FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Liste des questions les plus fréquentes sur les dilatateurs ou les vibromasseurs

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les méthodes de guérison -> Les exercices.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Raven
Inked Lady

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 2 773
Localisation: Club des sales rêveurs

MessagePosté le: 30/10/2009 23:29:29    Sujet du message: Liste des questions les plus fréquentes sur les dilatateurs ou les vibromasseurs Répondre en citant

Vous avez une question à propos des dilatateurs ou des exercices ?

Avant de la poster dans le topic « Dilatateurs », prenez le temps de consulter cette foire aux questions, qui reprend les questions les plus fréquemment posées. Il vous suffit de cliquer sur la question pour voir apparaître la réponse.

Cette liste se divise en deux parties : la première est consacrée aux questions concernant le kit Amielle et les aspects pratiques (l’achat, le prix, l’entretien…) et la deuxième est consacrée aux exercices faits avec les dilatateurs ou des vibromasseurs.



I. LE KIT AMIELLE


Un dilatateur est un cône de plastique de forme oblongue. La principale différence avec le vibro est que le dilatateur n’est pas vibrant. De plus, leur aspect est différent : certains vibros ressemblent aux dilatateurs, mais de nombreux modèles sont beaucoup plus « réalistes » que les dilatateurs. Il existe de nombreux modèles, couleurs, textures de vibros. Grâce aux vibrations, les vibros peuvent aider à détendre les muscles et cette stimulation peut donner du plaisir, favorisant ainsi la détente.
A vous de choisir ce qui vous convient le plus. Pour vous aider, vous pouvez consulter ces sujets :
Question sur les vibromasseurs
Recensement des vibros testés et conseillés par les membres
Mon meilleur ami: le vibromasseur!



Le kit comprend quatre dilatateurs de tailles et diamètres différents, une poignée à clipper dessus, un tube de lubrifiant, une trousse de rangement et une brosse d’entretien.
Toutes les infos pour acheter le kit se trouvent dans ce sujet :
Comment commander les dilatateurs ?



Le prix peut effectivement paraître élevé, mais il ne faut pas oublier que ce kit contient quatre dilatateurs différents : si vous achetiez quatre vibros de diamètres différents, le prix serait équivalent. A vous de voir si cet achat est valable pour vous : si par exemple, vous faites déjà des exercices avec des vibros de taille similaire aux deux premiers dilatateurs, alors il vaut peut-être mieux que vous achetiez un vibro de diamètre supérieur à ceux que vous possédez pour poursuivre vos exercices.



Oui, le colis est très discret : il ne comporte aucun signe distinctif. Personne ne peut en deviner le contenu. Le délai de livraison est relativement rapide : de quelques jours à une semaine environ.



Non ce n’est pas nécessaire.



Les dilatateurs peuvent être stérilisés en les trempant dans l’eau bouillante durant une dizaine de minutes. Néanmoins, la stérilisation n’est pas obligatoire : il suffit de bien les laver à l’eau chaude et au savon et de bien les sécher après chaque utilisation.



Vous pouvez utiliser le lubrifiant que vous souhaitez : celui du kit, ou tout autre lubrifiant qui vous convient. Vous pouvez aussi utiliser l’huile de Jojoba (voir sujet ici: L'huile de Jojoba ). Mais attention, n’oubliez pas que cette huile est incompatible avec les préservatifs! Ce topic est quant à lui consacré aux gels lubrifiants : Quel lubrifiant choisir ? .



Oui, vous le pouvez. Au fil des exercices avec les dilatateurs, votre hymen va s’assouplir, s’élargir, et non pas se déchirer comme on a tendance à l’imaginer.
Quelques infos utiles dans ces sujets : L'hymen et Virginité et exercices (et en pages 1 et 2 du topic Dilatateurs)



Comme vous le savez sûrement, le vaginisme est dû à la contraction involontaire des muscles du vagin. Les dilatateurs vous aident à prendre conscience et à mieux contrôler ce réflexe, tout en vous habituant à insérer quelque chose dans votre vagin. Les dilatateurs ne feront pas disparaître votre peur de la pénétration, ils remédient au problème physique. Il vous faut également travailler sur le mental pour comprendre votre peur et la combattre.
Pour se faire une opinion, un topic : pourquoi faire des exercices ?



Vous pouvez faire des exercices à l’aide de divers objets du quotidien : crayon, coton tige, manches de brosse à dents ou à cheveux, carotte…à vous de voir ce qui vous convient ou vous inspire le plus. Quelques idées dans ce sujet : Nos amis les objets! ATTENTION cependant à l’hygiène si vous utilisez des légumes : lavez-les avec soin et utilisez un préservatif pour les recouvrir.



II. LES EXERCICES


Ce n’est pas une obligation de faire les exercices quotidiennement. En effet, lorsque l’on rentre du travail, on est souvent trop fatiguée ou stressée pour se lancer dans les exercices. De plus, faire les exercices en n’étant pas en forme se solde souvent par une séance décevante. Il est donc important de rester à l’écoute de son corps et de ne pas se forcer en cas de grosse fatigue ou de stress.
Néanmoins, pour progresser, la régularité est nécessaire. Il est donc recommandé de faire les exercices au moins deux à trois fois par semaine minimum, et de se tenir à cette fréquence, afin que cela devienne une habitude, comme celle de se brosser les dents. Si votre travail ou vos études sont vraiment prenants, faites vos exercices le week-end, lorsque vous êtes plus détendue, reposée et disponible. Et n’oubliez pas : mieux vaut faire deux séances hebdomadaires dans de bonnes conditions, et sans interruption, que faire ses exercices tous les jours pendant une semaine, s’arrêter une semaine, reprendre, cesser à nouveau etc.



Il n’y a pas de durée prédéfinie : ne vous fixez pas de durée, c’est le meilleur moyen de vous mettre inutilement la pression et de vous décourager si vous ne tenez pas aussi longtemps que prévu. Gardez le dilatateur aussi longtemps que vous le souhaitez (pas durant trois heures quand même Laughing ). Le but est de vous sentir à l’aise, détendue, que le dilatateur ne vous gêne pas. Ne forcez pas si vous sentez que ça chauffe ou tiraille beaucoup.



Là non plus, pas de durée prédéfinie, c’est très variable d’une femme à l’autre : certaines passent très vite d’un diamètre à l’autre, d’autres mettent plus de temps, d’autres encore bloquent un certain temps sur un diamètre en particulier. L’essentiel pour passer au diamètre supérieur est de se sentir TOTALEMENT à l’aise avec le précédent. Même si la tentation est grande d’enchaîner rapidement, ne brûlez pas les étapes, restez à l’écoute de votre corps et ne forcez jamais. Evitez également de vous comparer aux autres filles, c’est la meilleure façon de vous persuader à tort que vous ne progressez pas. Vous progressez à votre propre rythme.



Si vous ne sentez pas encore prête à insérer un dilatateur, inutile d’insister car si vous forcez alors que vous êtes contractée, vous vous ferez mal et entretiendrez le cercle vicieux « douleur/contraction/peur de la douleur/contraction ». Commencez par apprivoiser l’objet en le posant juste à l’entrée du vagin, sans le faire entrer. Respirez bien, détendez-vous, familiarisez-vous avec cette nouvelle sensation. Répétez l’exercice autant de fois que nécessaire, jusqu’à ce que vous soyez parfaitement détendue et prête mentalement à aller plus loin, au propre comme au figuré.



Cela arrive souvent lorsque l’on commence à peine les exercices avec les dilatateurs, ou lorsque l’on débute les exercices avec un dilatateur d’un nouveau diamètre. Et c’est normal : les muscles doivent s’habituer à se détendre pour recevoir le dilatateur (ou se faire à un diamètre plus large), ce qui explique les sensations de tiraillements désagréables et les légères douleurs. Ces désagréments disparaissent avec la pratique, mais si ce n’est pas le cas, si la douleur et la gêne sont vraiment importantes, c’est probablement parce que votre corps n’est pas encore prêt pour ce diamètre et que vous avez encore besoin de travailler avec le diamètre inférieur.



Il arrive effectivement que l’on ressente des tiraillements, ou qu’on se sente endolorie, et que cette sensation persiste bien après la séance. Pas de panique : les exercices sollicitent beaucoup les muscles du vagin, qui peuvent donc ensuite être sensibles ou légèrement douloureux. C’est un peu comme lorsque l’on a des courbatures après une séance de sport : lorsqu’on débute, on a pas mal de courbatures, puis peu à peu, avec la pratique, on en a de moins en moins.
Si toutefois, vous ressentez une persistante sensation d’échauffement à l’entrée du vagin (appelée vestibule), mieux vaut consulter pour écarter l’hypothèse d’une infection, d’une cystite ou d’une vestibulite.[témoignages en page 3 du topic Dilatateurs]



Une fois guérie, ce genre de désagréments peut vous arriver, mais là encore, avec la pratique, ça ne persistera pas.



Astuce toute simple : passez-les sous l’eau tiède juste avant de commencer vos exercices et au revoir la sensation de froid désagréable



Lorsque vous commencez avec un dilatateur, vous pouvez vous contenter de l’insérer et de faire des contractions/décontractions. Ensuite, lorsque vous vous sentez plus à l’aise, vous pouvez tenter les va et vient. Ils sont très utiles : n’oubliez pas que le pénis de monsieur lorsqu’il sera en vous, ne restera pas immobile, c’est donc recommandé de s’habituer, non seulement à l’insertion, mais au mouvement en soi.



Oui, rien d’inquiétant à ce phénomène. Les muscles se détendent, donc le dilatateur glisse. Remettez-le doucement en place en respirant bien, et maintenez-le avec la poignée.



Rien d’inquiétant à cette régression passagère, qui peut avoir plusieurs causes : si vous êtes fatiguée, stressée, déconcentrée par quelque chose, cela peut se ressentir sur vos muscles qui vont se contracter plus que d’habitude. Si vous venez d’avoir vos règles, vous pouvez être particulièrement sensible au niveau des muqueuses, ou lubrifier moins bien qu’en temps normal, ce qui rend l’insertion d’un dilatateur difficile voire douloureuse.
Autre explication possible : si vous avez arrêté les exercices durant un certain temps, il peut arriver que lorsque vous reprenez, vous ne réussissiez plus à insérer un diamètre que vous passiez facilement auparavant. Mais ne vous découragez pas : si vous reprenez les exercices avec régularité, vous reviendrez assez vite à votre niveau initial.
Plus de témoignages sur ces topics : Impression de régresser et Impossible d'utiliser les diamètres supérieurs directement et Impression de stagner



Pas de panique ! Le 4 est certes imposant et impressionnant lorsqu’on le découvre la première fois, mais ne focalisez pas sur lui. Il nous paraît inconcevable de pouvoir un jour l’insérer en nous.
Mon conseil : laissez-le au fond de votre trousse et ne le sortez plus, oubliez-le pour le moment et concentrez-vous sur les premiers. Pour vous rassurer, sachez que bien des filles ont guéri sans jamais avoir réussi à l’insérer totalement. L’insertion de ce 4 n’est donc pas une étape obligatoire pour guérir. [témoignages page 4 du topic Dilatateurs]
Si vous avez constaté que ce dilatateur a un diamètre inférieur à celui du pénis de votre partenaire, ne paniquez pas : un pénis n’a rien à voir avec un dilatateur de plastique. Le pénis est chaud, « ergonomique » (mère nature a bien fait les choses Cubitus ), donc bien plus agréable que le dilatateur. Et autre élément non négligeable : lorsque vous aurez envie d’être pénétrée, l’excitation jouera en votre faveur. En effet, le vagin excité lubrifie bien et surtout, se dilate, c’est-à-dire qu’il s’élargit et devient tout à fait accueillant pour un pénis.



Impossible à dire précisément , mais bien souvent, lorsque vous arrivez à insérer le 3 en entier (ou presque) et à faire des va et vient sans aucune gêne, la guérison est proche. Cependant, le plus important pour guérir est d’avoir ce fameux « déclic » évoqué par de nombreuses guéries : déclic mental, réelle envie de pénétration.
C’est vraiment ce déclic qui est le moteur de la guérison.

_________________


In der Tiefe ist es einsam
Und so manche Zähre fließt
Und so kommt es dass das Wasser
In den Meeren salzig ist
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/10/2009 23:29:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les méthodes de guérison -> Les exercices. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com