pour moi, c'est plus fort que moi, je ne peux pas entendre.
J'ai peur de l'épisio, des aiguilles , des.... j'arrête !!! En faite, je crois que pour moi un accouchement c'est limite de la "boucherie". (peut être est-ce dû au fait que j'ai vu des animaux mettre bas étant petite ... )

Il va falloir que je règle ça avant d'être enceinte. Par le stress ..., j'ai déjà eu des crampes utérines ! D'après le gynéco, ça ressemble aux contractions. A par les douleurs, ça ne posait pas de soucis vu que j'étais pas enceinte !! Par contre, si je l'avais été ...

L'autre jour, quand j'ai dit à ma mère que j'avais réussi l'examen gynéco, elle m'a dit, "c'est bien maintenant t'es tranquille !"
Je lui ai dit, "on verra au prochain examen, le pire ce sera pour un accouchement ! "
Elle m'a répondu : "pour toi, le mieux ce serait la césarienne."  ... no comment
_________________
15/02/09 : une phalange
19/02/09 : 2 doigts (en étant dans mon bain)
27/02/09 : 2 doigts avec lubrifiant
02/09/09 : utilisation du miroir

20/08/09 : Début des essais gynéco
17/09/09 et 08/07/10 : Examen réussi !
Revenir en haut
langelotte
Miss Kaléidoscope

Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 2 321

MessagePosté le: 05/11/2009 20:58:13    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

quand j'étais enceinte, on me demandait souvent si je prendrais un congé parental, et ça en a "choqué" (bon, sans en faire un max, hein) plus d'un(e) que je réponde "sûrement pas" ! après la naissance, le congé maternité c'est indispensable, hein, faut pas déconner ; mais au bout d'un mois j'avais hâte qu'Yves soit chez la nounou, ben oui. j'ai demandé plusieurs fois à sa grand-mère de venir le garder, pour que je puisse faire autre chose.
quand on a cherché une nounou, j'ai culpabilisé de le mettre à garder 4 jours sur 5, alors que je n'ai cours que 2... Pression sociale, quand tu nous tiens ! sauf que les autres jours, évidemment, je bosse, hein. l'argument qui m'a rassuré, c'est que régulièrement je dois bosser ailleurs que chez moi (archives, colloques, bibliothèques...). et que même à la fac j'ai des imprévus, donc c'était plus simple de prévoir une garde régulière patatipatata. mon homme se marrait devant ma rhétorique : pour lui, c'était normal que je ne garde pas Yves, point barre, parce que je bosse, point. moi il m'a fallu quelques temps pour déculpabiliser complètement (surtout que là encore, j'ai été confrontée à de l'incompréhension extérieure). cette année (la 2è d'Yves), on le fait même garder une partie des "petites vacances" et certains mercredis, pour bosser en fait, mais aussi pour que ces journées là soient du coup plus cools - parce que sinon on doit cumuler sur une même journée s'occuper du ptit gars et travailler... Ou faire les autres jours ce qu'on n'a pas eu le temps de faire ces jours-là, et l'impression de ne faire que courir s'accentue.
d'ailleurs, je suis sûre qu'aujourd'hui Yves aurait été plus heureux chez sa nounou à jouer, qu'avec sa mère qui essayait tant bien que mal de travailler.

alors oui, on doit renoncer à certaines choses, évidemment. on sort beaucoup moins - du moins en ville : chez les copains, on emmène Yves sans problème ! -, je ne vais quasiment plus au ciné moi qui y allais une fois par semaine voire 2... Mais on se garde du temps à 2, d'une part - la grand-mère est ravie de le garder, ou la baby-sitter de gagner un peu de sous ! -, d'autre part on organise notre temps en fonction de nos besoins et de nos activités aussi, pas que de lui (mais de lui, aussi, hein !).

faut trouver un équilibre.

ceci dit, c'est comme dans la vie de couple, après tout c'est un peu plus compliqué parce que le jeune enfant n'a pas la même manière que l'adulte d'appréhender les choses. en même temps, on a constaté que si c'est sans stress de la part de ses parents, Yves s'adapte vachement.
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 05/11/2009 22:20:56    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Je crois que cette expérience de Langelotte me sera très utile si un jour je fais des enfants ! Je penserai à toi Langelotte Laughing ! C'ets un équilibre à trouver, oui, je crois que tu as raison. Intéressant de voir qu'une personne qui ne voulait en théorie pas d'enfant et qui n'aime pas pouponner vit bien sa vie de maman, de façon équilibrée. Bien Je crois que c'est l'un des problèmes : le soit-disant "role" de maman, l'étiquette qu'on voudrait coller à la peau d'une maman ! Alors oui, on peut etre maman sans etre gaga de son bébé (gaga, je veux dire genre "j'adoooooore lui changer ses couches!!"), sans entrer obligatoirement dans un moule... Je me rends compte à quel point là aussi les préjugés vont bon train... Et les mauvaises langues qui parlent des mamans qui sont trop comme ci, pas assez comme ça... Au diable!!!! Il faut etre bien dans son couple, dans sa vie de maman, et dans sa vie tout court.

Concernant l'accouchement, je suis un peu comme Carline... Quand je pense à l'accouchement, les idées qui me viennent en tete sont sang, douleur, déchirure, cris, saleté... Une très très mauvaise image. Je n'ai pas vu d'animaux mettre bas, mais effectivement Carline ça a pas du t'aider, ça !!! Déçu
Par contre, je trouve qu'une femme enceinte, c'est MAGNIFIQUE. Love

Je sens que j'aimerais comprendre le fond de ma répulsion envers la maternité et l'accouchement. Ca me plairait de comprendre pourquoi je ressens ça.
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
Line
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2006
Messages: 3 999

MessagePosté le: 05/11/2009 22:59:53    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Moi j'ai pas vraiment peur de l'accouchement parce que je visualise pas bien J'imagine pas tout le côté médical que ça peut être... Par exemple, le fait qu'il faut attendre parfois pendant des heures l'ouverture progressive du col, en regardant toutes les heures où ça en est, j'y avais même pas pensé avant qu'une cousine m'en parle il y a 3 mois Pour moi, on est enceinte puis on a des contractions, puis on va vite à l'hopital puis on accouche et puis hop, basta

Par contre j'aime pas du tout regarder une femme enceinte, je trouve ça répugnant Embarassé Enfin, ça me dégoute quoi Embarassé

Personnellement, la majorité des femmes mères dans mon entourage, à commencer par la mienne, sont des femmes au foyer donc, "dévouées" à leurs chers enfants. Le discours que j'ai toujorus entendu (toujours à commencer par ma mère) c'est "bouuuuuh, pas bien les femmes qui travaillent (trop), elles "placent" leurs enfants, ne les vois pas grandir, elles ne placent pas les priorités là où il le faudrait", etc etc etc. En finissant toujours par un "mais bon, chacun ses choix" ou "chacun fait ce qu'il veut" histoire de dire "on ne juge pas" mais bon, le message est passé quoi

Mais finalement, je m'aperçois que toutes ces femmes sont devenues des mères avant d'être des épouses et même avant d'être des femmes...

J'adore ce topic, ça me chamboule de l'intérieur
_________________
Adhérer à l'association Les Clés de Vénus...

... un bon moyen de SORTIR DE L'ISOLEMENT, d'être INFORMEE et d'AIDER !

Soyons SOLIDAIRES pour faire bouger les choses !!
Une seule adresse : www.lesclesdevenus.org


Toutes les news sur la page Facebook
Revenir en haut
Raven
Inked Lady

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 2 773
Localisation: Club des sales rêveurs

MessagePosté le: 06/11/2009 01:36:43    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Ce sujet me parle beaucoup...moi non plus, à l'heure actuelle, je n'envisage pas d'avoir des enfants. Je n'ai pas la fibre maternelle, je ne sais jamais trop comment réagir face à un enfant ou à un bébé et pourtant, lorsque mes cousins étaient plus jeunes, c'est toujours vers moi qu'ils allaient, avec moi qu'ils voulaient jouer ou raconter leurs petites histoires.
Et cette année, j'ai travaillé avec environ 1500 enfants...cherchez l'erreur Laughing La première journée, j'ai paniqué, je me disais que je n'arriverai jamais à les gérer, à les intéresser...mais je me suis accroché et en fait ça s'est très bien passé. Je ne bêtifiais pas devant eux, je leur parlais normalement, et le feeling passait, au point qu'ils voulaient tous me tenir la main, me faire bisous et câlins en partant, voire m'emmener avec eux dans le car :W
D'après mes collègues, c'est parce que j'étais calme et que je dégageais une certaine douceur qui devait les rassurer.
Cette expérience m'a fait réfléchir, et a changé l'image que je pouvais avoir des enfants. J'ai vraiment craqué pour certains gamins futés et marrants, et j'ai compris que ce n'était pas tous des terreurs en puissance. J'ai beaucoup aimé leur apprendre des choses, les intéresser à des sujets pas toujours évidents, et c'était un réel plaisir de voir que certains accrochaient vraiment et retenaient (bon, il y en avait pas mal aussi qui s'en fichaient Laughing ). Et je me suis dit que ça devait être vraiment enrichissant d'apprendre des choses à ses enfants, de leur faire découvrir le monde.

Cependant, je sais que je ne suis pas (encore?) prête à être mère, pour plusieurs raisons: d'abord, je dois continuer à faire le ménage dans ma tête, à me débarrasser des boulets que je traîne pour ne pas les transmettre à une éventuelle descendance. J'ai aussi encore besoin de mûrir, d'être pleinement dans une vie d'adulte, je ne peux envisager d'être mère alors que je ne suis pas totalement détachée de mes parents. Et puis, égoïstement, j'ai encore envie de vivre plein de choses en couple, rien que nous deux.
Le côté "irréversible" que vous avez évoqué m'effraie aussi: je ne me sens pas capable d'avoir la responsabilité d'une autre vie, alors que je peine à gérer la mienne. Je ne ressens pas ce besoin de maternité dont parlent certaines femmes, un besoin qui les prend littéralement aux tripes (n'y voyez rien de péjoratif), mais je n'exclue pas de le ressentir un jour.
Ces derniers temps, je m'interroge beaucoup sur ce que cache ce non désir...difficile de savoir s'il relève d'un choix ou d'une peur ancrée, peur d'assumer un enfant, peur de rater son éducation, peur qu'il connaisse les tourments que j'ai connus, peur de reproduire les erreurs de mes parents.

Comme langelotte, je ne suis pas d'accord avec l'affirmation "être mère c'est être pleinement femme", que je trouve trop réductrice. Si effectivement, pour certaines femmes, la maternité est un accomplissement, il ne faut pas généraliser, car cette affirmation sous-entendrait que les femmes ne pouvant/ne voulant pas avoir d'enfants ne seraient pas des femmes à part entière. Je pense que cela vient en partie de la pression de la société, qui veut que pour être dans la norme il faut faire des enfants et s'épanouir dans la maternité, ce qui peut être très culpabilisant pour les mères qui justement, n'y trouvent pas leur compte et ont besoin d'autres domaines pour s'épanouir. Mais comme l'a fait remarquer Langelotte, cette idée passe encore mal dans les mentalités: la mère qui "ose" faire garder son bébé pour s'accorder quelques heures de loisir est bien vite critiquée.
Je pense qu'il n'y a pas juger les mères qui trouvent leur bonheur dans le pouponage, pas plus que celles qui ont besoin d'air de temps en temps, ni les femmes que la maternité n'attire pas. Ces dernières sont d'ailleurs souvent stigmatisées elles aussi, car leur choix de vie dérange certains, pour qui il est difficile d'admettre qu'une femme peut être heureuse et épanouie sans avoir d'enfant ni de désir d'enfant. Avoir des enfants ou non est un choix intime et personnel qui ne concerne que le couple et qui ne devrait pas être jugé.

Quant à l'accouchement, je préfère ne pas trop y penser, c'est assez anxiogène chez moi. Voir des scènes d'accouchement dans les films ou les documentaires me met mal à l'aise. Je me dis que c'est vraiment une expérience qu'il faut avoir vécue soi-même pour la comprendre pleinement.

_________________


In der Tiefe ist es einsam
Und so manche Zähre fließt
Und so kommt es dass das Wasser
In den Meeren salzig ist
Revenir en haut
Rose22
Confirmé(e)

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2008
Messages: 360

MessagePosté le: 06/11/2009 11:15:32    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Alors en ce qui me concerne j'ai toujours eu ce désir d'enfant. Par contre je ne m'étais jamais occupée d'enfants ni de bébés, je ne savais pas comment ça marchait et quand j'en voyais je les trouvais aussi plutôt bruyants et difficiles à gérer. Et bien en ayant mon fils j'ai fini par apprendre "sur le tas". Les 9 mois que durent une grossesse nous permettent de nous préparer à accueillir ce petit être. Par contre je tiens à dire que de mon point de vue les enfants des autres et les miens c'est 2 choses totalement différentes. Quand c'est ton enfant tu trouves tout mignon tu es fière du moindre de ses progrès, tu l'aimes car tu es liée à lui, c'est une partie de toi. Je n'ai pas du tout cet attachement avec les enfants des autres.

Quand à l'accouchement les vidéo font + peur que la réalité. Dans la réalité tu es couchée tu ne vois pas l'enfant sortir, ni le sang, ni rien. Je n'ai vu aucune goutte de sang, ni mon vagin dilaté, ni le placenta ni même le cordon ! La vision des choses est toute autre. Et pourtant, comme je l'ai dit dans un autre post, j'étais une vraie phobique de l'accouchement depuis petite et encore + avec ma vulvodynie toujours actuelle. Je stresse beaucoup moins pour mon 2e, ayant déjà passé par là.

En vivant en Occident on a de la chance de pouvoir accoucher en hôpital avec choix ou non d'atténuer la douleur des contractions. Il y a peu de risque de mort grâce aux soins médicaux. Et dites-vous que si quantité de femmes sont prêtes à recommencer c'est que ce n'était pas si terrible que ça. La douleur s'oublie et la joie d'avoir un bébé est mille fois plus grande que quelques heures de souffrance. Ca vaut vraiment la peine.

Après je pense qu'être mère ou pas doit rester un choix et c'est important d'être prête et de ressentir ce désir d'enfant (qui n'a rien à voir avec la vision des enfants des autres). Toutes les femmes ne sont pas destinées à être mères, le tout est de ne pas le regretter plus tard étant donné que la fertilité baisse. Car c'est quand même un gros investissement personnel et beaucoup de sacrifices, tant au niveau personnel, émotionnel que professionnel ou même dans la vie de couple, sans parler du coût financier.
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 07/11/2009 21:18:24    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Merci Rose22 pour ce témoignage...
Je crois qu'en effet l'important est d'etre prete, de vouloir ce bébé. J'imagine que les choses se font plus ou moins de façon naturelle quand on le désire vraiment.
Pour ma part je crois avoir compris une chose : je n'ai aucune envie de bébé (pouponner, m'occuper d'un bébé...), ni meme d'un enfant, mais je souhaiterai un jour avoir des enfants pour fonder une famille, les faire grandir, leur apprendre des choses, les voir évoluer... Je sais pas si la différence est très claire... Je n'aime pas le coté "ooooh c'est troooop mignon les enfants!!!", je ne le ressens vraiment pas en moi, cela dit je trouve très BEAU de se lancer dans cette belle aventure. Je serai curieuse de garder ces messages et de les retrouver dans 20 ans, pour voir si finalement j'ai sauté le pas, si finalement j'ai changé d'avis, si je suis heureuse vis-à-vis de tout ça... Rolling Eyes
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
mykis
Fleur de Jasmin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2007
Messages: 2 184

MessagePosté le: 09/11/2009 13:55:01    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant



Je n'ai pas eu le temps de lire les interventions des autres filles sur ce sujet intéressant
je souhaite tout de meme faire part de ma propre expérience, rapidement

Dès mon plus jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir des enfants
Quand je me suis mariée, l'envie d'un bébé était forte, je voulais à tout prix un bébé à peine guérie du vaginisme
Je suis tombée enceinte trois mois après, puis j'ai vécu ma grossesse avec beaucoup de bonheur mais arrivée au 8ème mois, je commençais à avoir peur de l'accouchement
J'avais tout simplement peur de la douleur et puis il ya eu des questionnements si je réussirais à assurer, à être une bonne maman
Arrivée au 9ème mois, je ne voulais qu'une chose, que bébé arrive malgré ma peur de l'accouchement toujours aussi présente!
Le jour J, quand on m'a dit "madame, vous allez commencer à pousser", je me souviens que je stressais à mort, je tremblais de partout mais quand on souhaite avoir son bébé dans les bras au plus vite, on s'arme de courage et on y va pour un long travail...
Mon accouchement, qui a été le 1er, s'est très bien passé, aucune douleur lors de l'accouchement grâce à la péridurale, hormis les douleurs de contractions au début du travail
L'équipe médicale a été superbe..rien à dire
Désormais, l'accouchement ne me fait plus peur.

Rien n'est plus beau que d'avoir un enfant
L'avoir dans nos bras, nous fait oublier tous les désagréments de la grossesse et accouchement
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 09/11/2009 14:03:13    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Merci pour ton témoignage Mykis ! Confused Oui donc dans ton cas c'est vraiment l'envie de bébé qui est passé au-dessus de tout le reste. Reste à savoir si un jour j'aurai envie de bébé Blague Blague Blague
Confused
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
Aghate
ZeWallace&GromitBlues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 7 059
Localisation: en direct des studios Aardman

MessagePosté le: 11/11/2009 19:03:22    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Hello,
je n'ai pas lu tout le topic, désolée Embarassé mais j'ai aussi peur de devenir mère, puisque c'est irréversible, entre autre,
mais pas pour l'accouchement. Je voulais juste savoir si quelqu'un a entendu parler du livre d'Élisabeth Badinter,
l'amour en +, histoire de l'amour maternel?
Ce livre a fait scandale car elle y démonte le cliché de l'instinct maternel.
Les hommes surtout l'ont mal pris paraît-il: "comment, ma mère ne m'aime pas à ce point?!" un truc comme ça.
Quand je l'aurais lu, je vous en ferez un résumé.

_________________
Agat Ze Blues
23/12/2009 j'ai cassé le schéma!
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 12/11/2009 17:34:56    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Moi pas connaitre ce bouquin mais moi intéressée Laughing . Ca a l'air pas mal en effet. Tu nous feras un ptit compte rendu, Aghate! Je me rends compte que cette idée d'instinct maternel m'énerve un peu, en fait...
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
Rose22
Confirmé(e)

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2008
Messages: 360

MessagePosté le: 13/11/2009 10:46:05    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Je ne connais pas ce livre non plus mais le compte-rendu m'intéresse aussi

Je ne crois pas que l'instinct maternel soit un cliché mais quelque chose de véridique. Après je pense qu'il n'y a pas que ça et que c'est quelque chose qui se développe aussi et que suivant les femmes et le moment il peut être plus ou moins fort ou "enfoui".
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 13/11/2009 11:14:35    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

Ah oui tu as raison là-dessus, je me suis mal exprimée : je suis certaine que l'instinct maternel existe et est très présent quand il ressort ! Ca se voit dans toutes les espèces animales aussi, c'est clair que c'est hyper important aussi chez l'humain !!!
Non ce qui m'énerve un peu, c'est l'idée qu'une femme doit "forcément" avoir un instinct maternel... Je parlais avec des amies récemment. L'une d'elle a une amie qui a 32 ans et aucune envie de bébé; sa mère qui travaille en pédiatrie l'a "forcée" à venir la voir travailler un jour avec les enfants, pour soit-disant développer son instinct maternel et lui donner envie de faire des bébés, avec des commentaires toute la journée du genre "mais tu as vu comme ils sont beaux?? Comment tu fais pour pas y etre sensible ma fille, tu n'as pas de coeur??!!" Shocked Shocked Shocked . Là j'hallucine totalement ! C'est ça qui me rebute, tu vois, quand c'est forcé, quand tu sens qu'il "faudrait" etre comme ci et non comme ça, et quand on cherche à te faire culpabiliser...
Confused
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
Raven
Inked Lady

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 2 773
Localisation: Club des sales rêveurs

MessagePosté le: 13/11/2009 19:41:15    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère? Répondre en citant

C'est clair que lorsqu'une femme dit qu'elle ne désire pas d'enfants, surtout si elle a dépassé la trentaine, cela crée incompréhension et suspicion dans son entourage. Comme tu le dis ciaociao, on la soupçonne de ne pas avoir de coeur, d'être égoïste, de ne penser qu'à sa carrière, et autres poncifs Rolling Eyes Je pense que l'on ne peut pas se "forcer" à avoir l'instinct maternel, c'est quelque chose qui vient du plus profond de soi, qui ne se commande pas, ne se dicte pas. Certaines femmes l'ont spontanément, pour d'autres c'est moins évident, mais cela ne remet nullement en cause les qualités humaines de la personne qui ne ressent pas cet instinct.
_________________


In der Tiefe ist es einsam
Und so manche Zähre fließt
Und so kommt es dass das Wasser
In den Meeren salzig ist
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 18:52:49    Sujet du message: Peur (phobie?) de l'accouchement, peur d'etre mère?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Détente -> Avoir un bébé -> Conception et grossesse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com