FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Tikokeliko, libérée...
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tikokeliko
Miss Guacamole

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 14 823

MessagePosté le: 25/10/2008 12:14:24    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Je suis guérie depuis le 24 juillet 2008. D’un vaginisme secondaire. Par guérie j’entends une pénétration attendue et désirée, réussie sans douleur et source de beaucoup de plaisir…Mais je sens encore en moi un blocage. Une fermeture. Une sorte de vaginisme de la jouissance…

Je ne parviens pas à jouir dans les bras d’un homme. Beaucoup d’entre vous me dirons, comme je l’ai dit à de nouvelles guéries : « Mais c’est normal. La sexualité est un apprentissage. Donne-toi du temps. Apprends à te connaitre. » Vous pourriez avoir raison. Mais je sens en moi, instinctivement, qu’il s’agit d’une barrière, qu’il va falloir que j’apprenne à franchir…

Même si je suis vaginique secondaire, ma sexualité a toujours été un parcours chaotique, difficile… Mon premier contact avec la sexualité s’est inscrit dans un contexte de violence. J’ai été victime dès l’âge de 5 ans d’agressions sexuelles répétés par un « ami » de la famille… La sexualité devenait synonyme de violence et d’abus, le désir masculin d’agression. Quant à mon corps, il n’était qu’un objet, au service du plaisir de l’autre… Ma personne, ma volonté, mes désirs étaient niés… J’étais encore vierge, mais j’avais perdu mon innocence, mes illusions… La sexualité devenait à mes yeux une perversion d’adulte…

J’ai grandi avec l’idée que je n’aurais jamais une sexualité normale… Avec la puberté, je me suis intéressée aux hommes, à mon corps, à la sexualité. J’avais lu beaucoup de témoignages selon lesquels les victimes d’abus sexuels avaient du mal à se reconstruire, à avoir une sexualité épanouie… Pourtant la sexualité ne m’effrayait pas. Au contraire. J’en étais curieuse. J’avais envie tout simplement de connaitre ce plaisir… Parallèlement je culpabilisais de m’intéresser au sexe malgré ce que j’avais subi : « comment pouvais-je désirer une chose qui m’avait tant souffrir ? Je devais être aussi perverse que mon agresseur… » Serai-je sorti de cette épreuve sans traumatisme sexuel ? Je me demandais sans cesse ce qui m’arriverait lorsque je me retrouverais dans les bras d’un homme… J’avais l’impression d’avoir une épée de Damoclès : j’attendais le coup…

Elle me tomba dessus la première fois que je me retrouvai nue dans les bras d’un homme… Il faut dire que j’avais un peu tout fait pour… Vivant très mal le souvenir de ces agressions, persuadée que mon corps ne valait plus rien, j’ai voulu me donner au premier homme croisé lors d’une soirée… Bien sur, une fois cet homme sur moi, je ne fus plus que dégout et terreur… Je me revis 15 ans plus tôt, apeurée, dans mon lit… J’ai pris la fuite. Toujours vierge, mais si sale, et si triste… Enterrant cette très mauvaise expérience au fond de ma mémoire, j’ai repris le cours de ma vie…

Je savais désormais que je devrais apprivoiser ma sexualité, que le parcours serait surement long et difficile… Et il est loin d’être fini.

La première étape fut de reprendre possession de mon corps. Pendant mes agressions, le seul moyen que j’avais trouvé pour me protéger était de me dédoubler : de dissocier mon corps et mon esprit… Déconnecté de mon corps, mon esprit assistait à la scène comme s’il s’agissait d’une tierce personne. Je ne ressentais plus rien… car ce n’était pas moi qui avais souffert. Non c’était une autre personne, c’était ce corps qui ne ressentait plus rien… J’ai donc du apprendre à me rapproprier mon corps… A ressentir… A vivre ces moments sans m’en échapper par la pensée… A voir le sexualité comme un moment de partage…

Catholique, j’ai été élevée dans cette idée de virginité préservée en vue de son mariage. Plus exactement avec l’idéal de se donner pour la première fois à l’homme de sa vie. Mais comment envisager de se donner quand vous avez grandi avec l’idée que le désir de l’homme n’était que violence et égoïsme ? Pendant longtemps j’ai respecté ce principe de virginité, alors même que je n’étais pas célibataire… Même si nous nous étions interdit tout sexe avant le mariage, nos « dérapages » étaient fréquents… J’ai découvert avec lui le plaisir sexuel, sans pénétration… Mais là encore, je ne vivais pas pleinement ces moments : je prenais, sans jamais rien donner en échange… Cachée derrière mes préceptes, je n’avais pas à affronter mes peurs… Et surtout, je n’avais pas à affronter le désir masculin. J’étais là sans être vraiment là…

Et puis je suis tombé amoureuse d’un homme. Follement. Amour partagé. Pour la première fois, j’ai voulu me donner… Pour la première fois, je voyais la sexualité comme un partage… Pour la première fois, j’avais envie d’habiter mon corps : être pleinement là pour vivre ce moment… Mais en rappropriant mon corps, j’ai pris conscience de ce que j’avais vécu, de ce que mon corps avait subi… Cette première fois fut un échec : je me suis endormie en pleurant dans ses bras… Quelques temps plus tard, je perdais ma virginité dans les bras de cet homme aimé… Heureuse d’être femme. Heureuse d’avoir pu me donner à l’homme que j’aimais…

Malheureusement cette période ne dura pas… Une certaine mésentente sexuelle s’est installée… J’avais besoin de sensualité, d’érotisme, de préliminaires… Je voyais le sexe comme un jeu… Lui était davantage sexuel. Bien plus centré sur son plaisir. Le sexe devenait une performance. J’avais l’impression que mes désirs étaient niés… Souvent j’ai eu le sentiment de n’être qu’un instrument au service de son plaisir. Et le désir de l’homme redevenait violence… une violence plus subtile, mais tout aussi destructrice… Amoureuse, je n’ai pas toujours su dire non. Mon corps l’a fait pour moi : il s’est fermé, pour se protéger. Je suis devenu vaginique secondaire…

Je devais donc dissocier désir de l’homme et violence… Ce fut la seconde étape… Que j’ai franchie rapidement, dans les bras d’un autre homme. Celui avec qui je suis aujourd’hui. Comme moi, il voit la sexualité comme un immense terrain de jeux et de partage, bannissant toute performance ou toute prise de pouvoir… Dans ces bras, je me suis senti en confiance… Je cessais d’être réifiée. Il a su être tendre et cette tendresse m’a guérie. Mon corps s’est abandonné. Mon vaginisme s’est envolé … Chaque câlin avec lui est un moment de complicité et une source de plaisir pour nous deux… Deuxième étape validée…

Mais si ce vaginisme a disparu, je sens encore en moi un blocage… Je ne parviens pas à jouir dans ses bras. Pourtant le désir est là. J’atteins des sommets d’excitation qui, si j’étais seule, m’aurait amenée à la jouissance depuis longtemps… Mais dans ces bras, je m’y refuse… Serait-ce parce que l’orgasme est l’abandon ultime dans les bras d’un homme ? Est-ce parce que je me refuse le droit au plaisir ? De la même manière que je pensais ne jamais avoir une sexualité normale ? Mais comme j’ai franchi toutes les autres étapes, je serai victorieuse de celle-ci…

Je pense être sur la bonne voie. L’autre soir, alors que nous faisions l’amour et que mon plaisir était à son maximum, j’ai pleuré. Non pas une ou deux larmes. Non. De véritables sanglots silencieux… Et un sentiment de libération m’a envahi… C’était des larmes salvatrices… Depuis ce soir là, j’ai l’impression que certaines chaines se sont brisées pour faire de moi une femme libre… Guérie et libre…
_________________
___________________________________________________________________
Vous voulez que les choses bougent ? C'est à vous de jouer !
Pour adhérer ou faire un don, rendez-vous sur notre site Internet www.lesclesdevenus.org
En savoir plus sur nos actions ? C'est ici


Dernière édition par Tikokeliko le 15/02/2009 19:40:45; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 25/10/2008 12:14:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elfe25
Douceur acidulée

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 11 018
Localisation: Près de vous...

MessagePosté le: 25/10/2008 12:26:17    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

je viens de mettre un commentaire dans ton post, merci pour ce témoignage très émouvant!


_________________
Mon prénom en elfique....

Revenir en haut
fleurine
Ange gardien

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 19 785
Localisation: dans mes rêves les plus fous!!!

MessagePosté le: 25/10/2008 15:09:47    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Super témoignage Tiko Bien (ai répondu aussi sur ton topic de présentation!!!!).

Ton parcours a été parsemé d'embûche mais tu as su te "relever" et combattre tes maux avec toute la fougue que je te connais. A n'en pas douter, tu restes pour moi une battante, une gagnante Bien

Le plaisir, il ne tient qu'à toi de le découvrir mais là aussi je ne m'inquiète pas car je sais que tu puiseras au fond de toi pour le connaître pleinement.

Merci à toi d'exister, d'être là et de pouvoir écrire de si belles lignes pour donner ou redonner du courage à toutes celles qui doutent encore.

Mille bisous
_________________
la patience est un art de vivre sans quoi l'amour ne peut pas exister.
21 Janvier 2007, le début d'une nouvelle vie....

La valeur d'un secret tient essentiellement dans la valeur de la personne qui le tient.
Revenir en haut
Bunny
Inoffensif herbivore

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 2 976

MessagePosté le: 25/10/2008 18:39:06    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

C'est bien, ma grande !  Tu analyses vraiment bien ! Si ton concours foire tu peux essayer de devenir sexologue, non ?  (Ok, je sors... Laughing )
_________________
Co-admin de ce charmant forum... Guérie et maman.
Il n'y a pas de chemin vers le bonheur. Le bonheur est le chemin.
Revenir en haut
Tikokeliko
Miss Guacamole

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 14 823

MessagePosté le: 25/10/2008 18:40:42    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Laughing
_________________
___________________________________________________________________
Vous voulez que les choses bougent ? C'est à vous de jouer !
Pour adhérer ou faire un don, rendez-vous sur notre site Internet www.lesclesdevenus.org
En savoir plus sur nos actions ? C'est ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
camille
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2008
Messages: 1 553

MessagePosté le: 25/10/2008 19:30:50    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Ton témoignage tiko me met du beaume au coeur; Je sais que c'est possible.

Tu as su à travers tes écrits mettre des mots sur ces maux que tu as su surmonté.
Tes mots rebondissent également sur nos vies . En même temps que tu as su et que tu avances , tu entraines avec toi les filles dans ce train . Tu as su décrire ce qu'était la vagi sous sa forme cachée et pas apparente ( vagin fermée. )

Tes mots sur la dissociation corps et Esprit : C'est tout à fait cela que je ressent et que d'autres ici certainement.
Se regarder faire, se dédoubler pour supporter ..
Et cette image de l'homme je te rejoins,... la douceur et l'écoute est de mise.

Merci pour ce témoignage et compte sur nous pour t'envoyer pleins de choses cochonnes à faire pour ta libération entièrement mérité après ces combats .


Je te rejoindrais très prochainement je l'espère, NON , j'en suis sure,...!!!


Pleins de à ma Tiko
_________________
Je peux enlever le masque et reprendre un visage et des formes.
le visage de marbre d'Artémis remplacé par Athéna pour le moment
Revenir en haut
Tikokeliko
Miss Guacamole

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 14 823

MessagePosté le: 25/10/2008 19:41:29    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Bien sur que tu vas me rejoindre Camille!!
_________________
___________________________________________________________________
Vous voulez que les choses bougent ? C'est à vous de jouer !
Pour adhérer ou faire un don, rendez-vous sur notre site Internet www.lesclesdevenus.org
En savoir plus sur nos actions ? C'est ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ginny
Fizz

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 4 770

MessagePosté le: 25/10/2008 21:44:14    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Et ben j'espère que je suis sur le même parcours... et il me semble bien que oui...
J'espère que plus trop d'embûches pour moi...
Merci Tiko. Confused
_________________
Ginny
Revenir en haut
Esperanza
Confirmé(e)

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 438
Localisation: Bouches-du-Rhône

MessagePosté le: 26/10/2008 11:28:48    Sujet du message: Tikokeliko libérée... Répondre en citant

Ton témoignage est très émouvant, très juste, très vrai comme toujours !

J'ignorais que tu avais été abusée étant enfant... Il n'y a rien de plus monstrueux à mes yeux que de s'attaquer à un enfant, et j'imagine (ou plutôt non, je n'imagine pas...) la souffrance que tu as dû endurer...

Je vois mes enfants (ils ont 6 et 4 ans), avec toute leur innocence, leur joie de vivre, leur gaieté, et je pense que c'est criminel d'oser gâcher tout ça...

Toi tu as su rebondir, te montrer forte malgré les obstacles, rencontrer l'amour étant adulte et y croire malgré tes blessures, pour cela, je t'admire !

Revenir en haut
laalia
Expert(e)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 835
Localisation: BDR

MessagePosté le: 26/10/2008 11:34:09    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Salut tiko

Oui moi aussi je savais pas franchement tu es une fille vraiment géniale tu t'es battue
comme une grande dame.
Ton témoignage et trés émouvant vraiment tu mérite vraiment tous le bonheur du monde.
Alors ne change pas et reste comme tu es.
Biz.........
_________________
GUERRIE!!!!!!!!!
MOTIVE MOTIVE MOTIVE
Revenir en haut
Tikokeliko
Miss Guacamole

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 14 823

MessagePosté le: 26/10/2008 13:14:00    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Merci beaucoup de vos messages... Confused


Esperanza a écrit:


Je vois mes enfants (ils ont 6 et 4 ans), avec toute leur innocence, leur joie de vivre, leur gaieté, et je pense que c'est criminel d'oser gâcher tout ça...



Si tu savais combien l'idée que mes enfants puissent vivre la même chose m'effrait... Peur d'une certaine mémoire familiale... D'où le fait que j'ai entamé une psychotérapie il y a peu de temps.
_________________
___________________________________________________________________
Vous voulez que les choses bougent ? C'est à vous de jouer !
Pour adhérer ou faire un don, rendez-vous sur notre site Internet www.lesclesdevenus.org
En savoir plus sur nos actions ? C'est ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cris
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 128
Localisation: 78

MessagePosté le: 26/10/2008 13:23:41    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Super témoignage tiko très émouvant et touchant Bien

Parfois, on peut pleurer de plaisir pendant l'acte, les larmes que tu décris me font penser à ça en tout cas, je suis sure que tu sauras dépasser cette barrière de la jouissance et te donner complètement
_________________
29/09/2008 : Inscription + 1 doigt
05/10 : Dilatateur 1 OK
09/10 : Dilatateur 2 OK
13/10 : Dilatateur 3 presque OK, Dilatateur 4 : qq cm seulement
03/11 : le gland est entré

27/02 : Enceinte de 2 semaines xD
Revenir en haut
LILAS1519
Modo barj"attitude!

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 8 019
Localisation: entre ici et ailleurs

MessagePosté le: 26/10/2008 16:52:59    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

bravo tiko Confused
je me reconnais parfois dans tes mots (maux)

_________________
avancer et ne plus se retourner...
"je me demande si les étoiles sont éclairées
afin que chacun puisse un jour retrouver la sienne"
Revenir en haut
lili7840
Miss Duracell

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2006
Messages: 3 154
Localisation: Les Yvelines 78

MessagePosté le: 26/10/2008 17:16:18    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Merci Tiko pour ce temoignage je te souhaite beaucoup de bonheur Confused
_________________

04/11/2008 : guérie
Revenir en haut
Melyssa
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2006
Messages: 1 944

MessagePosté le: 26/10/2008 21:12:44    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

C'est très beau ce que tu as écrit Merci beaucoup
_________________
11 septembre 2009 : les voies de mon vagin sont pénétrables !!!
Revenir en haut
mykis
Fleur de Jasmin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2007
Messages: 2 184

MessagePosté le: 27/10/2008 08:46:19    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Très beau témoignage Confused
Emouvant et touchant Confused Confused

Bien Bien

Revenir en haut
jen
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2006
Messages: 155
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: 27/10/2008 09:03:17    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Trés beau témoignage oui ! Confused
_________________
24/11/2008 : Guérieeeuhhhh!
10/03/2009 : enceinte
16/03/09 : fc precose
11/04/09 : rdc à J28 pile poil !
15/04/09 : on repart pour les essais
05/08/09 : fc precose encore
14/09/09 : rdv gygy ok
01/01/2010 : enceinte !
Revenir en haut
De la vega
Don Diego

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 2 916
Localisation: Lyon

MessagePosté le: 27/10/2008 12:00:22    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

oui tiko, tres joli temoignage...

je ne sais trop quoi dire en lisant ça, car je suis juste à chaque fois admiratif...un combat aussi severe face à ses peurs, ses choses refoulées sur un sujet aussi delicat

tes larmes salvatrices que tu as eu sont tres parlantes...belles...et emouvantes à lire...

comme tu le dis toi meme des chaines sont à faire sauter, et tu vas apprendre à te donner entierement ds les bras de ton homme pour atteindre la jouissance...et comme tu dis lors de ton dernier calin tu as le sentiment qu'elles étaient en train de sauter, alors....reste plus qu'à te laisser bercer par ton amour actuel, ton ressenti et ton envie de profiter de ta victoire...tu l'as bien merité non?


bisous!
_________________
http://ilecritvitsavie.over-blog.com/
Revenir en haut
Tikokeliko
Miss Guacamole

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 14 823

MessagePosté le: 27/10/2008 12:16:00    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Merci à tous pour vos commentaires... Confused

Ecrire ce témoignage a eu un véritable effet libérateur, dont je ressens encore les effets.
_________________
___________________________________________________________________
Vous voulez que les choses bougent ? C'est à vous de jouer !
Pour adhérer ou faire un don, rendez-vous sur notre site Internet www.lesclesdevenus.org
En savoir plus sur nos actions ? C'est ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
claudia
fée péterlapero

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 6 146
Localisation: au chaud!

MessagePosté le: 27/10/2008 13:15:06    Sujet du message: Tikokeliko, libérée... Répondre en citant

Beh tiko, je viens de lire ton témoignage qui m’as bouleversé Déçu
Oui, tiko,c’est normale que tu n’as pas eu « encore » des orgasmes

Ta confiance en l’homme a été sérieusement endommagé.(et la j'en passe des comentaires a fin d'eviter d'etre censuré Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad )

Moi, l’orgasme est venue beaucoup plus tard dans ma guérison.
Ma psy m’as dis « il vous restes quelques tabous qui vous freinent »
Et toi,il te reste des tabous ? ???

Elle m’as dis aussi de ne pas me faire des soucis et de ne pas oublier que je « revenait de loin » Bien
Tout rentrera dans l’ordre avec du temps, seulement du temps.

Pour l’instant ne vocalise par sur ce moment, ne le souhaite pas a tout prix.
Ton homme peut comprendre,profite des calins!

moi je me disait, « ce que je connais pas ,je ne peut le désirer vraiment »
c’est qu’une fois qu’on y a gouté que on ne veut plus s’en passer. Rs

Bisous a ma klaproos dont je suis si fier ! Fier Lover
_________________
Soutenez notre association Les Clés de Vénus !!!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2016 14:46:45    Sujet du message: Tikokeliko, libérée...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries du vaginisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com