FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Qu'est-ce qu'un viol ?
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les causes de votre vaginisme.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ptite



Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 615

MessagePosté le: 31/08/2010 11:14:55    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

Revue du message précédent :

Légalement, si je ne me trompe pas, un rapport sous soumission est un viol, car on est sous l'emprise de quelqu'un. Si je ne me trompe pas. Il y a des cas de femmes qui ont dit non à leur marie, puis qui avaient des rapports sans rien dire par après car elles sont soumises à leur mari, il me semble que légalement ce fut considéré comme des viols.

De toutes façons si cela est considéré comme un viol ou non cela a un impact psychologique...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 31/08/2010 11:14:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
marie-pierre
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2010
Messages: 42

MessagePosté le: 02/02/2011 22:23:02    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

Bonjour, j'ai une petite question, je crois que j'ai eté choqué, il y a plus de 5 mois maintenant, un jour mon copain en avait marre que je dise non a chaque fois car j'avais mal. Il arrétait mais un jour il m'a dit, "stp pense pas a la douleur blabla..." je lui ai dit non je pleurais je le poussais jusqu'au moment ou je me suis laissé faire, en pleurant et aujourd'hui que je n'ai plus rien j'arrive plus a aller vers lui, je sais pas quoi en penser si quelqu'un peut m'eclairer svp, est ce que j'aurais a nouveau envie de retenter avec lui sachant que je suis toujours avec ?? c'est bizard aussi, il fait mine de ne se souvenir de rien !!!!
Marie-Pierre
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 02/02/2011 22:40:07    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

Salut Marie Pierre, effectivement tu as vécu quelque chose de choquant je pense ! Forcer n'est jamais la bonne solution... Ton copain a peut-etre juste été maladroit (peut-etre qu'il ne voulait que dédramatiser la chose en te disant de ne pas penser à la douleur) mais tout de meme, continuer alors qur tu pleurais, je trouve ça assez hallucinant... Shocked
Tu as essayé de lui en reparler et il nie avoir forcé, c'est ça? Quand tu dis "il fait mine de se souvenir de rien", tu veux dire qu'il fait comme si tout s'était passé normalement?
Je crois que vous devez avoir une vraie discussion sur ce sujet, parce que ce qui s'est passé t'a visiblement traumatisée !
Pour le moment, ne te force pas si tu sens qu'il y a un blocage.
Courage... Confused
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
marie-pierre
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2010
Messages: 42

MessagePosté le: 06/02/2011 01:42:17    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

il m'a quitté tout a l'heure, c'est un fou ce mec serieux j'ai eu trop peur !! :o !!! j'ai l'impression que c'est tous des cas sociaux !!! enfin je tombe que sur ça !!!
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 06/02/2011 18:53:07    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

Prends le temps de te retrouver toi-meme Marie-pierre... Tu feras des rencontres plus intéressantes qui t'aideront à dépasser ce traumatisme, et je pense que tu ne laisseras plus un homme forcer le passage désormais. Ton corps a besoin de douceur, pas de brutalité ! Laisse-toi du temps...
Courage Confused
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
marie-pierre
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2010
Messages: 42

MessagePosté le: 08/02/2011 21:06:26    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

merci beaucoup de ta réponse ciaociao, c'est vrai j'ai besoin de me retrouver et de me laisser du temps.
Marie-Pierre
Revenir en haut
Lolita
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2011
Messages: 23

MessagePosté le: 29/06/2011 17:34:06    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

aamandine a écrit:
bonjour, je n'ai pas lu tous les posts mais j'ai une question concernant le viol, est-ce qu'une femme vaginique peut-etre violée? est-ce que le sexe de l'homme peut rentrer malgré la contraction du vagin?


Je me suis prostituée en étant vaginique. Et pendant 5 mois, mon ex m'a imposé des rapports (d'abord en jouant de manipulation, puis en forçant carrément).
Donc oui, une femme vaginique peut être pénétrée par le sexe de l'homme et peut être violée, c'est "juste" archi douloureux (et chez moi, la douleur persistait pendant 24 heures, pas au niveau du vagin mais du bas-ventre). Beaucoup de clients me demandaient si je n'étais pas vierge, d'autant plus qu'il m'arrivait de saigner...
Revenir en haut
Freyia_13
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2012
Messages: 3
Localisation: Lille

MessagePosté le: 23/05/2012 10:13:35    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

laelia a écrit:
en fait comme je l'ai dis , je ne me souviens de rien sauf que je n'en avais pas envie , pour la suite c'est le floue total


Je sais ce que c'est je l'ai vécu aussi, et ce n'est qu'au bout de plusieurs années, lorsque j'ai commencé à avoir des rapports avec mon époux, que je me suis rendu compte de ce qui s'était passé auparavant, qu'il y avait bien eu des abus sexuels, mais j'avais complétement refoulé l'ensemble.
Revenir en haut
kavalier
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2016
Messages: 1

MessagePosté le: 10/03/2016 18:51:15    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

bonjour

De passage sur ce sujet je ne peux m'empêcher d'apporter ma pierre à l'édifice, même si la conversation date de quelques années, si quelqu'un venait à le relire pour y chercher des réponses.

Il y a viol s'il n'y a pas consentement lors d'une relation sexuelle avec pénétration.
Même si on ne s'est pas débattue, même si on n'a pas crié, même si on n'a rien dit, même si c'est parce qu'on n'a pas osé dire non, même si on n'a pas pu dire non parce qu'alcoolisée ou faisant un malaise ou inconsciente, même si on était en mini-jupe, même si on se baladait seule dans un quartier chaud ou qu'on était venue jusque dans le lit d'un type rencontré en soirée, même si c'est juste un doigt quelques instants, même si c'est votre mari ou votre copain ou quelqu'un avec qui vous avez couché par le passé...
Si on n'est pas d'accord, c'est un viol. Point final.
Il appartient à la personne avec laquelle vous vous trouvez, de savoir si vous êtes d'accord, de vous le demander ou d'en juger de façon intelligente.
Si on est d'accord au début mais qu'on change d'avis, l'autre doit s'arrêter. Si la relation commence mais que vous souhaitez y mettre fin, l'autre doit s'arrêter.
Si vous avez dit non mais que la personne a insisté, insisté, jusqu'à vous faire céder, en vous harcelant ou en vous menaçant ou en vous manipulant (contrôle, emprise, etc) et que vous avez fini par céder, c'est quand même un viol - et ça, peu de gens le savent.

Le consentement pour une relation sexuelle, c'est comme pour boire une tasse de thé. On vous propose une tasse de thé. Vous avez le droit de dire non. Ca paraît évident pour du thé, mais... Si vous avez accepté l'idée au début mais que finalement vous changez d'avis, on ne doit pas vous forcer à boire le thé, même si le thé est prêt. Si vous ne dites pas non, on ne va pas vous mettre de force le thé dans la bouche, on va apporter le thé et voir ensuite si vous prenez une tasse sur le plateau. Si vous tombez dans les pommes avant d'avoir commencé le thé, ou avant de l'avoir fini, à moins d'être un grave psychopathe, on ne va pas vous forcer à boire le thé. Si vous avez accepté une tasse de thé la semaine dernière, cela ne veut pas dire qu'on peut vous forcer à boire une tasse de thé aujourd'hui. Ce n'est pas parce que vous êtes entrée chez Untel que vous êtes obligée de boire du thé. Ce n'est pas parce que la personne a tellement insisté sur la qualité du thé et ses bienfaits pour vous ou tout autre argument, ou a trouvé des manières de vous convaincre malgré vous, que vous devez boire du thé si vous n'en voulez pas.

Il est fréquent qu'on n'ose pas dire non, et il arrive même qu'on soit victime de sidération (impossibilité de réagir, de se débattre, de crier) lors d'un viol. C'est ce qui a fait dire pendant longtemps lors de procès pour viols que la victime ne s'était pas assez débattue, qu'elle n'avait pas assez repoussé l'autre, qu'elle devait donc être consentante. on sait aujourd'hui que c'est un mécanisme de défense du cerveau, pour se protéger.
Il en est de même de la dissociation, quand la personne victime se retire dans une petite partie de sa tête et cesse d'habiter son corps. Cela aussi peut conduire à ne pas manifester clairement son désaccord.
Dans ces cas-là c'est d'autant plus difficile pour la victime de vivre avec le traumatisme : elle se reprochera d'avoir été en partie la cause de ce qui lui est arrivé. En plus du traumatisme du viol lui-même.
Cessons de culpabiliser les victimes, aidons-les plutôt!


Il est important de s'informer à ce sujet - en France comme dans d'autres pays, nous vivons encore dans la culture du viol : le viol est accepté comme un fait courant dans l'art ou la littérature, le viol est mal connu et mal décrit (le violeur est un étranger méchant la nuit dans la rue, alors qu'en réalité c'est souvent une connaissance, voire le petit copain) le violeur ne sait pas toujours qu'il est en train de commettre un viol, la victime est montrée du doigt, la justice a longtemps soupçonné la victime, la victime est stigmatisée, la procédure judiciaire est humiliante, il ne faut pas se promener seule en jupe le soir parce que si on se fait violer c'est qu'on l'aura cherché, on enseigne davantage aux petites filles comment éviter de se faire violer qu'on n'enseigne aux garçons comment ne pas violer, etc.

http://www.crepegeorgette.com/2013/03/20/comprendre-culture-viol/

http://www.madmoizelle.com/je-veux-comprendre-culture-du-viol-123377


Dans la situation évoquée ici, il n'y a pas à se demander si on a suffisamment dit non ou repoussé l'autre assez fort. Le partenaire doit s'apercevoir intelligemment que la personne a changé d'avis, n'a pas l'air d'apprécier, et doit se renseigner : la personne est-elle encore consentante? Avant de continuer. Ce n'est pas à la victime d'essayer de se souvenir si elle a bien dit non ou si c'est sa faute. Si elle était trop surprise ou choquée ou pétrifiée ou simplement mal dans sa peau pour dire non, cela n'autorisait pas l'autre personne à continuer d'utiliser son corps.


Important : j'ai mis ici au féminin tout ce qui concerne la victime, pour qu'on comprenne mieux, mais ce qui est dit ici vaut aussi pour les hommes victimes de viol, et ils sont nombreux - et c'est encore plus dur pour eux parce que c'est une réalité difficilement acceptée.
Revenir en haut
nicnac
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2014
Messages: 33

MessagePosté le: 14/03/2016 11:27:14    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

Merci pour ta mise au point, kavalier.

Je suis particulièrement touchée par ce passage : Ce n'est pas à la victime d'essayer de se souvenir si elle a bien dit non ou si c'est sa faute. Si elle était trop surprise ou choquée ou pétrifiée ou simplement mal dans sa peau pour dire non, cela n'autorisait pas l'autre personne à continuer d'utiliser son corps.

Depuis que les souvenirs sont remontés et que ma thérapeute a mis des mots sur ce qui s'est passé, je me creuse la cervelle pour me souvenir si j'ai bien dit non. Nous n'étions plus ensemble. Il avait un comportement ambigu. Je lui disais que ça me dérangeait. Que je ne comprenais rien. Il a commencé à m'embrasser. Je ne sais pas si j'ai bien manifesté que je n'étais pas d'accord. Je sais que je n'ai pas dit être d'accord, loin de là. Je sais que j'ai fini par céder pcq je n'avais plus la force de résister. Je ne sais plus si j'ai participé. Tout ce dont je me souviens, c'est de m'être mise à pleurer sans pouvoir m'arrêter. Je me souviens qu'il m'a demandé pourquoi je pleurais. Je n'ai pas pu répondre. Je ne pouvais que pleurer pleurer pleurer. Comme je ne pouvais pas répondre, il a continué. Quand il a eu terminé, il m'a dit que j'étais un bon coup et que c'était quand même mieux comme ça que de se faire des reproches. Moi, je suis restée muette, vide.

Je sais que si qqn d'autre me décrivait une telle scène, je n'aurais pas d'hésitation. Mais quand je pense que ça m'est arrivé à moi, j'ai toujours un doute. Quand j'ai commencé ma thérapie, je n'avais pas ces souvenirs. Lors d'une séance, ma thérapeute m'avait dit que je parlais comme une victime de viol. Je me souviens que ça m'avait énormément choquée. Pas qu'elle me l'ait dit. Mais j'imagine que ça a résonné avec qqch de profondément enfoui. Je me suis souvenue avoir même demandé à mon ex après la rupture comment j'aurais mieux lui faire comprendre mes limites qu'en lui disant "non". Je me souviens lui avoir dit : "mais alors, tu irais jusqu'à violer une fille ?" Je ne me rendais pas compte que c'était déjà fait... Je ne me rendais pas compte que c'était ce qui s'était passé. Il a fallu deux ans de thérapie pour que les souvenirs remontent. Quand j'ai décrit la scène (les scènes, il y en a eu d'autres), je me suis retrouvée complètement perdue et vide. Je venais de décrire une scène et pourtant je comprenais rien. Je me souviens avoir dit à ma thérapeute : je ne comprends pas ce que j'ai vécu. Et elle m'a répondu : pourtant, vous venez de me le dire. Elle a dû m'expliquer. Je ne comprenais rien du tout.

Cela fait deux ans et, si une part de moi, a compris certaines choses, une autre a toujours du mal à admettre et cherche à trouver un argument pour nier cela. En sachant bien qu'il n'y en a pas. Je ne peux plus nier. Je crois que ce qui me perturbe le plus, c'est de ne pas pouvoir retrouver tous mes souvenirs. J'ai peur d'avoir eu un geste, un mot qui aurait pu laisser croire que j'étais consentante ou de ne pas avoir eu le mot, le geste pour faire comprendre que je ne l'étais pas...

Alors, merci pour ce que tu as écrit. Merci d'avoir remonté ce sujet et d'y avoir répondu. Merci...
Revenir en haut
Hana
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 145

MessagePosté le: 14/03/2016 23:45:18    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

Ton message m'a beaucoup touchée, nicnac... Courage à toi. Je suis contente que le message de Kavalier puisse t'aider, car tu vois, quand je lis ça :
Citation:
J'ai peur d'avoir eu un geste, un mot qui aurait pu laisser croire que j'étais consentante ou de ne pas avoir eu le mot, le geste pour faire comprendre que je ne l'étais pas..

Et dans le même message :
Citation:
Tout ce dont je me souviens, c'est de m'être mise à pleurer sans pouvoir m'arrêter.[...] Je ne pouvais que pleurer pleurer pleurer. [...] il a continué.

Est-ce que ça te saute aux yeux autant qu'à moi ? Shocked Je l'espère !!
Le pleur est un signal universel que n'importe quel abruti est capable de comprendre. Il l'a sûrement très bien compris.
Tu n'as aucune raison de te torturer.

De ce que je lis, tu as bien avancé. A ton rythme, tu vas continuer, passer le cap de l'acceptation. Vraiment, courage ! Confused

Et à mon tour je remercie Kavalier car son message m'a beaucoup percutée, notamment ceci :
Citation:
on enseigne davantage aux petites filles comment éviter de se faire violer qu'on n'enseigne aux garçons comment ne pas violer, etc.

C'est tellement vrai, je n'avais réalisé, c'est dingue !! Shocked Il n'y a aucune éducation pour les garçons de ce côté-là, on ne leur explique pas ce que c'est qu'un viol, que ce n'est pas parce qu'on sort avec une personne qu'on a le droit de forcer, on ne leur dit pas "ne bois pas trop car tu pourrais faire du mal à quelqu'un"...
C'est fou, c'est une vraie révélation...

Merci à toi Bien
Revenir en haut
nicnac
Nouveau membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2014
Messages: 33

MessagePosté le: 15/03/2016 10:16:19    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ? Répondre en citant

Merci, Hana.

Comme je le disais, cette histoire m'était raconté par qqn d'autres, je n'aurais aucun doute. Quand je pense qu'il s'agit de moi, je ne sais plus très bien quoi penser.

Merci beaucoup pour ton message. Je n'ose pas beaucoup en parler, c'est difficile d'évoquer ça. Autant les douleurs, j'en parle facilement ; autant les causes, non...
Alors, ça me fait du bien d'être "validée" dans ce que j'ai vécu. Merci beaucoup. J'avance petit à petit. J'ai intégré un groupe de paroles qui me fait du bien aussi. :-)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 22:44:39    Sujet du message: Qu'est-ce qu'un viol ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les causes de votre vaginisme. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com