FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum

FORUM Vaginisme et Vulvodynies
Le vaginisme et les vulvodynies sont des maladies taboues qui touchent les femmes. Douleurs lors des rapports sexuels ou pénétration impossible ou douloureuse, venez nous rejoindre ! Soutien, exercices... Tout pour s'en sortir !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 





 Bienvenue ! 
L'association Les Clés de Vénus propose des rencontres à divers endroits. Formulaire à remplir et affaire à suivre ici: http://forum-vaginisme.xooit.com/t3591-Les-rencontres-organisees-par-l-association.htm?start=20#p249964
Hemorragie nasale : traumatisée ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les causes de votre vaginisme.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aghate
ZeWallace&GromitBlues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 7 059
Localisation: en direct des studios Aardman

MessagePosté le: 14/01/2008 22:33:57    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ? Répondre en citant

C'est une hypothèse...
Je fais une thérapie avec une sexologue, également psychanalyste et depuis que je suis sur le forum, je me suis posée beaucoup de questions.

Quand j'étais enfant, j'avais souvent des hémorragies nasales. Un jour, j'ai pris de l'aspirine et elle ne pouvait plus s'arréter.
Le docteur a dû me mettre des mèches dans le nez. Quand je voyais la longueur des bandes, je me diasais que ça ne sortirait jamais.
J'ai eu très pur et je n'arrétais pas de pleurer. Je pense que le docteur et ma mère n'ont pas compris que j'avais peur qu'on ne puisse plus les enlever ou bien
que ça me fasse mal ou que ça saigne encore + ensuite.
Comme grâce au forum et à l'analyse, je me suis rendue compte que dans le vaginisme, ma peur était plus dû au moment de retirer qu'à la pénétration elle-même, ce souvenir est remonté à la surface.
D'après ma psy, ce fut comme le symbole de l'agression sexuelle, en faisant une association nez/vagin.
D'ailleurs, j'ai compris que j'avais un problèmes avec ces maudits tampons... que j'aurais associé aux fameuses mèches.

Je sais que d'autres filles ont vécu des experience similaires, qu'en pensez-vous?

_________________
Agat Ze Blues
23/12/2009 j'ai cassé le schéma!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 14/01/2008 22:33:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
laurence
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 3 423
Localisation: Le Nord

MessagePosté le: 15/01/2008 20:58:29    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ? Répondre en citant

honnêtement Agathe, je trouve ce rapprochement un peu tiré par les cheveux.
je suis pas psy, je te l'accorde, mais quand même...
Revenir en haut
kiwi
Psychottine

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2007
Messages: 3 313
Localisation: la corbeille à fruits

MessagePosté le: 16/01/2008 12:16:17    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ? Répondre en citant

Hum au risque d'ê en désaccord ac une bien aimée et respectée modo (wow attention kiwi ose dire ce qu'elle pense !) moi je t'ai déjà dit Aghate que ça me semblait vraiment intéressant . Je ne sais pas pr l'association nez/vagin, mais par contre ma propre expérience me fait dire qu'on peut globaliser une expérience.
Pour ma part : des interventions chirurgicales subies (le mot est volontaire) petite, et notamment une piqûre très douloureuse vers l'âge de 10 ans ds la petite cicatrice que j'ai au dessus de la lèvre. Le but était d'assouplir les tissus, le médecin m'avait dit que ça ferait mal, j'ai pleuré, me suis débattue, mes parents m'ont maitenue de force sur une table d'examens, en me bloquant la tête, pr que le médecin puisse piquer, j'ai hurlé et bcp pleuré après. Pr le psy ça se tenait cplmt que j'avais vécu cela comme une agression, qqpart on ne m'a pas laissé le temps de dire que j'avais peur,et c'est bête ms je disais (20 ans après en sanglotant ds le bureau du psy) que j'aurais juste voulu qu'on me dise qu'ils comprenaient que j'avais peur, et qu'on mette les choses en perspective pr relativiser, dédramatiser et me sortir de c'est une question de vie ou de mort (genre après on ira manger une glace) c'est tt bête, ms il y a eu qqch d'insurmontable auquel on m'a forcé, c'était comme mourrir voir cette seringue approcher j'avais l'impression que je n'allais pas réussir à le surmonter.
Je disais au psy que bon tt de mm, c'était un acte médical, nécessaire, que tt le monde a été très gentil ac moi après, etc, ms lui pensait que ds ma tête de ptte fille je ne me suis pas sentie respectée, écoutée, et qu'il y a eu un traumatisme de l'ordre de " c'est insurmontable je ne vais pas survivre" qui n'a pas été entendu, et j'ai globalisé la chose à la pénétration (et de fait j'employais les mm mots). Qd je regarde aujourd'hui les choses ac distance et réflexion d'adulte je vois bien que bon ce n'est pas la mer à boire, ms le fait est qu'à l'époque ds ma tête de 10 ans (et c'est ça qui compte puisque c'est là que ça s'est passé et "imprimé" en moi) c'était ainsi et c'est resté en moi jusqu'à ce que je l'aborde ac le psy.

maintenant il y avait aussi d'autres raisons (peur de l'inconnu, schémas relationnels familiaux, relation à mon mari), mais pr moi celle-là est nette et fait partie des raisons ppales.

Dc pr moi ton histoire tient, et j'ai envie de dire que si tu sens qu'il y a qqch là, et que ça ouvre des portes, c'est l'essentiel non? (oups vais me faire censurer là ?....).

j'ai hâte de lire les réponses que vont te faire les autres !

_________________
Kiwi

Merci à vous qui n'avez cessé d'y croire pour moi, pour nous...
Revenir en haut
Aghate
ZeWallace&GromitBlues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 7 059
Localisation: en direct des studios Aardman

MessagePosté le: 16/01/2008 16:38:21    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ? Répondre en citant

Laurence, je comprends que tu trouve ça tiré par les cheveux car même si je n'ai jamais effacé ce souvenir de ma mémoire je n'avais jamais fait directement le lien avec le vaginisme et j'aurais sous-estimé son impact mais si on y regarde de + près, c'est une vrai agression physique.
Faire pénétrer quelque chose dans le corps d'un petit enfant, c'est assez violent.
Je ne voulais pas qu'on mette quelque chose dans MON corps.
Kiwi, je n'avais jamais noté à ce point des similitudes avec ton histoire:
le fait que les parents (moi c'était ma mère), soient complices du corps médical au point de te maintenir (ma mère me tenait les mains)
et surtout qu'ils ne cherchent pas à comprendre pourquoi cette peur, cette souffrance si grande chez nous.
Je resentais vraiment qu'ils ne comprenaient pas ma réaction, je me sentais vraiemnt incomprise et pas écoutée.
Et dire que c'était pour notre bien.
Je trouve que c'est intéressant cette peur de l'aiguille que tu as resentie.
Ensuite, je ne pense pas que ce soit la seule cause chez moi:
-j'ai été témoin de scène de ménage, parfois très violents chez des couples autres que mes parents.
(d'où, la peur de l'homme, de vivre à deux?)
-la dépression de me mère et ma position de divertissement dans la famille: je me suis dit que je n'aurai jamais d'enfant à moins d'être parfaitement équilibrée pour ne pas les faire souffrir (l'équilibre parfait n'existant pas).
Donc, peur d'avoir des enfants et de ne pas être à la hauteur, peur de ce qui peut sortir de moi, peur de l'homme, sentiment de ne pouvoir être aimé, etc
= vaginisme.

_________________
Agat Ze Blues
23/12/2009 j'ai cassé le schéma!
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 16/01/2008 16:51:18    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ? Répondre en citant

Je trouve ça intéressant, et d'ailleurs, Aghate, j'ai eu la meme expérience mais indirectement. Je m'explique: mon ex souffrait de la meme chose que toi. Un jour, ça ne s'arretait pas de saigner, et je l'ai accompagné aux urgences, où ils lui ont enfoncé des trucs dans le nez pour arreter l'hémorragie: je n'ai pas pu regarder. Ensuite, il a fallu les retirer, et j'étais près de lui car il n'en menait pas large, et là, je peux dire que j'étais vraiment MAL et que j'avais tout de suite fait le lien avec la pénétration... Ca me dégoutait comme lors de mes essais de rapports sexuels... Et ce n'était pas la peur du sang qui me déclenchait ça, mais vraiment le truc enfoncé dans le nez...
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
ginny
Fizz

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 4 770

MessagePosté le: 19/01/2008 13:49:19    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ? Répondre en citant

Tiré par les cheveux ou non, cette histoire et la lecture que tu en fais
te parle, ce qui veut dire beaucoup de choses.
Tu a vécu une intrusion. C'était dans le nez mais tu l'as mal vécu.
alors peut être que les répercussions sont celles pour lesquelles tu viens
sur ce forum. il n'y a que toi qui peut savoir.
t'en dis quoi?
_________________
Ginny
Revenir en haut
Aghate
ZeWallace&GromitBlues

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2007
Messages: 7 059
Localisation: en direct des studios Aardman

MessagePosté le: 19/01/2008 20:42:40    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ? Répondre en citant

J'en dis que c'était quand même assez violent.
Mais il y a peut-être d'autres raisons liées, globalement, à l'éducation.

_________________
Agat Ze Blues
23/12/2009 j'ai cassé le schéma!
Revenir en haut
ciaociao
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2006
Messages: 6 196
Localisation: Italie

MessagePosté le: 19/01/2008 21:18:10    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ? Répondre en citant

Je sais pas si on peut trouver UNE SEULE cause au vaginisme, je pense qu'en général il y a plusieurs causes. Dans ton cas l'hémorragie nasale a peut-etre bien joué un role, meme s'il y a d'autres causes.
_________________
"Puisqu'il faut vivre autant le faire avec le sourire
Se dire que le meilleur est à venir
Que le pire permet de construire ce vraiment à quoi on aspire
Se dire pendant la chute qu'il y a toujours espoir de bien atterrir" (Soprano)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2016 14:44:20    Sujet du message: Hemorragie nasale : traumatisée ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Vaginisme et Vulvodynies Index du Forum -> Vaginisme -> Les causes de votre vaginisme. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com