FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Guérison de Meuraye

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries d'une vestibulodynie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tikokeliko
Miss Guacamole

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 14 823

MessagePosté le: 05/10/2008 17:41:05    Sujet du message: Guérison de Meuraye Répondre en citant

19/03/2005 13:38 Publié par Meuraye

Adieu Vestibulite ! Toute heureuse d'ajouter ici mon témoignage après 10 ans de galère... Je vous souhaite un tunnel moins long que le mien, gardez espoir la guérison est parfois inattendue, comme l'a été la mienne. Voila donc mon histoire et ma guérison. Je vais essayer d'être concise, on verra bien. La vestibulite je l'ai toujours eue, depuis mes premiers rapports à 17 ans. Je fais donc partie des "primaires" même si je pense depuis peu que la prise de pillule à la même période n'a pas aidé à arranger les choses... Vers 18 ans, ça commence sérieusement à devenir impossible, mais je me force... Les rapports se comptent sur les doigts d'une main chaque année, moi et mon copain on occulte le problème. A côté de ça tout va bien entre nous. On pense que j'ai un blocage psychologique par rapport au sexe, mais on ne fait rien pour en sortir... Je déménage souvent, je parle à différents gynécos de mes difficultés, ils constatent que j'ai mal même durant les examens gynéco mais personne ne propose rien. Je continue de penser que le sexe n'est pas fait pour moi... Les années passent... Mon couple continue à se construire nous nous marions... J'ai 25 ans et un jour, je décide ENFIN de m'auto-examnier (pourquoi avoir attendu aussi longtemps ? qu'est-ce que je peux m'en vouloir vous pouvez pas savoir...). Je sens un point hyper sensible : enfin je découvre que ma douleur n'est pas psychologique mais bien physique. Premier soulagement. J'en parle à ma gynéco, elle ne voit rien bien évidemment et me prescrit Emla crème (anesthésiant à poser une heure avant chaque rapport) que je n'utiliserai jamais. D'abord j'ai jamais envie de faire l'amour, et si en plus il faut le programmer une heure à l'avance, bein c'est même pas la peine... Déception... 1 mois plus tard, j'attrappe par chance une infection urinaire... je dis bien par chance en effet !!! Je consulte mon généraliste, je lui explique que ça me démange (en raison de l'infection) et lui parle de mon point sensible qui démange particulièrement... Il tient à m'examiner. Je lui dis que ce n'est pas la peine car il ne verra rien (cf ma gynéco qui n'avait rien vu un mois avant). Il insiste.... heureusement ! C'est le début du parcours vers la guérison. Il m'envoie chez un dermato qui lui m'envoie chez un spécialiste de la douleur féminine. Ce dernier sait tout de suite ce que j'ai, on tente une injection de cortisone, pas d'effet. On passe très vite à l'opération. Suite à l'opération, déception... les cicatrices sont très douloureuses, on refait une injection, ça s'améliore. J'ai 27 ans maintenant. Je pars à l'étranger pour plusieurs mois : zut, je vais devoir attendre encore pour la 2ème injection qui devrait définitivement désensibiliser les cicatrices. Je décide d'arrêter la pillule, je me dis que ça fera du bien à mon corps. 2 mois plus tard, je découvre les forums, quel bien psychologique cela me fait...! Je ne suis pas seule et on peut s'entraider ! Cela fait 7 mois maintenant que j'ai jeté cette satanée pillule, et je n'ai plus mal du tout ! Mes cicatrices ne me brulent plus, ne me tiraillent plus pendant des jours suite aux rapports. Je n'ai plus besoin de lubrifiant, et j'ai même du désir. C'est magique, je n'y crois pas, je suis GUERIE grâce à l'opération et à l'arrêt de la pillule. J'ai 28 ans et je me dis si j'avais su...!!! Alors je remercie toutes les participantes de ce forum avec qui j'ai pu échanger et qui ont beaucoup joué dans ma perception et mon acceptation de cette maladie. Je suis également très reconnaissante envers mon médecin qui a été si attentionné tout au long de mon suivi. Je hais la pillule et je ne la prendrai plus jamais même si maintenant j'ai à nouveau plein de boutons dans la figure. L'arrêter m'a rendu mon corps ! Je vous souhaite bon courage à toutes et je repasserai régulièrement sur le forum. Marie-Aude
_________________
___________________________________________________________________
Vous voulez que les choses bougent ? C'est à vous de jouer !
Pour adhérer ou faire un don, rendez-vous sur notre site Internet www.lesclesdevenus.org
En savoir plus sur nos actions ? C'est ici
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 05/10/2008 17:41:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Les témoignages de guérison -> Guéries d'une vestibulodynie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com