FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Mère toxique
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les causes de votre vaginisme.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hlnou



Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 2 285

MessagePosté le: 24/03/2010 23:40:10    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Revue du message précédent :

Ah tiens moi je faisais la meme mais a quatre pattes sur un coussin plié lol d'ailleurs ma mere disait quand je faisais ça "elle fait du dada" LOL parce que c'était à cheval. En fait j'ai toujours fait ça, meme très petite, jusqu'à ce qu'il y ait le truc agréable ( dites je suis en train de me dire... j'ai eu des orgasmes des 3 ans LOOOl) et hop j'arrêtai. Pourtant aucune excitation sexuelle hein^^

Enfin je crois qu'en grandissant je me suis dit (ou on ma dit mais aucun souvenir) que cetait mal vu quand on me voyait j'arrêtais ! et on me disait "je t'ai vue "(pas mechemment)

Bref maintenant plus besoin de ça lol mais tjrs besoin de ce frottement contre qq chose..

Par contre pas eu droit à "c'est sale" ou autre.. Perso je crois pas avoir eu de probleme avec ma mere et en lisant vos témoignages je me dis que j'ai quand meme de la chance, alors je vous souhaite de réussir a vivre avec tout ça... Mais surtout 'noubliez pas elles restent nos meres
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/03/2010 23:40:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maimonid
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2010
Messages: 1

MessagePosté le: 28/06/2010 23:52:37    Sujet du message: Mère narcissique totalitaire Répondre en citant

Moi, j'ai eu une éducation assez paradoxale : d'un côté je pouvais sortir jusqu'au matin à l'âge de 16 ans de l'autre un relation avec un homme n'a jamais fait partie du domaine du possible! nous sommes 3 enfants (ma soeurr et moi et mon frère) Ma mère a toujours posé un regard sur nous comme des A-sexués ... et aucun de nous 3 ( à pat moi) n'a réussi a avoir une relation avec un homme...Même mon frère n'a jamais connu de nana de sa vie ... Ma mère a toujours associé relation sexuelle a prostitution... pourtant elle s'est marié deux fois et semble être portée sur la chose... Elle se considère l'unique capable de féminité ou encore d'être mère et NOUS ! Nous sommes les éternels ENFANTS ( nous sommes tous les 3 à la in de nos trentaines , début de la quarantaine sans pourtant arriver à se détacher d'elle)... J'ai perdu ma virginité il y a 1 mois, malgré ma phobie de la pénétration je me suis forcée à faire l'amour... ça reste pour le moment désagréable mais j'espère surmonter ma phobie... j'ai subi des attouchements par mon frère quand j'étais petite ( j'avais 12 ans et lui 13 ans) ma mère nous faisait dormir dans le même lit et même maintenant si on la laissait faire , ça serait son plus grand fantasmes... J'ai décidé de faire un enfant et me marier sans mettre au courant ma "famille de fou"... voilà mon histoire

MODÉRATION : Message fusionné avec le topique "Mère toxique". Confused
Revenir en haut
Hannah
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2010
Messages: 35

MessagePosté le: 06/07/2010 22:59:08    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Je suis hallucinée par ce que je viens de lire Shocked , certaines ont décrit MA relation avec mère : dites , les filles , vous êtes sûres qu'on n' a pas eu la même mère ?

La gamine calme, posée, sage qui ne veut surtout pas faire de la peine à maman... maman qui pleure sur son épaule à cause d'un père égoïste et méchant. Résultat : par nature, un homme est irresponsable et méchant, méchant. Mon devoir de petite fille était de la protéger de lui.

Alors comme certaines d'entre vous, j'ai tout misé sur la sécurité : être bonne à l'école, ne pas causer d'ennuis, être apprécié des profs. Surtout ne pas les angoisser. L'important c'était de plaire aux adultes, résultat je ne me "lâchais " pas avec les enfants/ados de mon âge.

Grosse déprime à l'adolescence : j'étais la petite gosse première de la classe, pas un mot plus haut que l'autre . Autant dire que j'étais pas hyper populaire!!!! Je m'étais construite dans le droit chemin et la crispation.
Et bah un jour, je découvre un mail de ma mère adressé à une amie : "Je m'inquiète beaucoup pour Hannah, elle est trop dépendante de nous, elle a pas d'amis, elle ne sait pas faire, que va-t-elle devenir ???" . Ce jour là j'ai cru MOURIR. Ma petite soeur, la pauvre c'était pas son rôle, elle a du sécher mes larmes pendant des heures. J'avais l'impression que mon monde s'écroulait : j'avais tout fait pour plaire à ma mère, elle était pratiquement mon seul horizon, et voilà qu'elle me trouvait nulle. Son opinion n'était pas importante, c'était la seule qui comptait !

Aujourd'hui je m'aperçois qu'elle a tout fait pour que je sois dépendante d'elle, coincée (inconsciemment) et qu'elle a rejetté son oeuvre ensuite ...

Bien sûr c'est une femme géniale, que tout le monde apprécie et qui ferait n'importe quoi pour ses enfants... il n'empêche qu'aujourd'hui je ne vis pas , je fais semblant, je ne fais pas l'amour, c'est comme rejeter la vie.
La pauvre, je sais que je peux pas la rendre responsable de tout ça...

Bon maintenant j'ai plus d'amis; je sais m'amuser... mais je fais pas l'amour, ah la lala c'est révélateur comme expression " je ne fais pas l'amour" , c'est comme dire : "je ne vis pas".


Je vois que certaines ont coupé les ponts. La mienne le mérite pas. Est-ce que réaliser le fonctionnement de votre mère vous a aidé à "guérir" ? Comment ?
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 07/07/2010 09:50:09    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Hannah a écrit:


Bien sûr c'est une femme géniale, que tout le monde apprécie et qui ferait n'importe quoi pour ses enfants... il n'empêche qu'aujourd'hui je ne vis pas , je fais semblant, je ne fais pas l'amour, c'est comme rejeter la vie.
La pauvre, je sais que je peux pas la rendre responsable de tout ça...


Le plus dur, mais peut-etre la clé dans un cas comme le tien (ou le mien...), c'est de se détacher sans lui en vouloir profondément. Comprendre que oui, elle est peut-etre à la base de tes problèmes actuels, mais que tu vas trouver l'équilibre entre "supporter son poids qui t'écrase" et "la détester". Ne plus te laisser faire, sans la détester, quoi. Moi, il m'a fallu ma sexologue pour comprendre cela. Déjà, seule, j'aurais jamais compris que mes parents me gardaient dans un cocon . Ca me paraissait normal. Ils s'inquiétaient toujours pour tout, et il fallait pas que je les fasse s'inquiéter, donc c'est un peu le meme topo que toi. A l'école, première de la classe sauf une grosse crise en 4ème. etc etc...
Quand tu dis "je peux pas la rendre responsable de tout ça", attention : oui, elle peut très bien etre responsable de tout ça !!!! Et pour autant, tu vas pas la détester et lui en vouloir à vie. Difficile... mais possible. Moi, il m'a fallu aller vivre à l'étranger, faire ce que eux n'auraient JAMAIS pu faire, c'était MON TRUC A MOI, que je faisais sans eux. Et je suis jamais revenue vivre près d'eux. Mais je les aime et ma relation avec eux est maintenant très équilibrée. Rien à voir avec avant, quand je vivais sous leur toit.
Tu vis avec ta mère, Hannah?

_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
eryne
Traqueuse de cigogne

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2007
Messages: 3 548
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: 07/07/2010 10:22:11    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Tout ce que tu dis Ciao me fait penser à une discussion que j'ai eu récemment avec une amie sur le fait de pouvoir PARDONNER à ses parents.
A mon avis c'est la clé pour réussir à se détacher une bonne fois pour toute. Perso je n'y arrive pas, et du coup c'est difficile d'avancer sans regarder le passé...
_________________
En essayant continuellement, on finit par réussir.
Donc : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche! (les shadocks)
http://groupedefemmes.weebly.com/les-copainscopines.html
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 07/07/2010 10:27:49    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Oui, pardonner est essentiel. Moi finalement j'ai pas eu trop de mal parce que j'ai réussi à guérir assez vite, et parce que finalement mes parents ne m'ont pas non plus détruite. Alors bon, je relativise. C'est plus difficile quand il y a eu de gros gros problèmes en famille.
Mais c'est vrai qu'il faut quand meme se dire que les erreurs sont inévitables quand on est parent... On fera forcément des erreurs nous aussi, mais je pense qu'on ne fera peut-etre pas les memes... Rolling Eyes
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
Hannah
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2010
Messages: 35

MessagePosté le: 07/07/2010 11:28:16    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

eryne a écrit:
Tout ce que tu dis Ciao me fait penser à une discussion que j'ai eu récemment avec une amie sur le fait de pouvoir PARDONNER à ses parents.
A mon avis c'est la clé pour réussir à se détacher une bonne fois pour toute. Perso je n'y arrive pas, et du coup c'est difficile d'avancer sans regarder le passé...


je suis d'accord avec ciaociao : plus facile à pardonner quand ce que les parents ont fait n'était pas intentionnel, quand ils n'ont pas été maltraitants ou clairement défaillants.
Les miens, et ceux de ciaociao tel que je le comprends, se sont trompés de mode d'emploi en toute bonne foi.
Peut être Eryne que tu n'es pas prête à leur pardonner, et pas sûr que cela soit obligatoire. Par contre, comprendre comment ils en sont arrivés là, oui ça doit est enrichissant : qu'est-ce qu'ils ont vécu, eux, comme relation avec leurs parents., par exemple. Peut être que tu aurais juste besoin de comprendre, sans pardonner pour autant.

Perso, je pense qu'on fait tous de notre mieux avec les cartes qu'on nous distribue, et avec les cartes qu'on a distribué à nos parents et arrières grands-parents... C'est ma mère qui m' a appris ça justement! Elle s'est un temps beaucoup intéressée à la généalogie, pour expliquer les poids qu'on se trimballe de générations en générations, les non dits, les secrets de familles, les tabous qui la forgent. D'après elle, cette mouvance psy permettrait de sortir des schémas inconscients qu'on respecte de générations en générations pour être fidèles à sa famille.

Voilà voilà. Elle a fait ça, donc je pense qu'elle est en partie consciente des erreurs qu'elle a faites elle. En gros, elle s'est sentie abandonnée et mal aimée par uune mère distante, voire indifférente. Je sais pas si elle se rend compte qu'elle m'a étouffée en réaction à ça .
Mais quand je lui parle éventuellement d'une souffrance, elle ramène tout à elle : elle pleure en disant qu'elle a tout raté, que c'est comme avec sa mère... bref c'est moi qui finit par la rassurer

ciaociao a écrit:

Moi, il m'a fallu aller vivre à l'étranger, faire ce que eux n'auraient JAMAIS pu faire, c'était MON TRUC A MOI, que je faisais sans eux. Et je suis jamais revenue vivre près d'eux. Mais je les aime et ma relation avec eux est maintenant très équilibrée. Rien à voir avec avant, quand je vivais sous leur toit.
Tu vis avec ta mère, Hannah?


Ca me parle aussi, j'ai toujours voulu vivre à l'étranger et j'avais envie littéralement de changer d'air . J'habite à deux heures d'eux. Etudiante jusqu'à environ 23 ans je rentrais presque la moitié des vacs de la semaine chez eux. Mais ça fait longtemps que grâce à la première sexo, j'ai cassé ça. Je lui téléphone pas, c'est elle qui le fait, je peux passer un mois sans les voir. J'essaie d'avoir avec eux des relations moins passionnées. Mais .... je continue à l'appeler au secours quand ça va pas; à la culpabiliser en lui faisant sentir qu'elle me soutient pas assez. Je pense que je suis toxique aussi pour elle. En fait, je me rends compte que je suis pas encore autonome ...
Revenir en haut
Aghate
ZeWallace&GromitBlues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 7 059
Localisation: en direct des studios Aardman

MessagePosté le: 07/07/2010 23:21:47    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Juste pour dire que ton histoire me touche Hannah et j'espère que tu vas pouvoir cheminer.
Tu te sens dépendante d'eux mais eux, enfin ta mère du moins a été dépendante de toi quelque part.

_________________
Agat Ze Blues
23/12/2009 j'ai cassé le schéma!
Revenir en haut
Woman
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2010
Messages: 549

MessagePosté le: 09/07/2010 15:02:52    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

On doit toutes être soeurs, ce n'est pas possible !

Quand tu dis Hannah "elle rejette son œuvre",je ressens ça aussi. Ma mère aussi a tout fait pour que je sois dépendante et maintenant, quand je le suis trop, elle me "pourchasse" et quand je ne le suis pas, elle m'évite. Par exemple, alors que je ne vis plus avec elle, j'ai toujours envie de lui montrer ce que j'achète, ce que j'ai vu au ciné, etc...

Par contre, si j'arrive à lui pardonner toutes ses erreurs, ce n'est pas simple car elle continue à en faire. Pardonner tout le temps est épuisant et pas non plus éternel.
_________________
Revenir en haut
Hannah
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2010
Messages: 35

MessagePosté le: 09/07/2010 21:33:57    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Aghate a écrit:
Juste pour dire que ton histoire me touche Hannah et j'espère que tu vas pouvoir cheminer.
Tu te sens dépendante d'eux mais eux, enfin ta mère du moins a été dépendante de toi quelque part.


Merci Confused

Woman a écrit:
On doit toutes être soeurs, ce n'est pas possible !

Quand tu dis Hannah "elle rejette son œuvre",je ressens ça aussi. Ma mère aussi a tout fait pour que je sois dépendante et maintenant, quand je le suis trop, elle me "pourchasse" et quand je ne le suis pas, elle m'évite. Par exemple, alors que je ne vis plus avec elle, j'ai toujours envie de lui montrer ce que j'achète, ce que j'ai vu au ciné, etc...

Par contre, si j'arrive à lui pardonner toutes ses erreurs, ce n'est pas simple car elle continue à en faire. Pardonner tout le temps est épuisant et pas non plus éternel.


Quand je te lis, j'ai l'impression que ta mère est un peu en concurrence avec toi... et c'est sûr qu'elle te manipule (sûrement inconsciemment) pour te garder. On dirait un jeu amoureux : "je t'aime, moi non plus". Ce qui est difficile à vivre, car à la base, même si cela fait souffrir, il y a un amour débordant, presque enfantin de nos mères pour nous.

Je viens de passer du temps chez mes parents... Ca m'a fait du bien après tout ce que j'ai réalisé. Mais c'était bien, je les vois comme deux adultes imparfaits, normaux quoi, mais qui veulent mon bonheur. Ca me parait un peu différent de certaines histoires que j'ai lues. Pour toi, Woman, cela semble durer, et oui pardonner doit être épuisant. Je sais pas, je pense qu'il faut peut-être essayer de casser le schéma carrément. Ciaociao est partie à l'étranger, moi je ne donne plus trop de mon temps... Toi aussi, tu vas trouver un moyen de contourner la relation "toxique"! Hésite pas à poser des mots, je crois que cela aide énormément !!!

Lol... à l'instant où j'écris, ma mère m'envoie un sms pour me dire qu'elle a glissé de l'argent dans mon sac, qu'elle aurait bien voulu m'acheter un truc... mais que je ne fais que des passages éclairs, que c'est dommage... C'est assez énorme, on a tout là!
Donc maintenant elle me "reproche" de ne pas être assez là, et de trop vivre ! Difficile de ne pas culpabiliser, mais je reste zen . Et je les aime...
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 09/07/2010 22:24:41    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Hannah a écrit:


Lol... à l'instant où j'écris, ma mère m'envoie un sms pour me dire qu'elle a glissé de l'argent dans mon sac, qu'elle aurait bien voulu m'acheter un truc... mais que je ne fais que des passages éclairs, que c'est dommage... C'est assez énorme, on a tout là!
Donc maintenant elle me "reproche" de ne pas être assez là, et de trop vivre ! Difficile de ne pas culpabiliser, mais je reste zen . Et je les aime...


Ma mère pourrait aussi faire des trucs comme ça. Souvent, quand je suis chez eux, ils veulent tout me payer. Ils me forcent à prendre l'argent Beuh . Faut surtout pas que je dise "je vais à ca*refour acheter un truc", sinon ils vaulent me donner un billet. Et ça me gene carrément : des fois, par peur que j'aie pas assez, c'est genre 50€, tout ça pour aller acheter des serviettes hygiéniques, et ils veulent pas la monnaie... Bon, je vais pas m'en plaindre hein, mais au final, c'est toxique... Toxique parce que ça me renvoie à une certaine dépendance, toxique parce que ça me renvoie au fait que moi je gagne pas correctement ma vie, toxique parce que sans eux je suis rien, et que donc je suis capable de rien toute seule, etc etc. Ma sexologue avait d'ailleurs insisté sur le coté financier de ma relation avec mes parents. Elle m'avait d'ailleurs suggéré, vu qu'à l'époque je dépendais totalement d'eux, de me faire donner de l'argent une fois par mois et de le gérer moi-meme sans avoir à leur dire ce que j'en faisais. Evitant ainsi d'avoir par exemple à leur demander des sous quand j'allais justement chez la sexo ou chez la gynéco... Pour que je vive MA vie sans que mes parents sachent tout de moi. Evidemment, elle me poussait pas à faire n'importe quoi avec l'argent donné par mes parents, mais plutot à le gérer moi-meme sans leur demander leur avis, et sans avoir toujours sous les yeux ma dépendance envers eux. C'était pas bete je trouvais.
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
Hannah
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2010
Messages: 35

MessagePosté le: 09/07/2010 22:34:45    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

ciaociao a écrit:


Ma mère pourrait aussi faire des trucs comme ça. Souvent, quand je suis chez eux, ils veulent tout me payer. Ils me forcent à prendre l'argent Beuh . Faut surtout pas que je dise "je vais à ca*refour acheter un truc", sinon ils vaulent me donner un billet. Et ça me gene carrément : des fois, par peur que j'aie pas assez, c'est genre 50€, tout ça pour aller acheter des serviettes hygiéniques, et ils veulent pas la monnaie... Bon, je vais pas m'en plaindre hein, mais au final, c'est toxique... Toxique parce que ça me renvoie à une certaine dépendance, toxique parce que ça me renvoie au fait que moi je gagne pas correctement ma vie, toxique parce que sans eux je suis rien, et que donc je suis capable de rien toute seule, etc etc. Ma sexologue avait d'ailleurs insisté sur le coté financier de ma relation avec mes parents. Elle m'avait d'ailleurs suggéré, vu qu'à l'époque je dépendais totalement d'eux, de me faire donner de l'argent une fois par mois et de le gérer moi-meme sans avoir à leur dire ce que j'en faisais. Evitant ainsi d'avoir par exemple à leur demander des sous quand j'allais justement chez la sexo ou chez la gynéco... Pour que je vive MA vie sans que mes parents sachent tout de moi. Evidemment, elle me poussait pas à faire n'importe quoi avec l'argent donné par mes parents, mais plutot à le gérer moi-meme sans leur demander leur avis, et sans avoir toujours sous les yeux ma dépendance envers eux. C'était pas bete je trouvais.


La première sexo que j'avais vu m'avait donné exactement les mêmes conseils qu'à toi. Comme quoi

Parfois je ressens cela comme de l'envahissement, de l'étouffement, et j'ai presque des réactions maladroites avec eux, je m'en veux. C'est difficile parce que finalement ce n'est que de l'amour. Alors difficile de ne pas se sentir coupable de critiquer la générosité et l'affection. Mais derrière il ya de l'angoisse et c'est communicatif!
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 10/07/2010 07:10:52    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Tu sais, ce n'est que récemment que j'ai senti que j'avais VRAIMENT fait un pas dans le sens contraire de la culpabilité... Ne travaillant pas à temps plein, je suis encore aidée par mes parents financièrement, et j'ai culpabilisé de cela pendant des années. Récemment, après un long travail sur moi, j'ai fini par me foutre la paix de ce coté-là. J'ai de la chance, oui, et j'ai un projet qui me permettra bientot, j'espère, de ne plus avoir besoin d'eux financièrement. Et je sais aussi qu'ils ont besoin, eux, de m'aider un peu pour se sentir plus utiles, vu qu'ils vieillissent, que je n'habite plus chez eux ni mon frère, etc etc. Donc, je dirais que j'ai trouvé un équilibre, faute de trouver la situation idéale.
Et par contre, quand je vais chez eux, tout me revient à la figure : ce problème de la relation à l'argent (faudrait que j'ouvre un topic sur ça, j'ai trop de trucs à dire!), mon vagi (dans ma chambre chez mes parents, j'y repense plus que nulle part ailleurs...)...
Moi aussi, j'ai parfois des réactions maladroites avec eux. On se défend comme on peut de l'étouffement...

_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
ptite
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 615
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 19/07/2010 18:01:24    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Je reviens d'une consultation chez la sexologue, ma première... Elle a longuement insisté sur la relation avec ma mère, mon éducation sexuelle... Et finalement c'est là que je me rends compte que je n'en ai jamais eu! On ne m'a même jamais parlé de préservatifs!!! Et je me souviens, au moment où je voulais commencer à prendre ma pilule car j'ai commencé à fréquenter mon ami (alors qu'on n'avait encore rien fait, je ne m'étais donc pas rendue compte de mon vaginisme encore...) j'ai mis au moins 2 mois à lui en parler, transpirant et suant au moment où je l'ai fait, lui tournant autour au moins 2 heures avant...
C'est là au final que j'ai compris... on a une personne près de nous, de qui on se croit proche et qui finalement est beaucoup plus éloignée qu'on le croyait...
J'ai toujours eu l'impression de parler de beaucoup de choses avec ma mère mais je ne lui ai jamais rien dit...
Elle m'a également toujours complexée sur le sexe, me donnant l'image que la première fois ça fait mal, que c'était quelque chose de sale et de mal... Encore quand j'étais adolescente elle me cachait les yeux quand il y avait des scènes sexuelles dans les films, me disant que ce n'était pas bien...
Ma soeur ayant eu une première fois désastreuse, sous l'effet de l'alcool, sans protections, ma mère a du la suivre pour des tests de grossesses, des dépistages de MST etc et je pense qu'elle n'a pas voulu revivre la même chose avec moi, et elle m'a poussée certainement dans le vaginisme...

Je me suis aussi reconnue dans certaines de vos descriptions : jeune adolescente mal dans sa peau, grosse, peu populaire, je ne choisissais pas mes habits en laissant le choix à ma mère... J'étais dépendante d'elle sans vraiment que cela ne me dérange... Et pourtant tout mon mal être du collège, ma solitude, les moqueries, je ne lui en ai jamais parlé... et je n'ai jamais eu l'impression que ma mère ne se soit doutée de quoi que ce soit... je n'ai jamais pu lui en parler non plus! Encore aujourd'hui cela m'est impossible!
Ma sexologue m'a demandé si j'avais l'intention de lui parler de mon problème, mais pour moi il en est hors de question! Certaines de vous l'ont elles fait? Cela vous a-t-il aidé? car pour moi cela parait impossible!
Certains d'entre vous ont ils compensé cette proximité avec vos frères et soeurs? Ma soeur se confiait beaucoup à moi... elle avait du recul pour ne pas tout me confier car j'étais beaucoup plus jeune, mais malgré elle j'ai appris certaine chose qu'elle a faite par des bruits de couloirs dans la maison que je n'étais pas sensée entendre! Je n'ai par contre presque jamais réussi à me confier à elle... Tout du moins sur le plan relationnel!

Depuis que je vis seule j'ai l'impression d'être encore étouffée par ma mère! Dans mon premier appartement elle m'appelait tous les jours! Je pouvais le comprendre car je passais des fois des journées entière sans voir personnes et je comprenais que ça lui faisait peur! Mais une fois que j'ai vécu avec mon compagnon j'ai mis un certain temps à lui faire comprendre que m'appeler tous les jours était inutile!!! et au début pour qu'elle ne m'appelle pas tous les jours je devais lui envoyer un sms tous les jours où elle ne m'appelait pas! Maintenant ça va mieux mais ce fut long!!!!

Vous parler de pardonner à vos parents en haut... Mais malgré tout ça je ne peux pas lui en vouloir... Je n'y arrive pas, j'estime qu'elle a fait ce qu'elle a pu et qu'elle a été une bonne mère... elle n'a pas vécu des choses faciles, ma soeur a été une adolescente plutôt difficile! Certes il n'y avait pas de raisons de me complexer après mais cela doit toujours être difficile à gérer pour une mère non? C'est peut être aussi mon problème de ne pas réussir à lui en vouloir!
_________________
guérie!
Revenir en haut
Hannah
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2010
Messages: 35

MessagePosté le: 20/07/2010 00:03:59    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

ciaociao a écrit:
Récemment, après un long travail sur moi, j'ai fini par me foutre la paix de ce coté-là. J'ai de la chance, oui, et j'ai un projet qui me permettra bientot, j'espère, de ne plus avoir besoin d'eux financièrement. Et je sais aussi qu'ils ont besoin, eux, de m'aider un peu pour se sentir plus utiles, vu qu'ils vieillissent, que je n'habite plus chez eux ni mon frère, etc etc. Donc, je dirais que j'ai trouvé un équilibre, faute de trouver la situation idéale.


Je te souhaite de réaliser ce projet
En réfléchissant, je me dis qu'avec des parents comme les nôtres, il ne s'agit pas de couper les ponts, mais d'être lucides, de comprendre. Ils sont comme ils sont, à nous de nous protéger des dérives en connaissance de cause. Mais bon, c'est comme s'il fallait tout le temps les protéger.
Je rêve de parents forts, qui m'aideraient à avancer avec un regard toujours bienveillant... et détendu. Ce qui m'a manqué c'est la détente, le "c'est pas grave "...

ptite a écrit:

Ma sexologue m'a demandé si j'avais l'intention de lui parler de mon problème, mais pour moi il en est hors de question! Certaines de vous l'ont elles fait? Cela vous a-t-il aidé? car pour moi cela parait impossible!
Certains d'entre vous ont ils compensé cette proximité avec vos frères et soeurs? Ma soeur se confiait beaucoup à moi... elle avait du recul pour ne pas tout me confier car j'étais beaucoup plus jeune, mais malgré elle j'ai appris certaine chose qu'elle a faite par des bruits de couloirs dans la maison que je n'étais pas sensée entendre! Je n'ai par contre presque jamais réussi à me confier à elle... Tout du moins sur le plan relationnel!


Tout ce que tu dis me parle, copine de galère
Ma première sexo a beaucoup focalisé sur ma mère. Par contre, elle comme celle d'aujourd'hui, ne m'a jamais dit de parler de mon problème avec elle. Je suis pas sûre que c'est ce que ta sexo ait voulu dire. D'après les miennes, il ne fallait pas. Mais je ne me verrais pas le faire non plus, je crois qu'il y a plein de sujets à aborder avec elle pour améliorer la relation, sans passer par ce qui est le plus intime. Je suis pas sûre que les enfants et les parents doivent connaître la sexualité des uns et des autres, mais je peux me tromper...

Pour ce qui est de la complicité avec quelqu'un d'autre, oui, je l'ai eue avec ma soeur, mais je me rends bien compte que cela ne devait pas être facile pour elle


bon courage avec vos parents Rs
Revenir en haut
Woman
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2010
Messages: 549

MessagePosté le: 20/07/2010 08:49:55    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Pour répondre à ta question Ptite, j'en ai parlé à ma mère quand elle m'avait demandé si c'était "fait" avec mon premier copain puisque je lui avais demandé de me payer la pilule (j'avais 15 ans). Je lui ai dis non et ai tenté de m'expliquer. Elle s'est moqué et ma sœur aussi qui a 8 ans de plus que moi.
Alors jamais plus je n'en parlerai avec elles !
_________________
Revenir en haut
ptite
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 615
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 20/07/2010 14:08:44    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

:s ma pauvre...
Je crois bien que c'est ce qui nous ramène le plus en arrière, quand on veut s'expliquer et qu'on nous rigole au nez... Et après se débarrasser du sentiment de honte est encore plus difficile!
Bon courage!
_________________
guérie!
Revenir en haut
Woman
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2010
Messages: 549

MessagePosté le: 21/07/2010 09:02:03    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

C'est vrai que j'en ai eu honte mais finalement, les deux hommes (dont mon fiancé) à qui j'en ai parlé n'ont pas trouvé ça honteux du tout. Je me suis dit que le problème venait d'elle, qu'elle n'était pas ouverte d'esprit. Du coup, je n'ai plus honte mais j'évite tout sujet de sexe avec ma famille et ne crie pas mon vaginisme sur les toits ! Je pense aussi que si je n'ai pas honte, c'est parce qu'avec mon chéri, on a quand même une sexualité épanouie.

Ce qui est certain, c'est que je m'en souviendrais toujours et ne ferai les même erreurs avec mes enfants !
Bon courage à toi aussi ! Confused
_________________
Revenir en haut
ptite
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 615
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: 21/07/2010 09:47:15    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Merci
C'est sur le plus important est que l'homme de notre vie nous soutienne, et que malgré le vaginisme nous trouvions une sexualité épanouie, ce qui aide je suis sûre à avancer vers la guérison!

J'espère avoir tiré les leçons de ce que ma mère a fait, de ce que j'ai lu de vos mères à toues et ainsi j'espère ne pas faire subir la même chose à ma fille un jour si j'en ai une (ou bien à mon fils il ne faut pas traumatiser les garçons non plus!! )

Biz et bon courage à toutes avec vos familles
_________________
guérie!
Revenir en haut
Lili465
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 5

MessagePosté le: 25/04/2011 17:46:42    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant

Bonjour à toutes !

Petite nouvelle sur ce forum, je vais essayer de vous raconter mon histoire, ce sera déjà un bon début !

Il y a 2 semaines, ma gynécologue a mis le mot "vaginisme" sur mes problèmes. Bon au moins çà a un nom, c'est déjà un bon début.

Je suis avec mon chéri depuis bientôt 6 ans. Tout va bien, à part le fait que la pénétration est difficile; Elle n'est pas impossible, mais vraiment difficile et pas complète, et très rare car çà fait souvent un peu mal. On a trouvé d'autres moyens pour avoir une sexualité satisfaisante, mais elle n'est pas "épanouissante" comme je le voudrais... J'aimerai vraiment pouvoir faire l'amour avec mon homme n'importe où n'importe quand... sans avoir à me concentrer pour que "çà s'ouvre" etc.... Du coup, je me suis décidée à en parler à la gynéco (de toute façon pas trop e choix car l'examen était quasi impossible ^^)

Alors en discutant, ma gynéco m'a expliqué que ce problème vient de la relation mère-fille.
Je ne vois plus ma mère depuis 2 ou 3 années, (ah oui j'ai 22 ans), mais elle m'a vraiment pourri mon enfance et mon adolescence.
C'est une mère sur protectrice et elle s'en rend malade, elle nous gavait de médicaments enfants, de rdv de médecin, etc...

Le plus dur selon ma gynéco, çà a été le manque de frontières quand j'ai commencé à m'intéresser aux garçons.
Vers 13 ou 14 ans, elle m'interdisait de voir ou de danser avec des garçons, elle me disait que c'était mal.
A 15 ans, j'ai eu mon premier petit copain, elle me posait toujours plein de questions sur ce qu'on faisait etc...
Quelques mois plus tard, j'ai eu des relations sexuelles avec un autre garçon, çà s'est bien passé mais je n'ai pas ressenti de plaisir particulier. On a fait l'amour plusieurs fois avec de se séparer (quand j'ai rencontré mon homme actuel). çà s'est toujours bien passé à chaque fois mais sans réel plaisir.
Ma mère m'a toujours questionné, vous l'avez fait combien de fois, c'était bien, il a aimé tes seins.... enfin des choses étranges.
Elle a même osé faire un sermont sur le préservatif devant mon copain. Mais en étant très agressive... Plein de petites choses qui m'ont marquées.

Elle a toujours continué sur cette voie, pour me contrôler il semblerait... Elle a essayé de me faire rompre avec mon copain actuel. (pas assez bien pour moi, pas d'avenir, tu rencontreras des gens mieux placés...) enfin des choses inacceptables.

Elle n'a jamais non plus accepter mon physique. Je suis plutôt ronde, depuis toujours, comme elle. Et elle m'a toujours complexée. Tu peux pas mettre çà t'es trop grosse, prends 2 tailles au dessus çà cachera... etc. Elle refusait presque de faire les magasins avec moi.

Elle a aussi toujours voulu contrôler ma vie en général. Il faut dire que j'ai grandi seule et que je suis une fille plutôt indépendante. J'ai toujours eu confiance en moi et pris ma vie en main très jeune sans l'avis de mes parents. J'ai fait des études difficiles et ma mère n'a jamais cru en moi (elle me forçait à postuler dans des établissements plus faciles au cas où je ne validerais pas mon année !!! manque de pot j'ai toujours réussi ).
Elle n'a pas accepté que je prenne mon indépendance financière (parents divorcés, quand je n'ai plus habitée avec ma mère, j'ai demandé à mon père de me verser directement la pension alimentaire pour payer mon loyer, çà s'est soldée par une séance au tribunal où ma mère a accusé mon père...bref).
Elle n'a pas accepté mes choix tout simplement, parce que ce sont les miens et que je n'ai pas demandé son avis car c'est ce qu'il y avait de meilleur pour moi.
Bref, mère toxique çà résume bien !

J'ai décidé d'arrêter de lui parler il y 2 ou 3 ans à peu près, quand elle est allée trop loin. Elle refusait que je vois le reste de ma famille car elle les accusait de choses plus ou moins inventés...

Je comprends aujourd'hui pourquoi ce manque de limite et cette envie de contrôle de la part de ma mère peut provoquer un vaginisme. C'est une sorte de protection.

Seulement aujourd'hui, je suis prête à me libérer sexuellement Je me trouve un peu coincée, et j'aimerai vraiment faire plaisir à mon chéri qui est si adorable avec moi.

Je refuse de reprendre contact avec ma mère pour lui dire à quel point elle n'a pas été une bonne mère, ce n'es tpas la solution, et je me sens beaucoup mieux dans ma vie sans ce poids sur mes épaules (elle faisait reposer tous ces problèmes sur moi, dépression, chômage, gestion financière, relations difficiles avec mon frère....). Et puis, même si je suis prête à pardonner, elle ne veut pas oublier le passé, elle revient toujours sur ce que j'ai pu dire ou faire qui l'aurait froissée. Je ne crois pas que la solution soit là.

Maintenant que faire ? !

Mon histoire est un peu longue mais c'est un premier pas pour moi de vous la raconter ! J'espère ne pas avoir été trop ennuyante.

J'ai retrouvé quelques faits similaires dans vos témoignages, c'est rassurant d'entendre que d'autres peuvent comprendre.

J'ai commencé quelques exercices avec mon homme, pour l'instant, l'étape 1 doigt est passée ! Mais j'ai un peu de mal à aller plus loin, peutêtre y a t'il autre chose à faire ?

Bonne soirée à vous et à bientôt !
Revenir en haut
Tikokeliko
Miss Guacamole

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 14 823

MessagePosté le: 26/04/2011 10:49:52    Sujet du message: Mère toxique Répondre en citant



Oh là là là !

Oui mère hyper ultra toxique !

Les questions précises sur ta sexualité, tes pratiques, c'est très malsain également...

Que faire contre ce vaginisme, que tu as bien analysé comme une protection ?

Il y a la possibilité d'une psychothérapie pour analyser cette relation justement...

Mais il faut pas oublier l'aspect physique. mêmes i tu sais d'où vient le problème, tes muscles ont pris l'habitude de se fermer. Il faut donc les rééduquer.

Mais là on va devenir HS. Je te conseille d'ouvrir ton topic rien qu'à toi dans la section "Vos présentations et vos humeurs", comme cela on pourra suivre ton parcours.

A bientôt !


_________________
___________________________________________________________________
Vous voulez que les choses bougent ? C'est à vous de jouer !
Pour adhérer ou faire un don, rendez-vous sur notre site Internet www.lesclesdevenus.org
En savoir plus sur nos actions ? C'est ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 22:45:41    Sujet du message: Mère toxique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les causes de votre vaginisme. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 4 sur 6

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com